Décès de Lord Montagu of Beaulieu

Si son nom de famille ne vous dit rien, le nom de son domaine, Beaulieu est beaucoup plus connu des amateurs de voitures anciennes.

Lord Montagu of BeaulieuDe son nom complet Edward John Barrington Douglas-Scott-Montagu, troisième Lord Montagu of Beaulieu est décédé ce jour à 89 ans. Passionné de voiture anciennes, il avait créé le musée de Beaulieu et devint un personnage éminent du tourisme en Grande Bretagne.

Il n’a que 3 ans à la mort de son père qui confie la gestion du domaine à sa mère. Après ses études, il fonde avec succès la société de publicité et de relations publiques Voice and Vision.
A ses 25 ans, il reçoit la gestion du domaine et se rend compte que les coûts sont trop grands pour ses revenus. Il décide d’ouvrir la maison au public, mais la proximité d’une initiative plus ancienne fait que les revenus ne sont pas au rendez-vous.

Il a donc l’idée en 1952 de créer un petit musée de l’automobile, le premier du pays. La collection débutera avec la De Dion Bouton 6HP de 1903 de son père qui était encore utilisée par l’électricien du domaine ! Le reste de la collection est fournie par la Society of Motor Manufacturers and Traders.
Le premier jour est un succès, plus de 100 personnes se déplacent et font gagner un défi à Lord Montagu et ses amis qui débouchent le Champagne !

Il est ensuite emprisonné un an, reconnu du délit d’homosexualité, ne cachant pas sa bisexualité et deviendra par la suite un fervent défenseur de la cause.

En 1956, le musée se développe et il est décidé de construire un bâtiment à part, c’est la naissance du Montagu Motor Museum. La même année, le Lord lance le magazine Veteran and Vintage, qui durera jusqu’en 1979. Il écrira par ailleurs 21 livres dédiés à l’automobile.

En 1959, le musée est une nouvelle fois trop petit pour la collection et un nouveau bâtiment est construit, inauguré avec le gratin des sports automobiles, Stirling Moss, Tony Brooks et Graham Walke en tête.
Le musée grandit encore, au point qu’au milieu des années 60 ce sont pas moins d’un demi million de visiteurs qui s’y pressent chaque année !

La trouvaille suivante de Lord Montagu, il l’importe des Etats-Unis, c’est l’Autojumble, une énorme bourse d’échange qui existe toujours et qui est un rendez-vous incontournable à faire au moins une fois !

En 1972, une nouvelle partie du musée ouvre, 40.000 m² pour 200 voiture. C’est désormais du Britain’s National Motor Museum dont il faut parler. Le musée ne cessera de grandir pour devenir le centre anglais regroupant le plus de documentation sur l’automobile.

Dans sa vie il sera élu à la chambre des Lords, et participera à de nombreuses associations, tant dédiées au Tourisme et aux belles maisons (via le domaine) qu’au Musées et à l’automobile. Il a d’ailleurs fondé le groupe de conseil qui deviendra la Federation of British Historic Vehicle Clubs dont il occupera la présidence.

Nos sincères condoléances vont à sa famille, c’est Ralph son fils le plus âgé qui reprendra le flambeau.

Résumé et traduit de l’article original disponible ici.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “Décès de Lord Montagu of Beaulieu”

Laisser un commentaire