Edito de Novembre : Why So Serious ?

D’accord l’automobile c’est un sujet sérieux. Un enjeu économique national, mais aussi pour chacun qui doit pouvoir se déplacer selon son bon vouloir, sans entraves autres que le code de la route… et sans devoir casser son PEL pour faire un plein.

Mais l’automobile ancienne. C’est une passion non ? Alors pourquoi tout le monde est si sérieux quand il s’agit d’en parler. Je ne parlerais pas ici des pros qui doivent bien gagner leur croûte, avec leur passion d’accord, mais en faisant du business. Et ça c’est sérieux. Mais il y a quelques points où un peu de légèreté ferait du bien.

1 : clubs ou partis politiques ?

Il est incroyable de voir l’ambiance qui règne dans certains clubs. Mono-modèle, multimarques, régionaux ou même cantonnés à une seule ville, on assiste dans certains clubs à des scènes dignes de House of Cards (ce serait cool d’avoir une série qui s’appellerait House of Cars et qui soit aussi bien faite d’ailleurs).

De vraies batailles rangées opposent ceux qui veulent faire un rasso mensuel et ceux qui préfèrent rouler. Ceux qui veulent une moquette dans la salle des fêtes pour l’expo bourse et ceux qui veulent que l’accès soit gratuit pour leurs petits-enfants. Bref des jeux de pouvoir qui donnent des batailles politiques énormes qui mettent une mauvaise ambiance dans notre monde de passion. Dommage. Et on ne parle même pas des clubs “rivaux” qui veulent tous organiser un événement à la même date (lire : Multiplication des événements de véhicules anciens, pour ou contre ?)

Des fois cela va malheureusement plus loin avec des actions en justice pour vol de nom, etc… en tout cas, et cela s’adresse même à nos copains : News d’Anciennes est fait pour véhiculer une passion, pas des idées. Alors on ne prendra pas parti, mais on vous laissera vous exprimer.

2 : chacun vit sa passion comme il le veut

Passez un peu de temps sur les réseaux sociaux et vous trouverez vite des critiques faciles et parfois carrément insultantes… vers des gens qui partagent à la base la même passion. Un propriétaire de Simca 1100 qui l’appelle Youngtimer et qui se fait incendier parce que “Une young c’est ci et ça, mais carrément pas ça”. On s’en fout non ?

Même chose pour les modifications. Si un propriétaire de R8 S veut mettre des sièges baquets pour rouler de temps en temps en VHRS, qui est-on pour lui dire que c’est une aberration ? C’est son auto non ? Alors il faut que chacun puisse vivre sa passion comme il le veut. Les comportements qui nuisent au monde des véhicules anciens existent, mais ils sont bien moins fréquents que certaines réactions voudraient le faire croire.

3 : le divertissement

Pourquoi est-ce qu’on a une passion ? Qu’on soit piqué à sa plus tendre enfance ou qu’on y vienne par un coup de bol (ou du sort) c’est une passion. Il faut se faire plaisir. Une bonne illustration c’est avec Wheeler Dealers France. Une émission qui passe à la télé, qui montre les anciennes et leur mécanique, qui donne des conseils… mais surtout qui est là pour vous vider la tête le Lundi soir après un rendez-vous manqué à l’Inter de Paimpol où vous n’avez pas réussi à vendre votre bière bio au goût de crêpe Nutella. Et bien vous ouvrez une bière, et vous vous videz la tête devant l’émission. Et si vous n’aimez pas, vous zappez.

Si il y a deux ou trois erreurs, ce n’est pas la peine d’appeler votre avocat pour lancer un recours collectif !

Conclusion :

Sortez votre ancienne, buvez un coup avec les copains (ou un café, faut rentrer après), en tout cas, mesdames et messieurs, mettez de la légèreté dans votre passion. Pas besoin de se faire des noeux au cerveau !

Sinon les stats ?

