L’Aventure Michelin, des pneus mais pas que !

[Publi-Reportage]
Cela fait maintenant plus de 10 ans que le géant de Clermont-Ferrand promeut son héritage à travers l’Aventure Michelin. Bien plus qu’un “musée du pneu”, ce sont tous les liens entre le Bibendum et la mobilité qui s’exposent.

L’Aventure Michelin

Forcément, c’est à Clermont-Ferrand qu’on retrouve ce musée. Michelin c’est plus de 130 ans d’histoire et le manufacturier a plus que marqué la ville. Les frères Michelin se sont implantés là en 1889 et c’est dans la cour de la petite usine de Carmes que le premier pneu démontable vit le jour en 1891. Ce n’est pas un hasard si la Coupe Gordon Benett y fit étape en 1905 sur l’énorme circuit d’Auvergne, long de 137 km, qu’il fallait parcourir 4 fois. Michelin éditera d’ailleurs sa première carte à cette occasion avant de développer cette activité à partir de 1908… avec une carte de Clermont et de ses environs !

L’Aventure Michelin à proprement parlé est né en 2009. L’objectif était de rassembler tout le patrimoine de la marque, qu’il s’agisse des mythiques objets publicitaires mettant en scène le Bibendum ou les nombreux véhicules qui sont liés à la marque.

Il est implanté dans un bâtiment de 2000 m², sur le site de Cataroux, avec une architecture qui ne ment pas : c’était un ancien atelier, construit au début du XXe siècle. Sa façade percée de hautes fenêtre permet, dès l’entrée, d’embrasser les deux étages d’exposition. Cela permet également d’exposer trois véhicules emblématiques : une Micheline, un avion Bréguet et une Formula-E dont le manufacturier est le fournisseur unique.

Plus de 850.000 personnes sont déjà venues le visiter ! Toutes les infos pratiques sont à retrouver sur : laventure.michelin.com. Et puis preuve que l’Aventure Michelin est lié au patrimoine local, c’est le point de départ, chaque année, de la Traversée de Clermont.

Ce qu’on y retrouve

Evidemment l’Aventure Michelin ravira les fans du Bibendum. De nombreux objets publicitaires en rapport avec cet emblème, élu icône du millénaire en 2018, sont exposés.

Mais on retrouve aussi de nombreux véhicules et en premier lieu des Citroën. N’oublions pas que Michelin a présidé à la destinée du constructeur centenaire de 1934 à 1976. On retrouve donc sur place une 2CV, qui traverse une carte routière, mais aussi la DS Mille-Pattes, qui n’a plus grand chose d’une DS, et qui servait à tester des pneus de poids-lourds.

Dix espaces accueillent les visiteurs, permettant de découvrir la naissance de la marque, son lien avec l’aviation, l’impact social de Michelin sur la ville de Clermont-Ferrand, la pub et les cartes jusqu’à la vision du futur de la mobilité imaginée par la marque.

La visite de l’Aventure Michelin est donc variée et ne manquera pas d’intéresser les petits et les grands passionnés à travers des icônes qui parlent à tous.

Deux nouveautés marquent l’année 2019. D’abord un film entièrement dédié au Bibendum, mais surtout un parcours interactif dans l’air du temps :  le jeu d‘exploration, entièrement interactif et pensé comme un escape-game, il permet de découvrir la scénographie de l’Aventure Michelin sous un autre angle.

Photos : Aventure Michelin

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.