Montée Historique du Montaigu 2019 : La nostalgie, camarade…

Sur News d’anciennes, on vous évoque très souvent les manifestations, non pas syndicales, mais sur 4 roues… comprenez d’automobile. Mais parce que les mécaniques anciennes ce ne sont pas que les bagnoles, on va enlever les roulettes et parler un peu bécane comme Olivier sur le Café Racer Festival, question d’équilibre (sic!). Direction la Montée Historique du Montaigu 2019 !

Nichée au cœur de la Mayenne, entre Bais et Hambers, la Montée du Montaigu voyait ce dimanche 30 juin se dérouler sa 15eme édition en version historique. Historique car à l’origine, dans les années 70-début 80 , cette épreuve était une épreuve de vitesse. Elle mêlait d’ailleurs autos et motos, en classement séparé bien entendu. 4,2 km , 130 m de dénivelé, voilà un terrain de jeu intéressant pour les pilotes d’alors…

Aujourd’hui, enfin depuis 2005, c’est ce même tracé qui est repris. Pas question de chrono et donc de course à proprement parlé. D’un côté cela aurait été plus contraignant pour la nouvelle organisation (sans parler de l’aspect financier), de l’autre l’idée était d’abord et surtout d’évoquer les souvenirs des copains mêlant les odeurs de gommes brûlées et d’huile de ricin… Choix est donc fait d’une épreuve dite « de démonstration », témoignage vivant de ce qu’était la course d’antan. Et ce n’est pas forcément plus mal.

Les durs au cuirs, un peu râpés au niveau des genoux, sont toujours là. Et même si la toison sous le casque a viré un peu au gris, certains acteurs de la première époque reviennent sur les lieux de leurs exploits. L’un d’eux au bord de piste m’a d’ailleurs partagé quelques souvenirs… notamment les premiers virages de ce parcours mettant « un peu trop en confiance » avant la première vraie difficulté. Je comprends alors que ça devait être à en tomber par terre.

Les machines d’époque sont aussi au rendez-vous de la Montée Historique du Montaigu 2019. Toutes marques (Honda, Norton, Ducatti, etc) 2 ou 4 temps, du 50 au gros cube. Certaines même très affûtés et impressionnantes. Impressionnants autant que curieux, ce sont les side-cars dont une jolie petite délégation est présente. A voir les machines de près, on se demande comment les « singes » font pour ne pas quitter le « panier » !

Machines d’époque aussi au parc concurrent. En effet, certains d’entre eux pousse le vice jusqu’à venir en fourgon ou caravane contemporaine à leur moto. Vue aussi, la célèbre motobécane pour aller voir son pilote sur le tracé ! Ajoutez à cela quelques passionnés dans le public qui garnissent les parkings avec des autos (vue entre autre une belle Renault 5 Turbo 2) ou motos anciennes et nous voilà au milieu d’un vrai revival.

Bref, voilà un bel événement qui a mêlé pour notre plus grand plaisir spectacle et souvenir sous un beau soleil. On se dit rendez-vous l’année prochaine ? Vous trouverez les infos ici.

Elvis Bacq
Rédacteur-photographe à News d'Anciennes
Passionné de Rallyes et de Voitures anciennes, Elvis photographie tout ce qui roule et n'hésite pas à en faire profiter les lecteurs de plusieurs sites.
Il a rejoint News d'Anciennes à l'été 2018.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.