Qu’est ce qui fait le prix de La Jaguar Type E ?

La Jaguar Type E est une auto qui a toujours eu bonne presse. Même si sa cote d’estime a pendant un temps été supérieure à sa cote de vente, elle atteint maintenant des sommets, quelle que soit la version. On s’est du coup demandé ce qui justifie le prix d’une Jaguar Type E.

Le prix de la Jaguar Type E en 2018

La Jaguar Type E est devenue en quelques années un best-seller. Une auto qu’on retrouve de plus en plus lors de ventes aux enchères d’ailleurs, preuve que son prix augmente ?

Dans les annonces

Si on prend les prix des annonces en France, nous sommes revenus aux prix de la Jaguar Type E en 2015. C’est à dire que la moyenne tous modèles confondus est à situer autour des 85.000 €. Cette cote est en baisse quoi qu’on puisse penser. Il y a un an et demi, en 2016 et au plus fort des prix d’à peu près toutes les autos anciennes, on était situé pas loin de 20 % plus haut. Le prix moyen sur un an reste encore situé autour des 101.000 €, preuve que la baisse est récente, et vraiment marquée depuis Mars 2016.

Dans les enchères

La Type E dans les enchères est à distinguer sur deux plans : les autos d’exception, les anciennes autos de compétition, les restaurations d’exception ou autres “flat floor” qui se situe autour et au dessus des 150.000 € et les Jaguar Type E plus classiques vendues entre 60 et 80.000 €.

Tous les modèles ne sont pas à la même enseigne :

Dans le détail voici les différences entre les modèles :

[table id=1 /]

On remarque un fait intéressant : les prix moyens aux enchères sont plus bas que la moyenne des annonces ! Les propriétaires se montreraient-ils trop gourmands ? En tout cas avoir une moyenne des prix de vente, et non des prix demandés, serait intéressant.
Evidemment les modèles MkI sont les plus recherchés. On notera cependant que les 20% à 30% que les modèles 2+2 perdent par rapport aux coupés ne sont pas si représentatifs. Evidemment les Série II et III aux faces avant modifiées sont moins recherchées.

Pourtant on ne peut pas dire que l’auto ait un jour valu des clopinette. En 1994 une 3.8L était cotée 170.000 francs (35.500 €), à peine plus en 1998 et surtout qu’à l’époque les V12 Cabriolets étaient parmi les plus chères !


Qu’est ce qui fait le prix de la Jaguar Type E pour son propriétaire ?

Jérôme est le propriétaire de la Jaguar Type E S1 2+2 4.2L que l’on a testé dans cet article. On lui a donc demandé ce qui fait le prix de la Jaguar Type E de son point de vue de (chanceux) propriétaire :

Le prix d’une type E est différent selon le modèle. Ayant une série 1 2+2 en très bon état, cela signifie une cote de plus ou moins 50000 euros selon moi et 60000 € selon la cote LVA. Ce prix est justifié selon moi par la cote d’amour des collectionneurs et autres amateurs de véhicules anciennes. C’est la voiture que Enzo Ferrari a qualifié de plus belle voiture du monde quand même ! Elle toujours dans le top 10 dans le classement des voitures les plus populaires. A chaque levée de capot, c’est un vrai aimant tant le moteur est une vraie œuvre d’art.

Mais pas que. C’est une voiture presque moderne tant elle facile à conduire et à prendre en main, surtout en 4,2L . Elle a même servie pour la conduite accompagnée de ma fille. Elle est fiable si entretenue régulièrement. Elle est coupleuse, puissance, très confortable sans être assourdissante lors de grand trajet. Il ne lui manque qu’une cinquième.

Par contre, ne pas mettre entre toutes les mains par temps de pluie. Elle est efficace lors de sortie circuit en gentleman driver malgré des freins pas très endurants mais cela s’améliore avec des kits modernes (de 300 à 1000 euros). Elle me sert également à emmener ma fille au poney avec tout son barda car très spacieuse : selle tapis et autres. Elles reste facile d’entretien pour un autodidacte comme moi même si les pièces augmentent de semaine en semaine (je n’exagère pas). C’est la faute à la flambée du prix du coupé et cabriolet Serie 1 3,8L, mais aussi des investisseurs et autres émissions télé.

Que dire de plus, c’est une voiture tellement attachante qui m’est impossible de m’en séparer. Ne dites à personne que ma femme en est jalouse !

Le prix de la Jaguar Type E est-il dû aux pièces ?

On a posé la question à Laurent Tronchon, directeur général de SNG Barratt, spécialiste des pièces pour Jaguar :

Non le prix des pièces ne fait pas le prix de la voiture. Un filtre à huile coûte entre 3 et 6 € HT selon le fournisseur et les pièces d’entretien sont toutes dans la même gamme de prix. La seule pièce véritablement chère est le capot qui coûte 7800 € HT pour une S1.

Tout ou presque est disponible en neuf et plutôt rapidement. De notre côté nous avons tendance à croire que la cote est simplement en train de s’ajuster par rapport à d’autres modèles de la même époque !

Le prix de la Jaguar Type E pour un restaurateur :

Si vous avez vu notre article dédié à l’Atelier des Coteaux, il est à lire ici, vous savez que ce sont des spécialistes de ce modèle. Nous avons demandé à Oscar Lefebvre ce qui fait pour lui le prix de la Jagaur Type E. Vous retrouvez le site de l’Atelier des Coteaux en cliquant ici.

