On a testé pour vous : Le Mans

S’il y a bien un film qui est devenu mythique dans le monde de l’automobile ancienne, c’est Le Mans, le film qui a fait de Steve McQueen une légende des courses automobiles.

1 : Le Film

Le film est sorti en 1971. C’est un film très spécial a plus d’un titre. Le scénario est absent et il est difficile à tourner. Le budget très conséquent est allègrement dépassé par les aléas de tournage. Pour celui-ci, l’équipe utilisera des plans tournés pendant les 24h du Mans 1970. Steve McQueen est doublé par Jo Siffert et les plans de course sont remontés ensuite.
Pour les plans manquants le circuit est loué et 25 voitures vont y évoluer pendant trois mois, avec les acteurs aux manettes.

Le tournage sera toujours très difficile, un conducteur d’une Ferrari est gravement brûlé, David Piper perd une jambe et McQueen lui même passe près de la mort. Le réalisateur initial et son monteur démissionneront pendant le tournage, c’est Lee H. Katzin qui signera finalement le film.
Le film de 106 minutes est perçu comme un reportage à sa sortie et l’accueil n’est pas triomphant.

2 : L’histoire

L’histoire est très très vite résumée. On est aux 24h où Michael Delanney revient un an après un accident qui a entraîné la mort d’un autre pilote. On est alors en plein affrontement entre Ferrari et ses 512 et Porsche avec ses mythiques 917. Delanney est pilote sur une des trois voitures du team Gulf et vise la victoire.

La bataille avec les Ferrari va tenir en haleine toute la course, puisque c’est sur ces seules 24h que se déroule l’histoire. La course est pluvieuse, dangereuse, les accidents, effroyables sont légion. Les voitures sont magnifiques, en plus des deux voitures de tête, les Matra 660, Alfa Romeo 33, Chevrolet Corvette, Porsche 911 et 914, toutes sont là.

On ne va pas vous révéler ce qui se passe à la fin, mais malgré la relative absence de scénario, on est pris en haleine jusqu’à la fin, lors du premier visionnage.

3 : Ce qu’on en pense

Le film se met en place sans qu’aucun des personnages n’ait besoin de parler. Niveau narrateur, on se rattrape avec le speaker du circuit qui nous explique bien le contexte et si besoin, les incidents de course.

L’histoire n’est pas le fort du film, non là où il est remarquable, c’est au niveau des images. Les voitures sont superbes, salies progressivement, les séquences d’extérieur, avec les dérapages, têtes à queue, etc, rendent plus vrai que nature.
On voit les voitures sous toutes les coutures, les caméras sont placées idéalement, et vu les moyens de l’époque c’est une prouesse. Les plans s’enchaînent sans être monotones, parfois calqués sur la bande sonore du film.

Rien que pour les images, le film en vaut la peine. Les acteurs ne sont pas à mettre à la poubelle pour autant, leur jeu est bon, leurs nationalités les aidant dans leur rôles, pas évident vu le manque d’histoire et le peu de plans différents dans lesquels on peut les trouver. L’histoire, on l’a dit, reste prenante malgré la simplicité extrême.
Le film est à voir absolument, et à revoir, et à re-revoir.

Note : 5 étoiles  Le Mans Steve McQueen
Acheter En cliquant ici
Réalisateur : Lee H. Katzin
Acteur : Steve McQueen
Siefried Rauch
Date de sortie : version originale 1971
version restaurée en 2011

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


3 commentaires sur “On a testé pour vous : Le Mans”

Laisser un commentaire