Les anglaises au Musée Henri Malartre pour la JNVE

Le club Fou des Vieilles Anglaises organise un rassemblement de voitures anglaises au musée de l’Automobile Henri Malartre de Rochetaillé-sur-Saône. Pour cette Journée Nationale des Véhicules d’Epoque, la météo a malheureusement gâché la fête.

Une superbe ambiance de passionnés

Autant vous l’annoncer tout de suite ce rassemblement a été l’un des meilleurs que j’ai pu couvrir. Les voitures y étaient superbes, j’y reviens dans un instant, mais c’est surtout l’ambiance chaleureuse qui rend cet événement unique. Les membres de l’association sont d’une grande gentillesse et participent grandement à cette superbe atmosphère, et au partage de la passion pour l’automobile anglaise.

Les autos dans tout ça ?

Au dire de l’organisateur, il n’y avait pas beaucoup de voitures cette année. Le temps incertain a eu raison de la bonne volonté des conducteurs. Un passionné est venu avec sa nouvelle Jaguar F-type, car il a pris la douche sur la route avec sa XK cabriolet. On retrouvait des MG A, B, TF… du côté de Lotus, on avait les Elise et Exige, une Elan. Chez Triumph on retrouvait des TR3, 4, 6, des Spitfire, une Herald. Chez Jaguar, les types E étaient à côté des MK2 où autres XJ. On avait aussi des Austin-Healey et, plus rares, des TVR. Il y avait de tout et pour tous les goûts.

De belles raretés so british !

Des raretés il y en avait, à commencer par la magnifique Lotus Elite S2 Climax de 1962. Toujours chez Lotus on avait une Europa. Mais pas une Europa d’origine. Celle-ci est une réplique de la Type 47 GT qui a couru les 24H du Mans à la fin des années 60. Et en plus elle court toujours puisque son propriétaire fait des courses de côte à son volant.

Une autre voiture très peu connue, la Warwick GT (descendante de la Peerless GT dont Benjamin vous avait déjà parlé), dans un très bon état. Du côté de chez Aston Martin, une DB5 dans son jus était de sortie. Cette auto se fait rare, surement du fait de son prix, mais le propriétaire n’a pas hésité à la sortir malgré la pluie. La plus marquante restera surement la réplique de l’Aston Martin DBR1, qui a été dévoilé au salon Epoqu’Auto 2018.

Une matinée formidable malheureusement écourtér par la pluie, qui a fait fuir bon nombre de propriétaires. Je tenais à remercier Christian, le secrétaire du club pour son accueil.

Thierry on FacebookThierry on FlickrThierry on InstagramThierry on Linkedin
Thierry
Rédacteur-Photographe à News d'Anciennes
Passionné de voitures anciennes, au volant de sa 106 Rallye, il sillonne les routes de Rhône Alpes. Son appareil photo n'est jamais loin pour immortaliser les belles mécaniques.

1 commentaire sur “Les anglaises au Musée Henri Malartre pour la JNVE”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.