Salon de Birmingham 2019 : 35 bougies et pas une ride

Alors que Benjamin, Fabien et Thierry arpentaient les allées d’Epoqu’Auto, je profitais des allées bondées du Salon de Birmingham 2019. Pour sa trente-cinquième année, l’événement est resté fidèle à la tradition, avec la part belle donnée aux propriétaires et clubs.

Des clubs à perte de vue

Le Salon de Birmingham 2019, c’est plus de 300 clubs réunis au même endroit. Évidemment, il y a quelques redondances entre les Registers et les Owner’s/Driver’s Clubs, mais c’est absolument négligeable.

Bien évidemment, les constructeurs anglais se taillent la part du lion. D’Aston Martin à Wolseley, quasiment tout l’alphabet est couvert. Et malgré ma fréquentation assidue depuis maintenant 4 ans, je découvre encore des véhicules inconnus au bataillon !

Les constructeurs venus d’ailleurs ne sont pas en reste, et les frenchies s’accaparent une belle surface, notamment le Citroën Owner’s Club qui a sélectionné un plateau de choix pour fêter les 100 ans de la marque aux chevrons.

Un beau plateau de démonstrations pour Birmingham 2019

Comme chaque année, les Sporting Bears organisaient des baptêmes en voiture de rêve afin de lever des fonds pour des associations caritatives. D’une simple MG F à diverses Aston Martin, les expériences proposées étaient tout à fait alléchantes. Oui, à Birmingham, les autos ne sont pas QUE statiques !

Un beau catalogue d’enchères

Le Salon de Birmingham abrite tous les ans une vente aux enchères organisée par Silverstone Auctions. Cette année encore le panel offert aux acheteurs était vaste, et offrait à l’achat quelques belles raretés, mais aussi de superbes populaires ayant survécu à l’épreuve du temps, ce qui relève du miracle Outre-Manche.

Une ambiance assez unique au salon de Birmingham 2019

Avec 71.000 visiteurs sur le weekend, les exposants ont eu de quoi s’affairer. On est certes loin des records d’affluence de certains salons continentaux, mais l’ambiance se veut plutôt familiale. Un des cinq halls est consacré aux professionnels, mais c’est surtout la passion des propriétaires qui est mise en avant ici.

Il en résulte une atmosphère très détendue, y compris chez les professionnels, comme cette compagnie d’assurance qui n’a pas hésité à mettre en scène une MG F ayant eu un accident… avec un tank.

Autre petit détail, le 10 novembre était le Remembrance Sunday, l’équivalent de notre 11 novembre. A 11 heures, l’intégralité du salon s’est figée pour respecter deux minutes de silence en mémoire des soldats anglais disparus.

En résumé, cette année encore, le Salon de Birmingham en offrait plus qu’on ne pouvait humainement en assimiler, on se retrouve du 13 au 15 novembre prochain pour l’édition 2020 !

Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas.
En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.