The Aston Martin Workes Sale, Bonhams s’en sort presque bien

The Aston Martin Workes Sale, Bonhams s'en sort presque bien
The Aston Martin Workes Sale, Bonhams s'en sort presque bien
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Le Top du Mois : 6 histoires insolites des 24h du Mans

Vous êtes peut-être habitués à retrouver des articles longs et très fouillés sur News d'Anciennes. Mais puisque c'est le week-end et que c'est la...

Simca Vedette, le dernier V8 français

Jamais Simca n'aurait étudié un modèle du genre. Pourtant c'est bien la marque à l'hirondelle qui commercialisa le dernier V8 "Made in France" entre...

Ronde des Bannies, ça déconfine sévère place Vauban !

Ayé enfin ! Après presque trois mois de disette, cause COVID19, c’est avec le rasso des Bannies que j’ai pu enfin re-goûter aux plaisirs des...

Ces derniers temps les ventes aux enchères de voitures anciennes ne font plus autant recette. Après Monaco, résultats ici, la vente the Aston Martin Works Sale de Bonhams n’atteint pas ses objectifs, quelques autos vendues au dessus du million d’euros sauvent les résultats.

La vente The Aston Martin Works Sale se déroulait donc à Newport Pagnell ce samedi. Beaucoup d’automobilia était proposée, et les montants de vente sont corrects sans êtres exceptionnels.
Mais on va plutôt se concentrer sur les autos à vendre.

Les autos de la vente Aston Martin Works Sale

Tout en haut des estimations, on trouvait une Aston Martin DB3S, un modèle de compétition de 1953, piloté par les plus grands pilotes, Moss, Parnell, Salvadori, sur les plus grandes courses, Le Mans, les Mille Miglia avec une estimation fixée entre 7.6 et 8.8 millions d’euros. Et bien elle attendra pour être vendue. Premier couac de cette vente.

L’estimation suivante était pour une Aston Martin DB4 Serie 5 de 1963, convertible avec un moteur Vantage. Estimée entre 1.9 et 2.2 millions d’euros… elle est vendue à un bon prix mais assez loin de l’estimation : 1.310.902 €.

Une Aston Martin DB5 Convertible de 1965 estimée entre 950.000 et 1.1 million d’euros devait avoir le deuxième prix de vente, elle passe effectivement le million en se vendant pour 1.049.111 €.

Dans le clan des millionnaires on notera la présence d’une Aston Martin DB5 Vantage Sport Saloon, estimée entre 580.000 et 710.000 et qui se vend elle aussi pour pour 1.049.111 €, certainement le meilleur résultat pour Bonhams.

La Aston Martin DB6 Volante de 1968, dernière voiture du catalogue Aston Martin Works Sale à pouvoir dépasser le million, avec une estimation située entre 950.000 et 1 million d’euros termine à “seulement” 801.864 €.

On avait aussi repéré une sélection de voitures très intéressantes :

  • Une Aston Martin DB6 Volante de 1968, est. 760.000 à 890.000 € vendue 801.864 €
  • Une Aston Martin DB4 série 1, est. 750.000 à 810.000 €, invendue
  • Une autre Aston Martin DB4, est. 700.000 à 760.000 €, invendue
  • Une Aston Martin DB6, est. 570.000 à 630.000 €, invendue

Quatre autres autos étaient proposées avec une estimation sur demande pour la vente Aston Martin Works Sale :

  • Une Aston Martin DB5 de 1963, invendue
  • Une Aston Martin DB4 Series 5 Convertible, invendue
  • Une autre Aston Martin DB6 Volante, invendue également
  • Une DB5 elle aussi invendue.

Les résultats complets sont à voir en cliquant ici.

Photos : Bonhams

The Aston Martin Workes Sale, Bonhams s'en sort presque bien

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Jean Alesi et René Arnoux dans des Ferrari 312, on fait un point sur les engagés du Grand Prix de Monaco Historique 2021

À deux mois du Grand Prix de Monaco Historique 2021, et trois ans après la dernière édition, le voile est enfin tombé sur la...

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Le Top du Mois : 6 histoires insolites des 24h du Mans

Vous êtes peut-être habitués à retrouver des articles longs et très fouillés sur News d'Anciennes. Mais puisque c'est le week-end et que c'est la...

Simca Vedette, le dernier V8 français

Jamais Simca n'aurait étudié un modèle du genre. Pourtant c'est bien la marque à l'hirondelle qui commercialisa le dernier V8 "Made in France" entre...