Edito : les voitures anciennes passent-elles de mode ?

Ce mois-ci je répond directement à quelques commentaires vus ici et là sur nos chers réseaux sociaux. Je ne vais pas dire qu’ils ne servent à rien car ils sont un parfait lien à notre communauté d’amoureux des voitures anciennes. Mais ce qui est sûr c’est qu’on y lit beaucoup de conn***es. En tout cas tous ceux qui faisaient ce genre de commentaire ajoutaient que c’était une bonne chose pour permettre de “recentrer” sur les vrais passionnés. Ça s’entend… mais est-ce pour autant la réalité ?


Les événements régressent ?

Oui, Rétromobile a fait 10.000 visiteurs de moins que l’an dernier. C’est vrai que ça recule mais pour autant l’engouement autour de l’événement est toujours intact. On pourra reprocher ce qu’on veut à la grand’ messe parisienne, il n’empêche que c’est un carton.
Est-ce que pour autant c’est un indicateur d’un passage de mode sur les voitures anciennes ? Sur un seul événement c’est difficile à dire. Il faudrait au moins avoir les chiffres de Reims, d’Avignon et de quelques plus petits salons comme Dijon, Le Mans, etc pour se prononcer. Et comme la plupart devaient avoir lieu dans les prochaines semaines mais sont reportés à cause du coronavirus, on est pas plus avancés…

Et puis on oublierait juste une chose : jamais la France n’a compté autant d’événement dédiés aux anciennes. Les salons sont de plus en plus nombreux, Strasbourg, Metz et Toulouse (qui est à part) se sont lancé il y a deux ans et cette année c’est Lille qui gagne un gros salon (pas reporté pour le moment). Donc est-ce que la baisse de fréquentation qu’on pourrait observer n’est pas due à une dilution ? On verra en fin d’année.

Le marché retombe ?

Mouais… d’accord certaines bulles explosent. Les Daytona ou Testarossa sont revenues à des prix normaux, certaines 911 aussi… Les enchères ont du mal à vendre leurs très gros lots… qui d’ailleurs ne sortent plus trop.
Mais est-ce vraiment représentatif du marché étant donné le volume que ça représente ? Surtout que ceux qui espèrent que cela impactera le marché regardent plutôt du côté des populaires en espérant que ça suive.

Et sur ces populaires, en fait, le marché stagne. Si on regarde par exemple les Dauphine, Traction et Peugeot 403 (trois pop’), après des années de hausse et après une petite baisse des prix en fin d’année dernière on est revenus aux prix du printemps dernier. Voire, on est reparti à la hausse !

Alors les anciennes sont passées de mode ?

Et bien non ! On est toujours aussi nombreux à s’y intéresser, à aimer voir de belles autos, à les restaurer et à les sortir. Et c’est tant mieux ! La seule mode qui est passée c’est que l’ancienne n’est plus l’objet à la mode qu’il faut avoir pour être bien vu, qu’on a de l’argent (qu’on place) et qu’on y connaît rien. Et cette mode là… on va pas la plaindre.

Nos stats !

Avec le Monte Carlo Historique (que vous revivez ici) et Rétromobile (que vous revivez là) on ne vous a pas encore livré nos stats de ce début d’année. C’est bête parce qu’elles sont bonnes… bien aidées par les deux événements qu’on vient de citer.

En Janvier vous avez été 86.396 lecteurs à lire 165.693 pages et en Février 111.802 pour 214.977 pages vues.

Alors encore un grand merci à vous d’être toujours plus nombreux à venir nous lire !


Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

5 commentaires sur “Edito : les voitures anciennes passent-elles de mode ?”

  1. Il y a un p’tit salon à Nantes aussi, lance aussi il y a deux ans, et dernière édition la semaine dernière !!!! Dommage de nous avoir zappé….

    1. Charles, on y était, donc non, on ne vous a pas oubliés.

      La liste des salons de province devient extrêmement longue, s’il faut tous les lister, ça devient absolument imbuvable pour le lecteur. Je pense sincèrement que Benjamin ne vous a pas omis a dessein.

  2. En tant que professionnel, je peux vous assurer que l’engouement pour les voitures anciennes n’a jamais été aussi important, Les demandes de ventes , réparations ou d’intérêt divers augmentent d’ années en années

  3. Bizarre ! Pas de trace d’Epoqu’auto lorsque vous parlez des Salons !? Et pourtant le 2ème Salon français, dont l’originalité est d’être organisé entièrement par les bénévoles des 3A, voit un visitorat toujours croissant (70 000 cette année!)
    Vous êtes en partie excusés car c’est vous qui faites le meilleur reportage illustré de notre salon, mais c’est quand même étonnant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.