Oui l’édito de chaque mois est l’occasion de vous donner les stats du mois. En Octobre il y a eu 109.000 pages vues sur News d’Anciennes. Un peu en dessous de la moyenne qui s’établit autour des 140.000 pages vues. Le tout par 65.000 visiteurs, là aussi en dessous d’une moyenne à 72.000 visiteurs. Pourquoi en dessous de la moyenne ? Bonne question, peut-être qu’une vraie refonte de notre système de SEO ferait du bien. Ah, aussi, en début d’année le CT inquiétait et le très bon article de Pierre cartonnait. Maintenant les pages vues sont uniquement faites avec les sujets d’actus… même si les visites de pros et autres conseils d’achat sont toujours populaires.

Une stat intéressante est celle du nombre d’articles relatifs à des événements. Vous savez combien on en a couvert en 2017 ? 176. C’était déjà cool. Et bien en 2018, alors que la saison se termine on arrive à 243 articles du genre ! Joli non ? Pour vous donner une idée ça fait 5.5 par semaine ! Alors on est pas partout, certes, mais on s’en sort plutôt bien… pour des passionnés qui évitent de se prendre au sérieux !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

11 commentaires sur “Edito de Novembre : Why So Serious ?”

  1. Je dois bien avouer que, plus con que certains clubs d’anciennes, je ne vois que les clubs de bonsaï….en tout cas certains.
    On y trouve des ayatollahs qui vont vous pourrir la vie parce que le volant cuir de votre mercedes des années 80 (valeur insignifiante) ou le pommeau cuir de la même voiture ne sont pas d’origine…Si encore ladite voiture était une pièce de musée, je comprendrais peut-être…
    On voit un club Mercedes France refuser cette même voiture parce qu’elle n’est pas assez chère pour y accéder….
    On voit des clubs d’anciennes auprès desquelles vous avez fait candidature vous répondre que ladite candidature passera en commission, laquelle commission va vous recaler ( sans doute parce que votre voiture n’a que 30 ans) sans un mot d’explication…
    Il y a pourtant des pays dans lesquels le fait de posséder une voiture de telle ou tel marque vous ouvre une porte, quel que soit l’âge de la dite voiture.
    Ce qui devrait être un plaisir partagé est trop élitiste. Lors d’une réunion d’anciennes, d’aucuns se sont demandé s’ils devaient ou non accepter une vieille R5 dont la jeune propriétaire était amoureuse…..
    Bon…assez râlé…ça ne mène nulle part….

  2. Tu as pris le meilleur exemple actuel en parlant de Wheeler Dealers, c est hallucinant comme les critiques fusent…. Pourtant les gens regardent ! À se demander s ils ne le font pas juste pour pouvoir cracher leur haine quotidienne juste après sur les réseaux sociaux

  3. « (…) c’est avec Wheeler Dealers France. Une émission qui passe à la télé, qui montre les anciennes et leur mécanique, qui donne des conseils…  »

    Bonjour,

    Avez-vous remarqué certains conseils donnés par ce prétendu mécano, virtuose de la clé à choc?
    J’ai survolé l’émission sur la réfection de la coccinelle. J’en possède une, mais je ne vais pas déblatérer sur le style, les jantes et la couleur etc… A chacun ses goûts.
    Dans tout l’émission, je n’ai pas vu de clé dynamométrique, j’ai vu que la façon de déposer le plateau d’embrayage est juste bonne à le plier, qu’on ne pose pas ainsi un joint spi sans le huiler généreusement, qu’on serre un écrou de vilebrequin à la clé dynamométrique, pas celle à choc.

    On raconte que l’empereur Tibère a fait crucifier un esclave qui avait mal réparé son char. Pour l’exemple.
    Et si on faisait de même, de temps en temps, avec un garagiste jean-foutre, comme il en existe beaucoup trop?

