Delage va renaître autour d’une supercar hybride

Magnifique moment pour l’annoncer. La marque Delage sera à l’honneur du salon Epoqu’Auto ce week-end. Et on apprend en parallèle que cette marque disparue depuis près de 70 ans va renaître prochainement.

Delage en bref

Fondée en 1905, Delage est de ces marques disparues qu’on aime voir. Des voitures françaises, souvent habillées par de grands carrossiers (voir notre article sur Pourtout). Sa période la plus faste est à retrouver dans les années 20. Les autos sont prisées par les têtes couronnées et les riches entrepreneurs de la planète entière, haut de gamme et bien motorisées.

En parallèle la compétition apporte de belles heures de gloire à la marque. Dès 1914, lDelage remporte les 500 Miles d’Indianapolis. En 1927 elle est Championne du Monde des Constructeurs après que Roger Benoist ait remporté les 4 grands prix européens de l’année.

Mais comme beaucoup de marques de ce standing, la crise de 1929 va mettre à mal les finances. Une faillite suit en 1935. Si les auto produites par la suite sont de belle qualité et marchent plutôt bien, elles sont en réalité produites par le concurrent Delahaye. La situation perdurera jusqu’en 1953 quand Delage sera définitivement arrêtée.

Dès 1956 les Amis de Delage se créent pour faire perdurer la mémoire du constructeur. Mieux, l’association va devenir propriétaire de la marque afin de garantir cet héritage.

La renaissance : hybride, performante et “française”

C’est fin Novembre aux USA que sera présentée la nouvelle D12. Elle prend ainsi la suite des D6 et D8. Derrière cette renaissance on retrouve Laurent Tapie (fils de), qui a reçu l’aval des Amis de Delage. Le projet existe déjà depuis trois ans et se veut ambitieux. La nouvelle Delage sera fabriquée en France et sera une supercar “proche d’une F1”. On entend par ici qu’elle sera plus proche au niveau de la philosophie d’une D15 S 8, celle qui fut championne en 1927, que de la statutaire D8.

Sous le capot on retrouvera un V12 atmo. Ce ne sera pas un moteur maison, sinon ce serait précisé, mais il faudra en trouver un. Ces moteurs ne sont plus légion et il faut regarder du côté de l’Italie pour en trouver. Surtout qu’on annonce 900 ch ! Lambo ? Ferrari ? On attend la confirmation. Et comme 900 ch c’est “léger” on lui adjoindra un moteur électrique de 330 ch ! 1230 ch, belle bête !

Enfin sur le projet en lui-même on sait que la direction technique sera assurée par Benoît Bagur (qui a fait ses armes en sport automobile) et que le pilote d’essai est un ancien champion du monde de F1 : Jacques Villeneuve !

Qu’est ce qu’on doit en attendre ?

C’est bien la question à se poser. Delage, comme bien d’autres marques françaises mérite amplement une renaissance. Simplement on se pose des questions… Nombre de projets de supercars aux puissances stratosphériques sont annoncées sans jamais arriver sur les routes. Au moins, pour ce cas, l’utilisation de la marque est avalisée, ce qui n’est pas toujours le cas.

On attendra donc la fin du mois pour avoir plus d’infos et voir la belle “en vrai”. Et puis on attend surtout de la voir sur les routes ! Car au final, si le projet va au bout, il n’en sera que plus intéressant !

Source : Les Amis de Delage

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “Delage va renaître autour d’une supercar hybride”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.