Dakota, Mustang et Patrouille de France

Air Legend 2019, la fête dans le ciel de Melun Villaroche

Le meeting aérien Air Legend 2019 n’était que la seconde édition de ce bel événement qui se déroule sur l’aérodrome de Melun Villaroche. Cette année on remettait le couvert avec de superbes démonstrations aériennes et des animations au sol.

Espérant que la météo allait s’améliorer, vendredi donnait des prévisions d’un week-end sous une belle accalmie pour Air Legend 2019, Je me suis mis en route pour me retrouver proche de Melun Villaroche samedi matin. Cet aérodrome historique pour l’aviation française a vu, après guerre, de nombreux essais et premiers vols d’avions à réaction dont le Balzac. L’appareil de Marcel Dassault était une variante à décollage vertical du célèbre Mirage III.

Aujourd’hui, cet aérodrome de Melun Villaroche abrite des associations qui restaurent et remettent en état de vol des avions de collection. Les grands hangars ont leur utilité pour abriter les travaux de restauration en cours. Si les lieux vous sont familiers, c’est qu’ils accueillent aussi la Locomotion en Fête au mois de Juin (on vous parle de la dernière édition ici).

Pour la deuxième année consécutive et après un premier succès en 2018, Air Legend a accueilli un plateau très intéressant et varié. L’accent était mis sur les débuts de l’aviation à réaction. Ce week-end, résonnaient des noms comme MiG-15, Hunter, T-33, Vampire, Fouga Magister, autant d’avions qui ont marqué les 50 à 80.

Air Legend 2019, ce n’était pas uniquement les réacteurs, les moteurs à pistons étaient très largement représentés depuis les années 30 jusqu’à la période de la guerre du Viet-Nam. Les deux pistes perpendiculaires permettaient des évolutions aériennes pendant que d’autres avions décollaient. Le ballet des démonstrations s’est étalé, sans interruption, du matin jusqu’au début de soirée.

L’Armée de l’Air avait amené une belle délégation d’avions à Air Legend dont la Patrouille de France avec leur show qui clôturait l’après-midi. L’EVAA, l’Ecole de Voltige de l’Armée de l’Air, tout juste couronnée de son titre de championne du monde à Tours le week-end précédent, a proposé ses acrobaties dans le ciel de Melun Villaroche. Le démonstrateur du Rafale Solo Display démontrait son impressionnante manœuvrabilité tout comme le transporteur A400M pour le Tactical Display avec des passages sur la tranche en virage.

Sur les parkings d’Air Legend, des campements américain, russe et allemand mettant en scène les véhicules et avions étaient installés avec divers matériels. De nombreux associations, éditeurs ou artistes tournants autour de l’aviation présentaient leurs travaux. La FFVE, Fédération Française des Véhicules d’Epoque avait exposé quelques voitures anciennes tout comme le club des véhicules de la Gendarmerie. 

Les visiteurs s’étaient amassés le long de l’axe des évolutions aériennes à Air Legend. Pendant ce temps, d’autres contemplaient les appareils revenant au parking. Ce meeting aérien était d’un très bon niveau et on espérera une prochaine édition encore plus étoffée. Les aléas mécaniques de ces vieilles machines ou la météo capricieuse dans certains pays n’ont pas permis à certains avions de rejoindre Melun Villaroche. On a regretté l’absence du F-86 Sabre qui était attendu le dimanche et qui était bloqué en Autriche par une piste détrempée.

En attendant la prochaine édition, en 2020 très certainement, Air Legend à Melun Villaroche a tenu ses promesses avec un meeting qui n’avait pas été aussi chargé depuis des années en France.

A bientôt, dans les airs ou sur le plancher des vaches!

Laurent on Email
Laurent
Rédacteur-photographe à News d'Anciennes
Porschiste pur et dur, Laurent est aussi à l'aise avec le volant de son allemande qu'avec son appareil. Il sillonne pour vous les événements de l'est de la France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.