Résultats corrects pour la vente d’été d’Aguttes à Lyon Brotteaux

Ce week-end la maison Aguttes organisait une vente d’été dans l’ancienne gare de Lyon Brotteaux. Un bel endroit qui aura souri à certaines autos mais qui aura aussi vu certains “gros” lots ne pas se vendre.

Peu de succès pour les Ferrari

On avait trouvé dans le catalogue Aguttes une Ferrari 348 TS estimée entre 50.000 et 60.000 € et une une 575 HGTE de 2004 estimée entre 120.000 et 160.000 €. Des estimations peut-être trop élevées. La fièvre Ferrari se propage, mais surtout du côté des vendeurs.

La Ferrari 355 n’a finalement pas été proposée à la vente.

Meilleures estimations et meilleures ventes pour les Alfa

Du côté des Alfa Romeo qu’on avait noté, les estimations étaient plus juste et les autos partent. On commençait avec une Alfa Romeo Giulietta 2000 Spider Touring de 1960 estimée entre 50.000 et 70.000 € qui se vend 69.720 €.

On trouvait ensuite deux coupés Bertone 1750 GT Veloce de 1970. Le premier, le rouge parfaitement restauré et matching number était estimé entre 32.000 et 35.000 € ne se vend pas. L’état du véhicule ne détermine pas forcément la valeur de revente… La subjectivité rentre aussi en compte. La preuve avec le coupé Bertone bleu, une Série 2, venu des USA et en “un peu moins bon état”. Son estimation était plus basse, entre 26.000 et 32.000 € et pourtant l’auto part au dessus, à 33.720 €.

Les Youngs sportives ont la cote

En haut des prix de vente pour les youngs, une Mercedes-Benz E60 AMG de 1993. Record mondial pour une E60, tout simplement ! Estimée entre 90 et 120.000 € elle se vend finalement 140.120 €.
La Volkswagen Golf GTI de 1981 se vend au milieu de sa fourchette d’estimation, entre 12.000 et 18.000 €, avec 15.720 € sous le marteau.

La Mitsubishi 3000 GT VR4 de 1996, un modèle rare avec V6 3L de 300 ch, était estimée entre 15.000 et 25.000 €, soit ce que l’on peut trouver quand on cherche une estimation d’une youngtimer méconnue… L’auto part pour 15.720 €, quelqu’un a fait une belle affaire !

Le catalogue comptait aussi l’avant dernière Venturi 260 LM produite. Estimée entre 50.000 et 60.000 €, elle ne se vend pas.

Plus petites, une Peugeot 205 GTI 1.6L, de 1987 était proposée avec une estimation entre 8.000 et 14.000 €. Une première génération, première main, avec à peine plus de 60 000 km au compteur, avait tout pour se rapprocher de l’estimation la plus haute. Bien vu, elle part à 12.720.
La Clio Williams de 1995 était, elle, estimée entre 15.000 et 20.000 € mais ne se vend pas.

Deux beaux combis proposés

Le premier combi proposé, Combi T1 Camper Split-Window de 1965 estimé entre 55.000 et 75.000 € était superbe… Mais il était probablement trop cher et ne se vend pas. Par contre, le second est également un T1 Split, mais ici une version Deluxe de 1972, d’origine brésilienne, et estimé entre 23.000 et 28.000 € dépasse l’estimation haute et se vend 33.720 €.

Du sport à la française pour terminer :

Les dernières autos qu’on avait repéré dans le catalogue de la vente d’été de Aguttes, ce sont deux sportives françaises.

La première était une Berlinette Alpine A110 1600 S Gr IV de 1970 avec un palmarès comprenant le Critérium des Cévennes ou le Rallye du Mont Blanc notamment. Estimée entre 100.000 et 120.000 €, elle ne se vend pas.

Enfin, la Renault 5 Turbo de 1982 de première série, estimée entre 90.000 et 120.000 €. Déjà rare, puisque produite à seulement 1690 exemplaires, cette auto avait pour elle sa couleur bleue marine “403” assez rare puisque seul 7 modèles en furent équipés. En plus de cela l’historique était complet, des finitions luxueuses et la sellerie mixte cuir-velours en excellent état. Il est donc logique l’auto ait été adjugée à 96.120 €. Le prix normal d’une 5 Turbo désormais.

Les résultats sont à consulter ici.

 

 

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


1 commentaire sur “Résultats corrects pour la vente d’été d’Aguttes à Lyon Brotteaux”

  1. Les Ferraris et les voitures rouges (alfa) ont un peu usées les yeux des collectionneurs, qui s’en détournent aujourd’hui.

    Et puis une alfa bleue, jaune, grise, etc… c’est 10 fois mieux qu’une rouge !

Laisser un commentaire