Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès

Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès
Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès
Alexis Bonhomme
Alexis est un passionné de photo et d'automobiles bourguignon. Il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en Juin 2018.

À la une sur News d'Anciennes

À la Visite de La Virée d’Antan à Brassac-Les-Mines

C'est au sud du Puy-de-Dôme, entre Clermont-Ferrand et le Puy en Velay qu'on peut découvrir un beau musée dédié à l'automobile :...

Les Panhard de la collection Duranteau font un carton sous le marteau

Bien que la maison de vente ne soit pas l'une des plus connues, la collection qui était dispersée le week-end dernier avait...

Fin Septembre Artcurial dispersera l’éclectique Collection André Lurton

Septembre sera le mois des collections chez Artcurial. La vente Trigano (certes prévue au printemps et repoussée) dont on vous parlait ici,...

8ème Rallye de la vallée de Chevreuse : Caritatif et addictif

Pendant que Bertrand est allé vous pêcher des autos de folie à la Normandy Beach Race (reportage à venir), et que se...

Pour terminer

Quelques anecdotes sur les Renault 15 et Renault 17 :

Vous ne pensiez pas que j’allais passer outre une certaine malédiction italienne ? Que nenni ! Pour ceux qui ne le sauraient pas, en France nous avons le numéro 13, le nombre qui porte à coup sûr malheur. Du côté des Italiens c’est le nombre 17 qui tient ce mauvais rôle. La Régie, ne voulant froisser aucun client potentiel de l’autre côté des Alpes, trouva bon de renommer sa Renault 17 en Renault 177. Vous avez dit malin ?

Les Italiens ont eu la Renault 177 et le reste du monde dans tout ça ? Et bien il a pu goûter aux joies de ces coupés très facilement puisqu’ils ont étés distribués un peu partout notamment aux USA mais sans connaitre de réel succès. Malgré tout, Renault a eu pour envie de promouvoir ces coupés et quoi de mieux que le sport automobile ?

En 1974, la régie engagea trois Renault 17 Gordini à moteur 1774cm³ de 170 chevaux et pesant 1 tonne pour disputer le « Rallye Press On Regardless », la sixième manche du Championnat du Monde des Rallyes 1974. Elles étaient homologuées en Groupe 2. Trois pilotes furent engagés : Jean-Luc Therier, Jean-Pierre Nicolas et Bernard Darniche. Therier a remporté ce rallye, Nicolas finit 3ème et Darniche 6ème. Le coup fût réussi ! En parallèle de ce beau résultat, la Renault 17 parcourut bon nombre d’épreuves chronométrées aussi bien sur asphalte que sur terre.

Conclusion :

La Renault 15 et la Renault 17 sont donc deux autos quasiment jumelles mais possédant leurs personnalités propres. Chacun y trouvera son bonheur pourvu qu’il aime la sonorité du moteur Cléon. Ce sont deux coupés à vite redécouvrir, deux coupés qui marquent les « seventies » et surtout deux coupés qui en jettent !

La fin de carrière du duo Renault 15 & 17 ne laissera pas pour autant une case vide dans l’échiquier Renault puisque deux ans plus tard sortira la Renault Fuego sur base de Renault 18. Pourquoi changer de recette quand celle d’origine fonctionne ? Raison de plus pour s’attarder sur ces deux coupés Renault !

Les Renault 15 et 17 de nos jours

C’est logique de trouver plus de Renault 15 que de 17 sur le marché puisqu’elle a été bien plus largement diffusée ! Cette première se trouve à partir de 4000 € et les plus beaux montent rarement au dessus des 6000 €.
Pour ce qui est de la R17, seules les versions Gordini, coupé et découvrables dépassent les 6000 € et vont chercher jusqu’à 7500/8000 €. Les autres sont à peine plus chères que les R15. C’est alors une question de goût !

Introduction

Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès

Phase 1

Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès

Phase 2

Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès

Page de 4 de 4

Photos additionnelles : Renault Média

Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès

Sur le même thème

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Essai d’une Datsun 180B SSS, fruit exotique

Si on vous parle de Datsun, des années 70 et de sport, une lettre vous vient à l'esprit : Z. Mais on...

Les Panhard de la collection Duranteau font un carton sous le marteau

Bien que la maison de vente ne soit pas l'une des plus connues, la collection qui était dispersée le week-end dernier avait...

8ème Rallye de la vallée de Chevreuse : Caritatif et addictif

Pendant que Bertrand est allé vous pêcher des autos de folie à la Normandy Beach Race (reportage à venir), et que se...

À la Visite de La Virée d’Antan à Brassac-Les-Mines

C'est au sud du Puy-de-Dôme, entre Clermont-Ferrand et le Puy en Velay qu'on peut découvrir un beau musée dédié à l'automobile :...