Le Salon de Véhicules d’Époque de Mantes la Jolie, un salon de l’auto comme à l’époque

Certains dimanches matin, quant en se levant on voit le soleil, éblouir la route, on n’a qu’une envie : partir rouler en ancienne. Oui mais où ? Un rapide tour sur facebook nous indique les bons plans… qui sont tellement nombreux qu’il faut faire un choix. Pour ma part, j’avais envie d’aventure, alors j’ai jeté mon dévolu sur une manifestation que je ne connaissait pas : Le Salon de Véhicules d’Époque de Mantes la Jolie.

Arrivée sur place, on se dit tout de suite que le choix était le bon. Si vous ne connaissiez pas la manifestation, c’est normal, elle prend le relais de la Bourse de Mantes que Bertrand avait couvert l’an dernier, et qui se déroulait plus tôt dans l’année. L’accueil est souriant et sympa. En venant en voiture de collection une entrée est offerte, (le bougre s’empresse de l’offrir à Madame, remarquez j’ai bien fait de la convaincre de venir, elle est ravie), pour moi se sera 5 €, une pacotille, qui me permettra de faire du shopping.

A peine garé, garé je tombe sur l’ami Thomas, qui est un habitué et s’empresse de me faire une visite guidée du Salon de Véhicules d’Époque de Mantes la Jolie.

Direction les clubs, ils sont 18 à se donner rendez vous chaque année et sur chaque stand les accueils sont chaleureux. On finit avec celui de l’organisateur le Président des vieux volants d’Ile de France, Claude Laverdure, qui me reçoit sur une table très engagée !

“Nous avons 180 exposants, qui paient leur stand 60 euro les 3m². Coté visiteurs nous avons 5.000 entrées sur le week -end, pour environ 600 voitures exposées. Mon équipe de 25 bénévoles gère la manifestation sur 23 hectares.

Pour cette édition, nous avons mis les Italiennes à l’honneur et la voiture de notre ami disparu François Joli, une Delage D6 3 litres de 1939, à voir absolument.
Par ailleurs, nous avons fait venir des motos, que nous souhaiterions voir plus nombreuses pour les prochaines éditions, qu’on se le dise !”

Justement, plus loin je croise le jeune Matys (15 ans) qui pousse un deux roues.

« Je viens d’acheter cette Malagutti 5 MT de 1972 (50 cm³), pour mille euros, il ne reste plus qu’à la remettre en route ».

C’est sympa de voir la relève, à chaque fois, que je vois de jeunes passionnés je m’émerveille.

Après, les stands de pièces, vient le temps de se promener dans les allées et découvrir les voitures des visiteurs, qui sont venus au Salon de Véhicules d’Époque de Mantes la Jolie des quatre département voisins ( L’Eure, L’Oise, l’Eure et Loire, les Yvelines)…

Vous n’allez pas être déçu, la variété des modèles est là, la qualité aussi, ne parlons pas de l’état de présentation. Quel bonheur de voir certains rares ou franchement inhabituels.

Tout le monde est sous le charme… à vous de voir !

Alexandre Pierquet
Alexandre est un passionné de véhicules anciens et des belles routes de notre chère France.
Il est auteur de plusieurs livres qui vous aideront à les découvrir : le Guide de Voyages en Voiture de Collection et les Belles Routes de France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.