Le Tour de Paris de la FIVA, les belles investissaient la capitale.

Le Tour de Paris de la FIVA, les belles investissaient la capitale.
Le Tour de Paris de la FIVA, les belles investissaient la capitale.
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano

La vente de la collection Trigano devait être une des ventes phares du printemps. Repoussée à ce dimanche 13 Septembre elle a...

Mon Tour Auto 2020 avec un appareil photo et une ancienne

Peter auto sait nous régaler avec ses événements tels que Spa Classic ou encore Chantilly Art & Elégance. Mais le clou du calendrier...

Concepts et Études, ép. 14 : Ford GT70, du Mans au rallye

Parce que toutes les autos anciennes ne sont pas arrivées sur nos routes, on va vous proposer d’en découvrir régulièrement. Rendez-vous pour...

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

En complément de l’exposition à l’UNESCO et d’une expo d’artistes au siège de Peugeot, se déroulait ce dimanche le Tour de Paris. Un rallye organisé par la FIVA, avec Vincennes en Anciennes, qui faisait évoluer de magnifiques autos dans Paris à la visite de ses célèbres monuments.

A l’instar de la Traversée de Paris, la caravane visitait les plus beaux endroits de la capitale comme Montmartre, la Concorde, les Champs Elysées avec une arrivée au centre PSA avenue de la grande armée, où je me suis rendu pour vous faire découvrir quelques autos de ce Tour de Paris.

Ce dimanche matin les autos Françaises étaient à l’honneur avec beaucoup de marques de prestiges. Pour commencer les Facel Vega, qui étaient venues en nombre. Plusieurs modèles emblématique de la marque avaient fait le déplacement comme des Facel 2 et 3, ou une Facellia F2. C’est toujours un plaisir de rencontrer ces modèles devenus assez rare.
Les populaires n’étaient pas oubliées, avec des 403 cabriolet, celui de Colombo, une superbe Aronde Montlhéry et toujours le luxe avec une rare SM 4 portes ’’Opéra’’ carrossé par Chapron !

Paris sera toujours Paris dit la chanson ! Le luxe, la beauté, le charme, l’élégance autant d’adjectifs pouvant résumer la capitale de la France. Mais n’oublions pas ses marques prestigieuses, aujourd’hui toutes disparue, hélas, mais toutes reconnues a l’égale des maisons de haute couture, tant les belles carrosseries peuvent être comparées a des robes de couturiers célèbres. A la différence près qu’ici on ne parle pas de Lanvin, Dior mais de Delahaye, Hotchkiss, Talbot, les très rare Lorraine-Dietrich ou même ce fabuleux cabriolet Delage D8 et son magnifique ‘’bouchon’’ de radiateur !!

Un superbe Tour de Paris qui a su nous faire découvrir de magnifiques et rares voitures. Il est juste très dommage que, comme pour l’expo de l’UNESCO, la FIVA n’ai que trop peu communiqué sur cet événement.
Je trouve cela vraiment dommage car la qualité des automobiles était un très haut niveau, mais heureusement que News d’Anciennes était, encore, là pour vous en faire découvrir une petite partie.

La suite est dans cette galerie.

Le Tour de Paris de la FIVA, les belles investissaient la capitale.

Sur le même thème

6 COMMENTS

  1. Toutes ces voitures sont magnifiques et meritent d’etre montrees !!!
    Je trouve cependant dommage d’organiser un rallye de cette qualite dans une ville dont les Ediles sont ouvertement autophobes et annoncent clairement leur souhait de rendre la vie impossible a l’automobile et aux automobilistes. Est-ce le syndrome de Stockolm ?
    Je suis collectionneur. et je refuse de me rendre dans une ville qui souhaite la disparition de mon hobbie.

    • La mairie de Paris ne fait pas la chasse aux collectionneurs plus ou moins (dans le cas présent on était dans le “plus”) argentés qui roulent avec des autos en carte grise collection, donc des conducteurs du dimanche, pas concernés par les restrictions de circulation de la semaine.
      Tout ceci est dans la logique d’une capitale qui cherche à conserver statut et standing, rien à voir avec le combat de la FFAC.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Vauxhall Heritage, une partie de la collection dispersée par Brightwells

Ce week-end, Aguttes vendait une partie des collections de Peugeot et Citroën. Cependant, il n'y a pas qu'en France que PSA fait...

De magnifiques anciennes s’exposaient aux Journées du Patrimoine d’Arcis-sur-Aube

Ce week-end, partout en France, le patrimoine roulant était à l'honneur. Comme chaque année les Journées Européennes du Patrimoine permettaient de visiter...

Concepts et Études, ép. 14 : Ford GT70, du Mans au rallye

Parce que toutes les autos anciennes ne sont pas arrivées sur nos routes, on va vous proposer d’en découvrir régulièrement. Rendez-vous pour...

Mon Tour Auto 2020 avec un appareil photo et une ancienne

Peter auto sait nous régaler avec ses événements tels que Spa Classic ou encore Chantilly Art & Elégance. Mais le clou du calendrier...