Quelques bases de restauration originales sur Catawiki

[Article Sponso]
Cette semaine, j’avais envie de me faire plaisir à un tarif raisonnable, tout en m’offrant quelques chose assez vintage. Du coup, je suis allé faire un petit tour chez notre partenaire Catawiki, et je vous donne la petite liste de mes trouvailles demandant un peu de travaux.

1/ Une Lancia Fulvia Coupé 1.3S

A peine moins désirable que la version Rallye, que nous avions essayée il y a quelques temps déjà, la Fulvia 1.3S ravira vos sens avec des sensations so seventies. Une délicieuse italienne à allez prendre sur place, pour l’emporter. Toutefois la belle nécessite encore quelques travaux de carrosserie et une bonne révision, l’intérieur ayant subi une bonne restauration.

Le prix de l’enchère grimpe mais reste encore raisonnable. C’est à voir en cliquant ici.


2/ Une Fiat 132

Toujours une italienne. Moins glamour qu’une Fulvia, mais du coup moins appréciée aussi, elle saura trouver les arguments pour attirer le sauveteur de bébé phoques qui sommeille en vous. Il s’agit certes plus d’une bonne base de restauration que d’une auto prête à rouler, mais avec un tout petit prix (à l’heure actuelle), on pourrait se laisser tenter.

C’est à voir ici.

3/ Une Merlin TF

Place à un véhicule “moderne”, mais qui garde tout le charme des modèles d’avant-guerre. Avec sa mécanique Ford et son look rétro, elle sait lier l’utile à l’agréable. Malheureusement comme toutes les anglaises de petite série, l’âge a apporté son lot de pépins électriques. A réserver à l’amateur averti, et surtout, patient.

Du fait de la rareté de l’engin, elle n’est pas aussi abordable que la 132, mais cela peut toujours être l’occasion de faire une bonne affaire. Elle est à voir ici.

 

4/ Une Datsun Sports 1600

Il eut été étonnant que je n’aille pas pêcher une obscure japonaise, n’est-ce pas ? Avec la Sports 1600, l’oubli est réparé. Ce petit roadster offrait pour l’époque de belles performances, avec ses 100 chevaux. Et surtout c’est cette génération de Fairlady (pour le marché japonais) qui servira de base à un autre nom mythique au Japon, la Silvia. Cet exemplaire vient de Californie, ou il a troqué la rouille contre une bonne cuisson de la peinture et de l’intérieur.

Il y a du coup quelques travaux à faire, et il faut avouer qu’en Europe, les pièces ne sont pas forcément des plus aisées à trouver, mais si vous souhaitez rouler original, foncez ! A voir ici.


5/ Une Ford Anglia De Luxe

Je ne serais pas digne de mon expatriation anglaise si je ne vous proposais pas une voiture du cru, et quoi de mieux qu’une Anglia ? Même si on pense souvent à la 105E et sa vitre arrière inclinée à l’opposé, à l’instar d’une Ami 6, il s’agit ici de la génération précédente, qui reprend le style initié par la première Ford Consul. Comme toutes les anglaises, la corrosion a fait son office, mais il n’y a pas encore de perforation.

Pour le moment, le tarif est encore tout a fait accessible. Elle est visible ici.

 

Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas.
En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.