Le Jersey International Motoring Festival : 4 jours de fête automobile

Si vous cherchez une île paradisiaque, il n’y a pas bien loin à rouler : l’île Anglo-Normande de Jersey est une destination qui réunit tous les critères que nous autres esthètes de l’automobile recherchons. En plus, au printemps, Jersey se transforme en temple de l’automobile à l’occasion du Jersey International Motoring Festival. On vous emmène.

Direction le Jersey International Motoring Festival

De belles routes, des paysages à couper le souffle, une gastronomie de terre et de mer, un riche patrimoine historique. Je vous avais sorti le Roadbook pour vous faire découvrir l’île, c’est par ici. Mais au delà des routes, on est loin d’imaginer à quel point la culture automobile est importante ici, et pour cause. Le régime fiscal des îles Anglo-Normandes est exonéré de TVA, seule une taxe locale de 5 % est appliquée. On comprend pourquoi, il y a tant de voitures de prestige.

Quant aux véhicules de collection les acheteurs affluent du monde entier pour investir. C’est une immersion complète dans le monde de l’automobile de collection, qui nous attend en ce week-end de l’Ascension.

En empruntant la compagnie Condor Ferries, les collectionneurs ont déjà un sentiment de l’accueil qui les attend : tarif spécial pour les voitures anciennes. Et bien sûr, ça marche, nous sommes déjà sur l’aire d’embarquement assez nombreux à nous saluer et à échanger entre passionnés. Moi qui cherchais une brosse pour nettoyer les bougies de ma MGB, je suis servi en 5 minutes. Je peux œuvrer, sous les commentaires hilares de mes nouveaux amis.

Le programme qui nous attend est chargé :

Le jeudi un grand défilé est prévu le long de Victoria Street, un boulevard qui longe la mer à la sortie de St Hélier.

Le lendemain vendredi, après une exposition statique de véhicules de courses et leurs vérifications techniques durant la journée. Le programme du Jersey International Motoring Festival va véritablement commencer à 19 h. Place alors au « Midnight Run » une course de vitesse au kilomètre lancé, sur une distance de 2 miles, toujours sur la route du bord de mer. Le dispositif est impressionnant, il faut dire que les « Marshalls » (commissaires de piste), sont ceux qui officient sur le circuit de Silverstone.

Tout est réglementé selon les normes FIA. Le public est nombreux à voir passer les voitures qui s’élancent dans la ligne droite. Un village a été monté et les tentes proposant de la restauration font le plein.

Les départs des autos et motos vont ainsi s’enchaîner jusqu’à 22h30, sous les projecteurs installés pour l’occasion.

Jersey International Motoring Festival : un samedi chargé

Le lendemain, samedi, la fête s’est déplacée. Un village marchand propose des stands d’accessoires, un village gastronomique (Le French market) met en avant les spécialités Françaises, en complément des Food trucks qui proposent une restauration locale.
Toujours à la sortie de St Hélier, les visiteurs découvrent une exposition de véhicules à vendre (neufs et de collection).

Pour ce qui est des autos exposées, on trouve de tout. De très belles autos sont là, d’autres plus petites. Les anglaises sont bien évidemment très représentées.

Ensuite une belle exposition de clubs. On retrouve ainsi des Mini qui fêtent ici aussi leurs 60 ans, d’autres puces, italiennes cette fois, des Fiat 500 sont de la partie. Sont aussi présentes des Ford Escort Mexico qui doivent être à leur aise sur les routes locales.

Un peu plus loin, c’est une course de côte qui attend les spectateurs. Comme la veille, la rigueur de l’organisation est de mise.

Pour l’anecdote : étant accrédité en tant que journaliste, la course a été arrêtée quelques minutes alors que je m’étais positionné pour prendre des photos, avec l’accord d’un officiel, qui s’est par la suite fait sermonner par un « marshall », jugeant mon point photo exposé. Notez le danger que représentent les reportages pour News d’Anciennes !

Les voitures et les motos partent par plateau, le rythme est soutenu et le spectacle continu. La journée écoulée, les festivités prennent fin à 19 heures.

Un dernier tour de l’île avant le Ferry

A peine le temps de se remettre de toutes ces émotions, le lendemain matin (dimanche) c’est une nouvelle course qui attend les participants. Un circuit en ville a été installé et sur la plage une course de buggys est en cours.

Bien sûr, on ne peut pas s’empêcher de s’évader sur les routes de l’île, tant elles sont belles. Pour l’occasion du Jersey International Motoring Festival, elles sont peuplées de voitures de collections affichant une plaque de rallye.

Les clubs ont organisés des balades, offrant ainsi le spectacle des belles mécaniques aux vues de tous.

C’est le ferry de 19 heures qui achèvera cette fête de tous les instants, pour voguer en à peine 1 h 30 vers le continent. Venez donc l’année prochaine, les français sont les bienvenus (renseignements par ici).

Que vous soyez spectateurs ou pilote, pourquoi pas un club, vous pouvez participer à votre guise aux manifestations, tout en profitant de ce petit paradis…

Alexandre Pierquet
Alexandre est un passionné de véhicules anciens et des belles routes de notre chère France.
Il est auteur de plusieurs livres qui vous aideront à les découvrir : le Guide de Voyages en Voiture de Collection et les Belles Routes de France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.