    1. eh jacquot, postules pour être mécano de Wheeler dealer, moi je m’en fou qu »il s’y prenne comme un manche, cette émission c’est du divertissement rien d’autre. après si ça ne te plait pas comme il est dit dans ce très bon article, la zappeuse est ton amie, change de chaine

  4. Voilà le parfait exemple de critique facile….
    Connaissez vous le mecàno ? Vous etes vous renseigné sur son passé et son présent ?
    Allez, je vous aide : https://youtu.be/hG4rJ-g7DCc

    Mais ne pensez vous pas que dans une série, les présentateurs .Sont des « employés » ? Ils n ont sûrement pas leur mot à dire sur scénario…. Et en 45min, tout ne peut être filméne serait ce que la vidange…..

    Alors une telle critique après avoir seulement survolé un seul épisode, c’est un peu simpliste….mais on ne voit que ça sur le net

  5. Bonsoir,

    “Voilà le parfait exemple de critique facile….”
    Ce n’est pas une “critique facile”, Monsieur, c’est un rappel de mécanique automobile élémentaire.
    A l’école, on apprend à à (dé)serrer un plateau en croix.

    Non, je ne connais pas cette personne, mais je sais comment déposer un plateau d’embrayage. Quand je vois certaines façons de travailler, je ne le laisserais pas vérifier le niveau d’huile d’une de mes anciennes.
    Parce que sa façon de déposer un plateau d’embrayage de cette façon (en escargot, et non en croix) me laisse penser qu’il dormait parfois à l’école.

    Mais c’est vrai, je suis très exigeant, surtout de moi-même, certainement quand je remonte un moteur. Mais quel plaisir de l’entendre tourner alors qu’on l’a connu sous la forme d’une vilebrequin.

    Alors, je veux bien, ce sont des acteurs, sympathiques au demeurant. Ils sont employés. Cela ne devrait pas les empêcher de dire à leur employeur “si les gens qui s’y connaissent voient que je fais ça ou ça, ils vont me fusiller”.

  6. Chacun a sa manière de vivre sa passion, mais en effet cela devient parfois idiot et même agressif. Pour être nouveau en tant qu’organisateur, la grande majorité est bienveillante mais en effet il y a toujours des gens qui viennent juste pour critiquer alors qu’ils ne font rien ou qui sont restés figés sur « la voiture de collection c’est jusqu’en 1970″…on ne se voit pas vieillir! La critique est le sport national et il faut faire avec, ou plûtot avancer en écoutant les critiques constructives et de toute façon on ne peut pas plaire à tout le monde. Laissons les aigris de côté et profitons entre gens positifs de notre passion, en oubliant pas les jeunes qui sont l’avenir de notre passion.

  7. Il ne fait pas confondre une émission TV de divertissement avec des cours de CAP Mécanique ! Je ne pense pas que le but de l émission soit d éduquer les propriétaires d anciennes pour qu ils les entretiennent eux même….
    C est ça la confusuin et du coup en voyant ça comme ça forcément vous êtes déçu
    Ayant visité son garage professionnel, perso, j y laisserai mon Alpine les yeux fermés… Mais, moi, je ne me suis pas arrêté à sa prestation télévisée pour me faire un avis sur ses compétences

  8. Eh bien, ça y va dans les commentaires ! 🙂

    Perso, je vis ma passion de façon solitaire depuis plus de 35 ans, pas de club, pas de réunion, pas de donneur de leçon. J’ai envie d’aller acheter le pain ? j’y vais. J’ai envie de partir en vacances, je le fais. Je me fous de ce que les autres pensent. L’important c’est d’être content d’utiliser sa voiture. Les plus belles émotions ne se partagent malheureusement que très rarement.

    Et parfois le long de la route de sa passion, on rencontre d’autres passionnés, qui ont le même style pour vivre leur passion et on devient amis. Mais combien en 35 ans ? Ah oui, 3 ou 4….

    Pour les émissions de télé, peut-être devrait-il mettre en écran d’accueil que ce que l’on va voir est simplifié ou raccourci pour s’adresser à tous public et non à un public de grands spécialistes et connaisseurs…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.