Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès

Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès
Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès
Alexis Bonhomme
Alexis est un passionné de photo et d'automobiles bourguignon. Il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en Juin 2018.

À la une sur News d'Anciennes

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Renault Alliance de Benoit

Cette semaine on vous présente une auto peu courante. Ce n'est pas une Renault 9, c'est une Alliance, la version cabriolet venue...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Traversée Historique de Toulouse 2020, 10 années bien fêtées

Dimanche, avait lieu Traversée Historique de Toulouse 2020, dixième du nom. L'organisation de celle-ci aura cette année été difficile. D'abord programmée le...

Monza Historic 2020, tout simplement envoûtant !

Monza. Un nom mythique dans l'histoire du sport automobile. Un autodrome qui a vu courir les plus grands noms, pilotes et machines,...

Les évolutions des Renault 15 et Renault 17

Phase 1 (1971 – 1976) :

Les quatre modèles décrits précédemment sont donc la gamme de lancement. Mais les autos vont vite évoluer. Dès Mars 1972, les Renault 15 TS et Renault 17 TL peuvent compter sur l’agrément d’une boîte de vitesse automatique disponible en option ! Au cours du millésime 72, les aiguilles des comptent gagnent des extrémités orange et les chiffres des instrumentations grossissent pour plus de lisibilité.

En Septembre 1972, les deux coupés Renault arborent fièrement le tout nouveau logo Vasarely qui perdurera pendant plus de vingt ans. Les conducteurs et passagers des Renault 17 ne sont quant à eux pas délaissés puisqu’ils pourront voir le ciel leur tomber sur la tête. Plus sérieusement, la version découvrable fait son apparition !

Au millésime 73, l’éclairage intérieur voit triple puisque les spots lumineux sont dorénavant trois pour éclairer l’habitacle. Deux sur le plafonnier et un à l’arrière au centre. En parlant des plafonniers, les poignées de maintiens si utiles aux passagers ballottés par des apprentis Fangio se retrouvent assorties à celui-ci.

Le millésime suivant fait un grand pas dans l’ergonomie ! Tout y passe aussi bien l’accroche de ceinture de sécurité qui se voit améliorée ainsi que la boîte à gant, plus volumineuse.   

Au millésime 74, le monogramme migre sur la gauche du hayon et il arbore le nouveau code couleur : lettrages chromés sur fond noir mat. Les plus avertis noteront l’apparition du monogramme « RENAULT 17 TS INJECTION ». La classe !

Les trois premières années de production, les deux autos restent inchangées mécaniquement parlant. Ce n’est qu’à partir de 1974 que des changements s’opèrent dans la gamme puisque la Renault 17 TS voit sa cylindrée passée de 1565cm³ à 1605cm³ toujours avec le bloc Cléon-Alu. Les caractéristiques techniques n’évoluent pas, les codes moteurs si : le coupé R1313 devient R1317 et le R1323 devient R1327.
En 1975, la Régie décide également de commercialiser un coupé au nom plus évocateur que celui de Renault 17 TS. L’appellation TS va donc se faire remplacer par l’appellation Gordini… sans aucune modification mécanique.

Les évolutions des Renault 15 et Renault 17

Retour à
l’introduction

Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès

La phase 2
1976-1979

Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès

Page 2 de 4

Renault 15 et 17, fausses jumelles et vrais succès

Sur le même thème

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Saint-Jean-Cap-Ferrat Prestige, les précieuses de la Riviera

Le week-end dernier c'était la 7è édition de Saint-Jean-Cap-Ferrat Prestige. Le Concours d’élégance a laissé place à deux rassemblements d'automobiles sur un...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Monza Historic 2020, tout simplement envoûtant !

Monza. Un nom mythique dans l'histoire du sport automobile. Un autodrome qui a vu courir les plus grands noms, pilotes et machines,...

Traversée Historique de Toulouse 2020, 10 années bien fêtées

Dimanche, avait lieu Traversée Historique de Toulouse 2020, dixième du nom. L'organisation de celle-ci aura cette année été difficile. D'abord programmée le...