Le Monté Carlo Historique 2015 se dévoile

L’Automobile Club de Monaco a levé le voile sur l’édition 2015 du Monté Carlo historique. Premier constat, c’est un choix de l’organisation, le parcours sera très sélectif.

Le premier départ réel sera donné de Glasgow le 28 Janvier. Le 29, deuxième départ, de Copenhague, enfin le 30 les trois derniers départs de Turin, Barcelone et Reims. La concentration qui leur fera parcourir enter 788 et 2263 kilomètres les rassemblera à Saint-André-les-Alpes.

Le lendemain, tout commencera par « Pont de Clans – Tournefort – Massoins – Villars/Var » avec des vallons souvent glacés et difficiles à négocier. Digne-les-Bains accueillera un contrôle de passage avant « Selonnet – Turriers » pour une première classique par le Col des Garcinets. Très connue dans le Dauphiné, la Gare de Clelles-Mens permettra aux concurrents de passer des petites alpes au Vercors, avant qu’ils n’enchaînent avec « Chichilianne – Col de Menée – Les Nonières » et « La Cime du Mas – Col de Carri – Col de l’Echarasson – Saint-Jean-en-Royans ». Enfin un point de passage à Saint-Nazaire-en-Royans sera la dernière étape avant Valence.

Lundi 2 février le Monté Carlo Historique passera en Ardèche. Et cela commencera fort avec les 60 kilomètres de la Zone de Régularité « Saint-Pierreville – Saint-Etienne-de-Serres – Saint-Julien-du-Gua – Col de la Fayolle – Col de 4 Vios – Mézilhac – Le Cheylard ». « Burzet – Sagnes et Goudoulet – Lachamp-Raphaël – Saint-Martial » ne devrait pas non plus être de tout repos. La pause de la mi-journée s’effectuera place du marché à Saint-Agrève où une dégustation de produits régionaux sera organisée pour les concurrents, avant qu’ils n’enchaînent avec deux ZR bien connues, « Col du Faux – Col du Buisson – Labatie d’Andaure », inédite dans ce sens et  « Lamastre – Gilhoc-sur-Ormèze – Baratier – Plats », inaugurant un nouveau tracé. Retour ensuite à Valence, précédé d’une halte à Tournon-sur-Rhône avec des animations programmées.

Mardi 3 Février, départ à l’aube pour la Drôme, « Saint-Nazaire-le-Désert – Col des Roustands – La Motte Chalancon » et « Verclause – Col du Reychasset – Laborel – Col Saint-Jean – Eygalayes ». Pas de répit pour les concurrents qui, après un long routier de plus de 150 kilomètres à travers la Drôme, les Alpes de Haute-Provence et les Alpes-Maritimes s’élanceront à la mi-journée dans la grande classique de «  Puget-Théniers – Col Saint-Raphaël – Toudon – Tourette-du-Château ». L’ultime contrôle horaire avant l’entrée en parc fermé à Monaco s’opérera Place Neuve à la Turbie en tout début d’après-midi.

La dernière étape, de Nuit entre le 3 et le 4 Février passera par deux passages mythiques : « Lucéram – Col de la Cabanette – Col Saint-Roch – Loda – Lantosque » et« La Bollène-Vésubie – Col de Turini – Moulinet – Col Saint-Jean – Col de Castillon – Sospel ». Les premiers concurrents seront de retour sur le Port Hercule de Monaco au petit matin.

Vous aurez remarqué que le mot spéciale n’est pas utilisé. En effet les concurrents pourront s’inscrire dans trois catégories correspondant à trois moyennes horaires différentes : Haute, Moyenne et Basse. Evidemment, l’organisation validera la particpation dans les plus basses moyennes afin de ne pas voir de “tricherie”.

Plus d’infos prochainement ou sur le site de l’ACM.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire