On a testé pour vous : Alpine au Mans de François Hurel

Belle trouvaille sous le sapin de noël, une bible pour nous, LE livre qui retrace l’histoire de toutes les voitures estampillées Alpine ayant participé aux 24h du Mans.

1 : Alpine au Mans, le Livre

alpine-au-mansLe livre n’est pas récent, sa première édition date de 2002. Une nouvelle édition de 2013 est présente aux éditions du Palmier, maison d’édition entièrement dédiée aux publications automobiles. Le livre est écrit par François Hurel et regroupe des images de provenances diverses, des collections Elf et Renault, aux collections privées.

La mise en page a été refaite en 2013 et le livre se présente bien, tout au long de ses 120 pages.

2 : Le contenu

Contrairement à ce que le titre annonce, il n’y a pas que Le Mans dans ce livre. Toute l’épopée de la marque Alpine en endurance est évoquée. Le livre commence en 1963 avec la M63 et se termine en 1995 avec un étonnant proto A610.

La genèse et les particularités techniques de chaque voiture, les résultats en courses, avec un focus sur les 24h du Mans, rien n’est oublié. C’est même particulièrement complet, les péripéties de chaque équipage sont relayées dans un style jamais ennuyeux.

3 : Ce que j’en pense

Pour moi c’est un très très bon livre. Jamais ennuyeux et toujours très précis. Les illustrations sont claires et bien à propos. Le livre n’a pas besoin d’être plus aéré, ce sont des infos que l’on cherche, pas un roman.
Si vous êtes passionnés par l’histoire d’Alpine ou des 24h du Mans, on vous le recommande vivement.

Note :  5 étoiles  tc3a9lc3a9chargement-1

Acheter : Cliquez ici
Auteur : François Hurel
Illustration : Diverses collections
Editeur : Editions du Palmier

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


2 commentaires sur “On a testé pour vous : Alpine au Mans de François Hurel”

  1. On notera quand même une éNORME BOURDe avec cette photo en positif inversé où Hurel a cru bon d’expliquer que l’A442B avait fait un essai au Mans en couleur noir & blanc ! Quelle imagination, comme quoi il y a des spécialistes auto qui ne savent pas reconnaître grand chose à un châssis de course.
    LM.

Laisser un commentaire