Le Classic Festival 2018 nous a offert un magnifique spectacle

Le Classic Festival 2018 nous a offert un magnifique spectacle
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...

Une jolie première pour le Rétro Rencard de Montauban

Dimanche était lancé le Rétro Rencard de Montauban un nouveau rassemblement de voitures anciennes. Cet événement lancé par l'association Ca Monte En...

Les 6 et 7 octobre était organisé sur le circuit de Nogaro le Classic Festival 2018. Sur ces deux journées, les propriétaires de sportives de diverses époques et de styles divers pouvaient laisser leur bolide s’exprimer.

Bien entendu, ceux qui désiraient seulement exposer leurs véhicules étaient également les bienvenus. Même si la météo était moins bonne que l’an dernier, les animations n’auront pas manqué pour ce Classic Festival 2018.

Mais c’est bien en piste qu’on retrouvait le gros du spectacle. Les séances de roulage se seront succédées à un rythme élevé. Par contre, certains plateaux semblaient moins fournis que l’année dernière. C’était notamment le cas pour les belles sportives d’avant-guerre. Les Amilcar et les Bugatti étaient moins nombreuses sur la journée du samedi.

Entre les différentes séances de roulage, le public pouvait se restaurer et flâner entre les différentes boutiques disséminées sur le circuit. Il pouvait également admirer les belles autos sur les différentes zones qui leur étaient dédiées.

La zone 1 était réservée aux véhicules français… au moins sur le papier. Les Panhard, Alpine, Renault, 2CV étaient bien présentes mais y on retrouvait également quelques anglaises et américaines.

La Zone 2 était elle allouée aux belles américaines, aux italiennes et aux allemandes. Cette année, une belle colonie de BMW était présente sur le circuit. On y trouvait également un magnifique duo d’Alfa Roméo signées Zagato, un Junior et un SZ. Parmi les voitures plus exotiques, une Puma GTE 1600 à la mécanique de Coccinelle ne manquait pas d’allure également.

Le paddock du Classic Festival 2018 cachait lui aussi quelques bijoux. Entre les roulages les spectateurs pouvaient voir les belles de piste à l’arrêt. Les Studebaker, Porsche 904 et autres Jaguar Type C auront fait vibrer plus d’un spectateur. De plus, l’accès libre donné aux garages resta également une belle expérience. En effet, il est toujours intéressant de voir travailler les mécanos sur des véhicules souvent mythiques. Pour le passionné de mécanique, les voir ainsi régler ou démonter telle ou telle pièce demeure un moment magique.

Si l’an dernier le spectacle était aussi dans les airs, cette année ce ne fut pas vraiment le cas. Du moins, pas pour la journée du samedi. Le temps mitigé et l’orage annoncé en fin de journée auront sans doute cloué les avions au sol. Seuls deux vieux coucous se seront risqués à un bref survol du circuit.

Cette nouvelle édition du Classic Festival 2018 semblait en deçà de la précédente. Des plateaux moins fournis, des avions malheureusement cloués au sol durant la journée de samedi… Cependant, malgré ces petites déceptions, l’événement restait d’un excellent niveau. Le Classic Festival demeura cette année encore du grand spectacle !

Le Classic Festival 2018 nous a offert un magnifique spectacle

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Technik Museum Sinsheim : l’empire de la locomotion

En Allemagne au milieu de nulle part, coincé entre Mannheim et Stuttgart, s’étend sur 50 000 m², une collection de 3000 engins...

Matra MS650, Ferrari 512, ces protos qui ont couru le Tour de France

Cette année le Tour Auto faisait la part belle aux Porsche de compétition et surtout aux protos de Stuttgart qui ont couru...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...