La Belle Histoire des Utilitaires Renault, Partie 1, découverte statique

La semaine dernière, Renault Classic et la division Véhicule Utilitaire (VU) du losange organisaient une journée découverte pour le lancement du Renault Alaskan, son pick-up 4X4 musclé ! Pour cela, une dizaine d’utilitaires Renault avaient été rassemblés, et on nous les proposait à l’essai. Comment ainsi mesurer l’énorme évolution vécue par l’automobile en un siècle !


Des utilitaires Renault de près de 100 ans !

Ces journées sont réservées à la presse, là aussi je mesure ma chance. Renault VU possède une expérience de plus d’un siècle en matière de véhicule utilitaire. Le premier modèle de la marque était d’ailleurs exposé, le fameux camion laitier. Le fourgon type C de 1900, d’une charge utile de 250kg, premier VU de la marque, voir même premier utilitaire tout court ! En fait celui-ci est une reproduction à l’identique, réalisé pour une publicité des années 90.

L’exposition statique nous proposait tout bonnement un voyage dans l’histoire des utilitaires Renault, avec plusieurs concept-cars autour de différentes versions du célèbre Traffic. L’histoire avec un grand H, on la rencontrait avec le toujours impressionnant Renault type MH 6 roues, lancé au début des années vingt. Ce camion possède un moteur de 4 cylindres de 2100 cm³ autorisant une vitesse de 50kmh, pour un poids de 1200 kg. Ces véhicules furent conçus pour effectuer des traversées en Afrique Orientale entre 1923 et 1925, une sorte de concurrent à Citroën et sa croisière Noire. A noter que ce camion possède le tout premier logo de la marque, un cercle cassé en deux qui cache le klaxon et qui épouse le capot, dit en crocodile, ce cercle évoluera rapidement pour prendre la forme d’un losange.


Les utilitaires Renault, part de l’histoire sportive

Bien sur le sport et l’utilitaire vont de pair, les voitures de courses ne vont pas seules sur le circuit ! Que ce soit les écuries pros, ou l’amateur du week-end possédèrent, ou possède encore un bon vieil utilitaire pour tracter le plateau. A ce sujet on se souvient de la superbe expo au Mans Classic 2016. Pour illustrer ce sujet, Renault Classic avait eu la bonne idée de nous amener un superbe Saviem SG2. La Super Goélette, fut très appréciée pour sa robustesse. Ce modèle aux couleurs de Renault Sport était accompagné d’une légende, la F1 RS 01, datant de 1977, elle possède un moteur V6 Turbo de 1500cm³ développant 525cv. C’est le début de l’histoire d’amour entre Renault et la Formule 1.

On le sait, la voiture électrique ne date pas d’aujourd’hui, c’est même une longue histoire chez Renault. Car bien avant les Twizy et autres Kangoo Z.E, le losange nous proposait déjà en 1972 une R5 électrique. Certes ce modèle VU ne fut proposés qu’en petite quantité, environs une petite centaine. Pour ce modèle précis, il était destiné à l’EDF comme véhicule de servitude. Avec seulement 2 places, il possède un moteur à courant continue de 7,5KW et les cinq batteries ce logent a la place de la banquette arrière. Un pavillon amovible ce situant sur le toit, permettait d’effectuer la maintenance des batteries.

Le nouvel Alaskan se mesure à une légende

On mesure vraiment l’avancer de l’automobile en mettant cote à cote, le nouveau Alaskan en version secours et incendie, et le camion de pompier Renault type LO de 1926. Il est vrai que dès le début de son histoire Renault sut proposer des VU sur-mesure, pouvant s’adapter à n’importe quelle mission, comme en témoigne cette fabuleuse autopompe, avec ses cuivres rutilants que rehausse sa robe rouge !

La partie statique étant explorée, on vous reparle des utilitaires Renault dès demain avec cette fois de la conduite !

La galerie complète de cette journée est ici.


Vous aimez ? Partagez !

bertrand
photographe/reporter

rédacteur et photographe à news d’anciennes.

Passionné d’histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d’anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.


2 commentaires sur “La Belle Histoire des Utilitaires Renault, Partie 1, découverte statique”

Laisser un commentaire