Renault Juvaquatre, passeuse de témoin

Renault Juvaquatre, passeuse de témoin
Renault Juvaquatre, passeuse de témoin
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Beau succès pour la vente Aguttes de l’Aventure Peugeot

À l'occasion des journées du patrimoine il y aura de l'animation du côté de Sochaux et du Musée de l'Aventure Peugeot. En...

Essai d’une AC Ace, la légende sait de qui tenir !

On parle beaucoup de l’AC Cobra et de son puissant moteur V8. Aujourd’hui encore, pendant le dernier Tour Auto, la bête trustait...

Auto Moto Retro Rouen 2020, les Porsche s’invitent en Normandie !

Comme tous les ans, fin septembre, on a rendez-vous au parc des expos de Rouen. Et même cette année avec les soucis...

Une 5e édition “spéciale” pour la Bourse de Notre Dame des Landes

Richard et toute son équipe de bénévoles ont réussi à faire vivre leur cinquième Bourse de Notre Dame des Landes, ce qui...

La Juvaquatre avant-guerre

Salon de Paris 1937 : début de la carrière de la Renault Juvaquatre

C’est cependant cette version de présérie qui est exposée au salon de Paris 1937 marquant les grands débuts du modèle. L’accueil est bon et les commandes affluent. Les délais s’allongent vite car la voiture ne sera en fait mise en production définitive qu’en Mars 1938.

Elle bénéficie d’un coup de pub avec un record de distance sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry (on en parle plus en détail ici). Quelques jours plus tard c’est la sobriété de l’auto qui est démontrée puisqu’un exemplaire fait un Paris-Bordeaux à 65 km/h de moyenne et ne consomme que 7,13 litres aux 100 kilomètres.

Par contre, Opel se rebiffe. On menace d’un procès pour plagiat tellement la française ressemble à l’Olympia. Il n’aura jamais lieu et puis l’Opel ressemblant le plus à la Renault… est sortie après !

En septembre 1938 on propose également une version fourgonnette, avec 250 kg de charge utile qui va peiner à convaincre… sauf les PTT qui sont en fait à l’origine de la création de l’auto !

Autre souci, on reproche à la Juvaquatre son unique carrosserie Coach quand les concurrentes Simca 8 et Peugeot 202 offrent plus de variété.
Une version découvrable va apparaître en début d’année 1939. Réalisée par une modification effectuée par SAPRAR, elle occasionne un sacré surcoût, mais un toit ouvrant, plus simple, est aussi proposé. Ensuite c’est une version Coupé qui apparaît, en Juin 1939.

En mars c’est un break vitré qui rejoint le catalogue. Mais surtout en Avril on dote la petite Renault d’une version 4 porte très attendue, et plus logique puisqu’on s’adresse quand même à une clientèle familiale.

À l’automne 1939 on remédie en partie au problème du freinage avec un système hydraulique sur tous les modèles, mais il a fallu pour cela payer une licence à Lockheed… ce qui explique que le système apparaisse si tard.
La fourgonnette attendra Janvier 1940 pour les recevoir et voir sa charge utile passer à 300 kg. On en profite aussi pour modifier la carrosserie de façon à ce que le coffre puisse s’ouvrir de l’extérieur.

Mais la guerre est aussi arrivée à l’automne. La production de la Juvaquatre chute mais n’est pas stoppée, du moins pour les version Coach, 4 portes et fourgonnettes.

Revenir
à la première
page

Renault Juvaquatre, passeuse de témoin

La Juvaquatre
après-guerre
et la Dauphinoise

Renault Juvaquatre, passeuse de témoin

Page 2 de 3

Renault Juvaquatre, passeuse de témoin

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Le Salon de Reims 2020 définitivement annulé

La deuxième vague de Covid est-elle là ? Une question qui anime les experts. En tout cas la deuxième vague d'annulation est...

Une 5e édition “spéciale” pour la Bourse de Notre Dame des Landes

Richard et toute son équipe de bénévoles ont réussi à faire vivre leur cinquième Bourse de Notre Dame des Landes, ce qui...

Beau succès pour la vente Aguttes de l’Aventure Peugeot

À l'occasion des journées du patrimoine il y aura de l'animation du côté de Sochaux et du Musée de l'Aventure Peugeot. En...

Auto Moto Retro Rouen 2020, les Porsche s’invitent en Normandie !

Comme tous les ans, fin septembre, on a rendez-vous au parc des expos de Rouen. Et même cette année avec les soucis...