L’Interclassics Maastricht 2018 fêtera les 25 ans du salon

Au même titre que les Retroclassics, devenus une sorte de franchise, les Interclassics sont maintenant deux. Bruxelles a rejoint la famille l’an dernier. Mais c’est bien à Maastricht aux Pays-Bas qu’est née cette famille. Et le prochain Interclassics Maastricht 2018 en fêtera les 25 ans.

L’Interclassics Maastricht 2018 est un des premiers grands salons de voitures anciennes de l’année. Le rendez-vous est donné en Janvier, entre le 11 et le 14 Janvier. Un grand salon qui espère compter encore plus de visiteurs qu’en 2017 où ils étaient près de 25.000. Gaultier était allé sur place, son reportage est visible ici. L’organisation table tout simplement sur 30.000 !

On retrouvera pour cela une belle surface d’exposition de 35.000 m², avec 800 autos amenées par 300 exposants. On retrouvera parmi eux les clubs évidemment mais aussi les incontournables négociants de voitures anciennes, les restaurateurs, mais aussi des stands plus classiques de pièces ou de miniatures.
Un grand hall sera une nouvelle fois réservé à Coys qui y organisera une vente aux enchères dont on reparlera.

Côté expositions, l’an dernier c’était superbe : les 70 ans de Ferrari et Facel Vega. Cette année, le thème est un peu différent puisqu’il s’agira en fait d’un best-of des 18 thèmes des précédentes éditions. Pourquoi 18 ? Parce que Facel Vega et Ferrari ont été présents plusieurs fois et que certaines années, il n’y avait pas de thème ! L’Interclassics Maastricht 2018 présentera donc des BMW, des voitures de la famille royale britannique, des autos de Grand Prix, des Jaguars, des Maserati, des avant-guerre, des Mustang de Cinéma, des voitures de cinéma plus largement, des Aston, Bugatti, Mercedes, Porsche…

Bref un très beau programme qu’on espère pouvoir vous faire vivre. Plus d’infos en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire