H H Services

H H Services, l’atelier d’art de la carrosserie automobile

C’était la première étape de notre road-trip en Alsace (à retrouver ici). Et c’était une étape incontournable. A vrai dire je cherchais un voyage à faire… autour de cette visite ! H H Services, c’est l’atelier de carrossier de Hubert Haberbusch, une référence… pas volée !

H H Services : une référence

Certains ateliers de restauration peuvent se vanter d’être labellisés EPV pour Entreprise du Patrimoine Vivant. Mais en plus, le savoir faire de H H Services est reconnu maître d’art !

Hubert Haberbusch, le maître des lieux a commencé il y a plus de 40 ans à Bischwiller en 1976. A l’époque c’est un garage qui allie mécanique et carrosserie. Seule cette activité là passionne notre homme qui revend cette société et investit de nouveaux locaux en 1989 au Port du Rhin. C’est là qu’il se concentre uniquement sur la carrosserie, en gardant une clientèle fidèle qui lui confie la restauration de ces autos. Très vite les savoir-faire se remarquent les chantiers de joyaux lui sont confiés. H H Services restaure ainsi les carrosseries des trésors de la Cité de l’Automobile de Mulhouse. Hubert Haberbusch est d’ailleurs président de l’association des amis du Musée.

On ne fait pas de mécanique, pas de sellerie. Nous travaillons uniquement sur la tôlerie et la carrosserie. Forcément le business n’est pas le même. Nous sommes maintenant 8 dont un stagiaire et un apprenti.

L’endroit est en effet une pépinière pour les jeunes carrossiers. Très impliqué dans la transmission de ce savoir faire incomparable, l’atelier H H Services accueille d’ailleurs la superbe maquette d’une Voisin réalisée par un de ses apprentis compagnons et un beau projet de carrosserie sur un scooter Peugeot.

Visite de l’Atelier H H Services

Un bel atelier, très chargé. C’est ce qu’on retrouve en poussant la porte. Pas de hall d’accueil avec fauteuils pullman. Non, ici on pousse la porte et on se retrouve dans l’atelier, avec l’odeur des solvants qui nous entoure directement.

Chez H H Services, les projets ne sont pas si nombreux… mais quels projets !

De superbes avant-guerre

Dans la première partie de l’atelier on trouve une Diatto. Une marque Italienne, puis Italo-Française, avant de revenir Italienne, qui a vu les noms Bugatti ou Maserati garnir son histoire. Ici on retrouve un modèle avec une carrosserie sublime, brute de métal. Une carrosserie imaginée ici.

Plus loin, la belle rouge est une Delahaye 135 MS. Une magnifique auto qui n’est pas sortie de chez Figoni mais qui affiche son style.

Autour, on retrouve une Type 55 sur laquelle les employés s’affairent et la structure entièrement reconstruite à partir de documents d’époque d’une Type 50. Pour le moment, on ne peut qu’imaginer quelle magnifique auto elle va être.

Enfin une Citroën C6 est en cours de remontage.

Mais aussi des autos plus récentes

Derrière, on retrouve des autos plus récentes. On commence avec une Talbot Lago. C’est une T14, modèle qui commença avec un 4 cylindre maison avant de recevoir le V8 de la BMW 507… puis le moteur qu’on trouve dans cette auto-ci. C’est une des 5 autos à avoir été fabriquée avec le V8 français Simca, l’Aquillon. Une rareté donc, en train de se refaire une magnifique beauté !

Derrière elle, sous bâche on retrouve une Porsche “récente” comme nous la présente Hubert Haberbusch. Mais surtout un des joyaux de la Cité de l’Automobile. La Pegaso revient d’Autoworld à Bruxelles où 14 modèles étaient réunis. Avant de repartir à Mulhouse, elle reçoit quelques soins chez H H Services. La voiture est sublime, avec des formes élégantes et luxueuses… mais qui peuvent devenir un cauchemar pour un carrossier “lambda”.

La seconde partie de l’atelier abrite elle aussi des autos plus récentes. Trois Porsche s’y retrouvent : une 911 et deux 356. La rouge a eu un accident… totalement effacé depuis.

Sur un pont, on devine une Ferrari. C’est une 735 qui est une habituée des lieux. Cette fois c’est pour refaire les soubassements qu’elle est venue à Strasbourg.

Enfin, on termine avec deux Renault 4CV. Et oui, H H Services ne travaille pas que sur des autos hors de prix. Les populaires ont aussi droit à de beaux travaux. On remarque cependant que la grise… est en alu ! Une demande spéciale, parfaitement exécutée. Le métal martelé attire l’œil… qui s’y perdrait !

Un atelier à scruter

Même en dehors des autos, il y a bien des choses à voir dans l’atelier de H H Services. Tout d’abord les outils. Tout ce qui peut être utile pour couper, former, polir la tôle est présent ici.

Et puis sur les murs on retrouve énormément de beaux documents d’époque qui serviront, ou ont servi, à la réalisation de belles restaurations. Un mur accueille aussi des dessins de Charbonneaux, issus d’une exposition qui s’est tenue à la Cité de l’Automobile.

En bref

C’est un atelier passionnant. On pourrait y passer des heures, surtout à écouter Huber Haberbusch. Il ne parlera pas de business, mais de travail, de passion.

Un maître d’art à garder dans son carnet d’adresse :

H.H.Services
2 rue du rhin Napoléon
67000 Strasbourg
Leur site internet est ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

2 commentaires sur “H H Services, l’atelier d’art de la carrosserie automobile”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.