Les Belles Autos de la Traversée de Rennes 2018

Dimanche 28 Janvier, Rennes voyait défiler pas moins de 200 anciennes dans ses rues. Après une 6ème édition couronnée de succès (à relire ici), c’était avec plaisir que News d’Anciennes retournait couvrir la Traversée de Rennes 2018.

Salon Automédon 2018


Peu avant 8h30 sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle de Rennes, le jour n’est pas encore levé que les premiers équipages arrivent au compte-goutte. Accueillis par le club organisateur Papa35 (Passion Auto Prestige et Ancienne d’Ille-et-Vilaine), les participants récupèrent leurs plaques et roadbooks accompagnés d’un café et de viennoiseries. Le temps se fait menaçant mais par chance, il ne pleut pas. Sur le parking, on retrouve déjà quelques habitués ayants participé à la dernière édition, comme cette Lotus Europa.

Peu avant 9h30, les anciennes se rassemblent pour le départ, puis les festivités commencent. La Traversée de Rennes 2018 se scinde alors en deux groupes pour limiter les embouteillages dans la capitale bretonne. Le premier itinéraire part vers Cesson tandis que le second couvre la partie ouest de Rennes.

Sur les pavés rennais, on retrouve tous types de véhicules : des autos pour la plus grande majorité mais aussi quelques utilitaires et cyclomoteurs comme ce très citadin Mobyx Motobécane. Le club ouvre la traversée aux anciennes de toutes époques mais aussi aux sportives et voitures d’exception.

Vers 11h30, les convois se retrouvent Place de la Mairie devant l’opéra pour une exposition. Le ciel s’est éclairci et les curieux affluent pour admirer les anciennes.


Une heure plus tard, le cortège repart pour une parade sur les quais de la Vilaine avant de retourner sur l’Esplanade Charles de Gaulle.

Après un pause pour se restaurer, un défilé d’élégance débute sur les coups de 15h. Le jury, composé de visiteurs (et de News d’Anciennes), attribue une note à chaque véhicule en fonction de son état et de sa présentation.

Première concurrente mais aussi doyenne dans la compétition, une Citroën B14 de 1928. Son propriétaire reprenant l’habit d’André Citroën,  nous présente une auto aussi neuve que si elle sortait des anciennes usines Citroën des quais Javel. Parmi les autres concurrents, on pouvait également retrouver sur le plateau de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) : une Renault Caravelle de 1966 en cours de restauration, une Austin Healey 3000 MkII mais aussi une Mercedes 500 SLC de 1982 entièrement d’origine.

Mais c’est bien une Fiat 2300 de 1963 qui remporta ce défilé à l’unanimité. Cette GT 2+2 d’une rare élégance fut produite de 1961 à 1968 et carrossée par Ghia. Le moteur 6 cylindres avait été retravaillé par Abarth pour passer de 110 à 150 ch pour une vitesse de pointe de 190 km/h. Sa ligne raffinée et sa mécanique aiguisée en faisait une parfaite concurrente des Lancia Flaminia et autres Alfa Roméo du même segment. C’est donc avec plaisir que nous avons remis à ses propriétaires un diplôme pour le “Coup de Cœur” News d’Anciennes.

Cette Traversée de Rennes 2018 n’aura fait que renforcer nos premières impressions : la diversité des modèles présents mais aussi la qualité animations, font de cet événement un rendez-vous incontournable en Bretagne.



Vincent on Facebook
Vincent
Rédacteur à News d'Anciennes
Etudiant et passionné d'automobiles , il commence en 2011 en écrivant "Auto d'Antan", une revue amateur sur les voitures anciennes.
Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2016 .
Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.

1 commentaire sur “Les Belles Autos de la Traversée de Rennes 2018”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.