Le RDV Mensuel du Château de Pignerolles affecté par la pluie

On retourne au château de Pignerolles à Saint Barthelemy d’Anjour. C’est là que depuis plus de 30 ans le parc de l’ancien musée de la communication sert d’écrin à un beau rassemblement mensuel les 1er dimanche du mois rassemblant parfois des centaines de voitures. Sauf que ce dimanche 6 Octobre, la pluie s’était invitée !

Mais ça n’a pas empêché quelques irréductibles de faire le déplacement pour faire tourner leurs autos et retrouver les copains. Certains étaient même venus en cabriolet, capote repliée ! Irréductibles on vous dit.
Ils étaient 71 à être venu, un petit score qui représente à peine la moitié de ce qu’on peut retrouver sur un rassemblement plus classique.

Parmi les autos présentes on retrouvait quelques pièces à noter particulièrement. Ainsi on retrouvait une deuche grise qui sortait tout juste de restauration. Plus massif, un Dodge WC11 qui pouvait transporter à l’époque 500 kg de charge utile.

Plus courantes, les habituelles populaires françaises. Traction, 4CV ou Simca 8 pour les plus anciennes avant ensuite de retrouver des 204, 504, des deuches, Panhard PL17, des Aronde, des 4L ou encore une cinquantenaire Renault 12.

Parmi les curiosité on remarquait la Fiat 500 Gamine, une réalisation de Vignale qui n’avait pas peur des gouttes. Quelques très anciennes étaient également présentes, une MG par exemple, mais surtout une Ford T. D’ailleurs celle-ci a été le centre de l’attention de plusieurs collectionneurs présents quand il a fallu changer une de ses roues !

On termine avec plein d’autres autos présentes également. On espère qu’après la pluie ce ne sera pas les gelées matinales qui empêcheront nos anciennes de se rassembler !

Henri Auriacombe
Henri Auriacombe a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2019. Belle occupation de retraite pour un photographe de presse dont la carrière a commencé en 1966 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.