Une belle surprise pour la Mékanik du Rire

Du 11 au 13 octobre 2019 avait lieu la Mékanik du Rire à Pibrac. Ce festival, organisé par l’association Act en Rue, mélange adroitement exposition de voitures anciennes et spectacles de rue. Pour sa première édition, l’événement avait connu un joli succès : pas loin de 14000 spectateurs sur l’ensemble des trois jours. Pour sa deuxième édition, l’affiche s’annonçait prometteuse.

Au programme, plus d’une trentaine de spectacles étaient prévus durant le week-end. Ceux-ci promettaient d’être variés et riches en émotions.

Le samedi, c’est les Tinettes par le collectif des Poneys Rouges qui allait ouvrir les hostilités. Deux clowns arrivent sur scène avec leurs bagages et commencent à s’installer. Leur jeu assez décalé allait ravir petits et grands.

C’est ensuite avec la Mort Sûre par le Petit Théâtre d’Outre-Tombe que j’allais enchaîner. Là, un vampire, digne héritier de Nosferatu, allait déclamer de la poésie et quelques plaisanteries assez macabres. Le tout agrémenté ici et là de quelques mélodies à la guitare, de citations bien senties et d’un peu de magie grand guignol.

Aller venir ensuite Zazi et la boîte magique. Pour le centième anniversaire de sa mère illusionniste, une artiste va organiser un spectacle de magie. Aidée de sa fille timide et maladroite, elle va tout faire pour que tout se passe dans les meilleures conditions possibles. Bien sûr, il y aura quelques dérapages mais… Je ne vous en dis pas plus.

C’est avec Rosemonde que j’allais clore cette journée de spectacles. Rosemonde, c’est une jeune femme énergique et imprévisible. Pleine de bonne volonté, elle ne tient pas en place.

Entre deux spectacles, le public de la Mékanik du Rire pouvait se restaurer, boire un verre mais également admirer les véhicules anciens exposés. Quelques beaux modèles étaient présentés. Une Renault 8 Major en configuration sportive, des Citroën Traction et DS, une Fiat 124 Sport coupé, une belle Corvette C3, une Ford Taunus 12m…

Cette deuxième édition de la Mékanik du Rire fut pour moi une belle surprise. Bien sûr, tous les spectacles ne m’ont pas forcément plu mais dans l’ensemble j’ai plutôt été séduit par le festival. Quant à l’exposition de voitures anciennes, elle fut assez sympathique. En fait, mon seul regret fut de ne pas avoir pu assister à la parade du vendredi soir. Elle devait à coup sur valoir le détour.

Xavier on Facebook
Xavier
Rédacteur-photographe à News d'Anciennes
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place.
Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.