Un premier aperçu des engagés du Tour Auto 2019

Un premier aperçu des engagés du Tour Auto 2019
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Alors que la parcours ne se dévoilera que ce soir à 20h (sur News d’Anciennes), on a déjà un aperçu des engagés du Tour Auto 2019.

Pour les premières places :

Evidemment la listes des engagés du Tour Auto 2019 n’est pas complète. Mais on retrouve quand même quelques noms qui devraient jouer les avant-poste.

Raphaël Favaro et Yves Badan, vainqueurs surprises en VHC l’an dernier (voir le résumé de la dernière étape ici) repartent avec leur Lotus Elan 26R. Smith et Cottingham, intouchables une bonne partie de la course ne repartent pas en GT40. Ils gardent cependant un V8 Ford sous le capot avec une Cobra. Du côté des autres animateurs, Lajournade et Bouchet rempilent sur leur Jaguar, Kohler et Laboisne sur leur Elan, mais on ne retrouve pas de trace de Ward, de Caron, ni du reste du Top 5 VHC de 2018 dans cette première liste des engagés du Tour Auto 2019. Par contre, retour de Shaun Lynn et Kevin Kivlochan dans les engagés.

Pour le scratch, Mac Neil et Jeannette, vainqueurs 2018 ne sont pas inscrits, pas plus que Van Riet et Grifnee ou les Entremont. Sirgue et Carriere seront bien là sur leur DeTomaso, Gaudel et Missilier repartent sur le Ferrari 308 Gr IV.
Pour les animateurs mal classés de l’an dernier, Mr John of B. repartira avec sa Lotus JS2 DFV, Lecourt et Narac sur leur 911 RSR 2.8, Florent Jean sur sa 308 Gr IV, Vandromme et Vivier sur leur GT40, et on note la présence de Claudio Roddaro sur une RSR 3.0 L.

Quelques autos à ne pas rater en compétition

Le plateau compétition compte d’autres belles autos à suivre. Déjà on retrouve les amis de l’équipe Los Amigos avec leur D.B HBR5 pour Antoine Laureau et son compère Antoine Moreau.
Ensuite côté autos françaises, Chambord et Fourestie partiront à bord d’une A110 1800 Gr IV, Lero et Mellis seront à bord du CG Proto 548, et pour le moment c’est tout… en compétition.

Du côté des autres autos à suivre, il y aura des GT40 à suivre, mais aussi une Lancia Stratos, une BMW M1, l’habituelle Porsche 904 de Bussolini, une NSU TT, plusieurs Mini, une BMW 2002 Turbo, une 3.0 CSL, une 124 Abarth, bref, déjà une belle diversité dans cette première liste des engagés du Tour Auto 2019.

Du beau monde en régularité

Pour reprendre le Top 5 de l’an dernier en régularité, Rigondet et Souillard ne sont pas encore dans la liste, Nicolas Pagano fera cette fois équipe avec Beaupigny et troque son Alfa pour une Mercedes Pagode. Hinrichsen et Mayo repartent avec leur Maserati 200 SI, Fichet et Malenfer sur leur Fulvia 1600 mais Sentis et Dumoulin ne sont pas encore inscrits. Les Nicoules, habitués des avant-poste eux aussi repartiront avec leur Studebaker Champion.

Le prochain Tour Auto mettra en avant les marques anglaises disparues. On en retrouve quelques unes dans les engagés du Tour Auto 2019 en régularité. Ainsi plusieurs trois AC Ace Bristol et une Zephyr seront au départ. Deux Triumph et trois Austin Healey font figure d’habituées. Même chose pour la Sunbeam Alpine Roadster de 1953, souvent au départ, et parfois doyenne. Enfin une Frazer Nash Le Mans Coupé est également à noter.

Les autos les plus anciennes déjà inscrites comme engagés du Tour Auto 2019 sont de 1949. Il s’agit d’une anglaise disparue, une Healey Silverstone, et de la Hotchkiss Artois de Maxime Lepissier, déjà vue au Tour Auto 2017 (on en parlait ici).

D’ailleurs les autos françaises en régularité. On retrouvera au départ deux Matra Djet, une 5 et une 5S, une Renault 8 Gordini emmenée par un équipage Japonais, deux R12 Gordini, et une A110 1600 SC.

On notera la présence de 5 Ferrari, trois sont des 275 GTB et elles accompagnent une 250 GT Lusso et une Boano.

Au niveau des noms, pas beaucoup de stars dans cette première liste d’engagés du Tour Auto 2019. Le chef Rostang sera au départ dans une Lancia Fulvia Fanalone (!) et son confrère Chabran, dans une BMW 1600… en attendant que François Allain annonce sa monture 2019 ?

Evidemment on reparlera des engagés du Tour Auto 2019 plus tard avec une liste plus complète… et rendez-vous ce soir 20h pour la parcours !

La liste provisoire est visible ici.

Un premier aperçu des engagés du Tour Auto 2019

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...