La Type E, surtout dans sa première version, représente à mon sens un tournant dans la production des voitures de série. Comparez les voitures rencontrées dans nos rues en 1962 à la Jaguar et vous comprendrez l’effet produit par cet ovni capable de 240 Km/h.
La Type E représente aujourd’hui une période de notre société où l’on pouvait se permettre ce genre de chose, en laissant aux acquéreurs le choix, sans pour autant se ruiner, d’accéder aux performances d’une Ferrari ou d’autres marques prestigieuses et bien plus onéreuses.

Il en résulte une production relativement importante ce qui nous permet de les restaurer pour le plus grand bonheur, à la fois de ceux qui les ont possédées à l’époque et de ceux qui en ont rêvé.

L’évolution de sa valeur vient d’une demande toujours plus forte qui suit l’accroissement des amateurs de voitures anciennes. Vient ensuite et surtout l’état de la voiture qui vous intéresse. La valeur est bien difficile à définir car l’écart de qualité peut-être énorme d’une voiture à l’autre.
La valeur des Type E ne cesse de croître et les gens avisés prévoient que cela va continuer jusqu’au doublement du prix d’un actuel état concours, sur une période allant de 5 à 10 ans.

Pour finir, n’oublions pas que nous parlons de voitures dont la production s’est arrêtée pour les premiers modèles il y a 50 ans et qui vont forcément se raréfier.

Qu’est ce qui fait le prix de la Jaguar Type E au niveau des enchères ?

C’est la question qu’on a posé à Louis Mompeu, spécialiste de la maison Osenat :

La jaguar Type E est une valeur sure des enchères. En mettant de côté la rarissime « Lightweight », la star des enchères est assurément la 3.8 L Série1 « plancher plat ». Les beaux exemplaires dépassent fréquemment les 200.000 euros au marteau. Cependant on observe un regain d’intérêt pour la Type E 4.2 L moins délicate que la 3.8 L et finalement plus agréable à conduire.
Longtemps boudé par les amateurs, le V12 intéresse de plus en plus de collectionneurs et ils ont bien raison car c’est un très bon moteur. Une Type E V12 cote deux fois moins qu’une version 3.8L, un tel écart de prix me semble injustifié.

Comme beaucoup de modèles, les exemplaires les plus courtisés sont ceux qui ont fait l’objet d’une restauration de grande qualité ou qui sont dans un état d’origine irréprochable. Au contraire, les autos entre deux eaux qui présentent des défauts sont boudées par les collectionneurs. La Type E est un véhicule à la conception complexe, les interventions sur la mécanique ou sur la « Tour Eiffel » du châssis peuvent s’avérer très onéreuses. On trouve sur le marché des modèles restaurés « à neuf » pour environ 125.000 euros. Nous devons parfois attirer l’attention des clients trop gourmands sur cette réalité. Nous constatons depuis quelques mois une remise à niveau du marché à laquelle la Type E n’échappe pas. Si les prix ont baissé d’environ 20 % ces 8 derniers mois, la Jaguar Type E restera un bon investissement à condition de choisir un exemplaire sain ou ayant bénéficié d’une restauration de qualité.



Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

7 commentaires sur “Qu’est ce qui fait le prix de La Jaguar Type E ?”

  1. 170000francs n’a jamais fais 35000€….il ya 20 ans une type e se négociait dans les 100000 francs soit 15000€ et c’était tres dur à vendre….et c’est la même voiture non ?

    1. A 15000€ il y à 20 ans pour une type vous pouviez avoir une s2 2+2 boîte auto (import us) avec une belle facture pour la remise en état mécanique et la carrosserie. Une s1 coupé et cab mais aussi le cab v12 en boîte meca avaient déjà une bonne côte, et même les s2 cab et coupé en 2 places. Mais j’ai jamais vu en annonce une type e à 15000€ en bon état, peut-être en 1986 avant la première bulle de la voiture de collection ou des épaves avec 60000€ de resto.

      1. oui, mais n’oublions pas la demande mondiale à venir …Que se passera t-il lorsque (riches ) chinois et indiens auront le droit de les importer ?

  2. Excellente analyse. J’ajouterai que 100 000 € d’aujourd’hui ne feront sans doute pas 200 000 € dans 10 ans ; monnaie (€) surévaluée et faible (ou pas) inflation, baisse de pouvoir d’achat pour les générations montantes versus les baby-boomers à la retraite actuels clients des E Type, font que le contexte économique n’est plus celui des années 80 ou 90. Personnellement je ne tablerai pas sur un seuil bien au delà des 100 K€ sauf versions exceptionnelles…

    1. Le temps de la spéculation, sauf sur des modèles automobiles rarissimes, semble révolu. Je mise sur une côte se stabilisant autour des 80 m€, eu égard au fait, effectivement, que nos futur retraités auront certainement bien moins de revenus que notre génération.
      A l’époque, j’avais entendu dire que le réglage du V12, complexe, était l’affaire de spécialistes et que son appétit était gargantuesque.
      J’ignore si il existe des régulateurs électroniques simplifiant le travail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.