Dernière de l'année pour Bonhams avec la Bond Street Sale 2019

Alors que RM concluait son année de vente d’automobiles ce week-end à Abu Dhabi, Bonhams se prépare à faire de même, à domicile, avec sa vente Bond Street Sale 2019.

La vente Bond Street Sale 2019

Elle aura lieu ce samedi à Londres, à Bond Street, quartier général de la maison de vente. 35 lots sont au programme dont de très belles autos.
Tout le catalogue est ici.

Les stars de la Bond Street Sale 2019

Les Aston Martin

Beaucoup d’Aston sont au catalogue. La plus attendue est la plus chère du catalogue, une DB4GT Lighweight, une des 6 autos construites avec cette spécification. Perdue de vue pendant des années, elle est présentée en superbe état, et avec l’estimation qui va de paire : entre 2.3 et 3.5 millions d’euros !

On retrouve également des classiques de la marque. On commence avec une DB5 au bel historique, estimée entre 550 et 650.000 €. Une DB6 sera aussi de sortie avec la seule auto commandée en Vantage et en boite auto. Elle est estimée entre 310 et 360.000 €.

Ensuite on retrouve des autos plus récentes. D’abord une V8 Vantage X-Pack de 1988 (est. 350-400.000 €) et une Lagonda Serie 4 de 1989 (est. 82-140.000 €). Plus récentes encore, une Virage Volante, ancienne propriété du Prince de Galles (est. 260-320.000 €) et une DBS de 2009 peu kilmétrée (est. 120-150.000 €).

La collection de Jay Kay

Si le nom de Jay Kay ne vous dit rien, celui de Jamiroquai vous parle peut-être plus. L’homme est le leader du groupe et un passionné de belles autos. On a déjà vu nombre de bolides être vendus, la Bond Street Sale 2019 en compte trois.

On commence avec de l’orange pour une Porsche 911 Carrera RS 2.7 Lighweight. Une rareté produite à 200 exemplaires et estimée entre 880.000 et 1 million d’euros. Autre Porsche, une Carrera GT avec 2400 miles au compteur estimée entre 760 et 880.000 €. Enfin la dernière est encore plus récente, c’est une Ferrari F12 Tdf Berlinetta de 2016 estimée entre 790 et 870.000 €.

Autre gros prix et voitures à suivre

On commence par deux des plus anciennes autos de cette Bond Street Sale 2019. D’abord la Auburn 851 Supercharged Roadster de 1935. Une auto flamboyante estimée entre 760 et 880.000 €.
Ensuite une Frazer-Nash BMW 328 de 1939, produite sous licence donc et estimée entre 760.000 et 1 million d’euros.

Autre millionnaire potentielle, une Bentley Continental R de 1953. Un bel exemplaire parmi les 208 produits, estimé entre 1.1 et 1.3 million d’euros.
Pour les familles nombreuses où ceux qui aiment se faire conduire, une Mercedes 600 Pullman est proposée avec une estimation comprise entre 350 et 590.000 €.

Enfin une française. C’est la seule du catalogue et c’est une Citroën SM, en version 3 litres et boite auto, comme celle qu’on avait essayé, estimée entre 47 et 70.000 €.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.