Qui sommes nous ?

Au tout début de News d’Anciennes il y a une question que se pose Benjamin. A force de parcourir les salons, il a emmagasiné beaucoup de photos. Et puis il y a des choses à dire sur les salons, les petits événements et les bourses que les magazines ne peuvent aborder que des semaines plus tard, voire pas du tout pour une question de place…

Du coup la question : “Que faire de tous ces éléments ?”

La réponse : un site internet !

L’histoire de News d’Anciennes en quelques mots

C’était en Mars 2013 et le lancement de ce qui était alors un blog visible sur newsdanciennes.wordpress.com se fait assez anonymement. Des partages facebook et quelques forums recrutent vite les premiers lecteurs. L’arrivée de la vidéo et le passage en newsdanciennes.com se font dès Juillet 2013. Et les copains viennent filer un coup de main !

Petit à petit, l’équipe grandit, News d’Anciennes prend de l’importance. En Octobre 2014 la première accréditation arrive, avec la première inscription, et la finale dans la catégorie auto aux Golden Blog Awards. A la fin de l’année, quatre personnes écrivent sur le blog et l’année se termine avec 156.000 pages vues ! Pour nous c’est déjà super !

Et ce n’est pas fini. Les accréditations s’enchaînent, News d’Anciennes recrute aussi. Des photographes, des passionnés, des personnes qui veulent partager leur passion tout simplement ! A la fin de l’année on est 13 ! Tout le monde n’écrit pas régulièrement mais avec le nombre d’événements intéressants à suivre partout en France et en Europe, les coups de main sont les bienvenus ! On a aussi arrêté la vidéo. Pas assez de temps pour faire le montage, un rendu décevant, bref, on laisse alors ça à ceux qui savent bien le faire ! En fin d’année on migre de notre hébergement wordpress vers un ovh, avec l’aide de copains bien formés à tout ça, c’est mieux, plus personnalisable, bref une nouvelle ère.
L’année se termine sur le score de 493.000 pages vues ! Trois fois plus que l’année précédente ! Ouah !

En 2016 News d’Anciennes est sur un rythme de croisière. La vidéo est remplacée progressivement par des essais des autos. On avait approché des autos de rêve sans jamais en conduire une, avouez que c’est frustrant ! Six nouveaux arrivent, et quelques copains nous envoient des photos et des articles de toute la France. C’est comme ça qu’on obtient des photos de la collection La Gombe, et qu’on éclate nos scores en publiant avant tout le monde les résultats de la vente Osenat. Ça nous permet de couvrir… 149 événements sur l’année !
Les audiences grossissent encore, on dépasse le million de pages vues sur l’année (1.129.405 si on veut être précis), on se fait remarquer par les constructeurs qui n’hésitent plus à nous inviter quand ils parlent de patrimoine.

Changement de dimension en 2017

En 2017, on veut quitter l’amateurisme. En fait News d’Anciennes atteint une taille critique. Le site n’est plus vraiment un blog, trop de personnes écrivent dessus. On est devenu un site / un webzine / un magazine, bref un média dédié aux véhicules anciens. Et on est toujours plus, et on couvre toujours plus d’événements, toujours plus loin ! Mais le revers de la médaille, c’est que cela a un prix. Nous fonctionnions en association depuis le début. L’avantage était qu’on pouvait mettre de la pub sur le site. Ces quelques subsides payaient l’hébergement, un peu de matériel, mais rien de plus.

Pour franchir un cap, il nous fallait nous professionnaliser. Même si le mot n’est pas forcément bien choisi, puisqu’aucun d’entre nous ne va vivre du site internet. Mais pour développer le tout, une société est créée. Com’ d’Anciennes voit le jour en Novembre 2017. Benjamin est toujours à la tête du projet, épaulé par Thomas, Bertrand et Pierre. Les autres contributeurs leur font confiance et le site va maintenant continuer, tout en lançant un second projet autour d’une agence de communication spécialisée sur le monde des véhicules anciens. On en parle plus en détail ici.

Vers quoi on tend maintenant ? Et bien en prenant de l’ampleur on va vous faire vivre encore plus d’événements. Notamment des immanquables qu’on a jamais pu suivre, faute de dispo ou parce qu’ils étaient trop loin. On pense comme ça au concours de la Villa d’Este ou encore du Grand Prix de Monaco Historique. Plus nos habituels déplacements !

Voilà, vous savez à peu près tout de nous ! Si vous voulez nous contacter pour d’autres infos, le formulaire de contact ci-dessous vous aidera :