Mecum 2019 à Monterey

Mecum 2019 à Monterey, une vente à ne pas oublier

On a trop l’habitude de ne vous présenter que les catalogues de RM Sotheby’s, Bonhams et Gooding & Co sur les gros rassemblements avec plein d’enchères. Pourtant la vente Mecum 2019 à Monterey est un bel exemple de ce que fait la maison et mérite qu’on s’y attarde.

La vente Mecum 2019 à Monterey

Quand la vente RM Sotheby’s se fera en trois parties pour faire durer le suspens (on en parle ici) la vente Mecum 2019 à Monterey se tiendra sur trois jours, du 15 au 17 Août, mais pour une autre raison.

La maison américaine a en effet pas moins de… 557 lots à vendre ! Et ce n’est pas pour l’occasion, c’est une constante chez Mecum. Alors à ce compte on pourrait penser que ça va être une accumulation de Muscle Cars et autres américaines. Il y a de ça, mais il y a aussi de “gros” lots à surveiller.

Les stars de la vente

La grosse estimation

En fait c’est un pari que de mettre cette Ferrari 0432M comme grosse estimation puisque cette estimation est inconnue. Et c’est un peu normal tant elle est inclassable. Cette auto reçoit en effet le premier moteur V12 Colombo en 1954. Il est connu comme Prototipo 250/GT ! Le châssis est donc 0432M La carrosserie originelle est signée Pinin Farina et l’auto est livrée à Luigi Chinetti comme une Ferrari 250 Monza PF Spyder. Plusieurs années de courses plus tard, elle revient chez Ferrari pour être habillée avec la robe, réalisée chez Scaglietti, qu’on lui connaît actuellement. Elle ressemble alors à une 250 Testa Rossa mais n’en est pas une ! Elle part alors aux USA et sera vendue d’abord à des pilotes puis à des collectionneurs.

C’est depuis 2012 une auto qui appartient à Dana et Patti… Mecum ! Son prix est donc à surveiller. Son histoire est intéressante mais un peu trop décousue pour lui faire viser les sommets.

Les autres millionnaires

Parmi les autres millionnaires potentielles on retrouve quelques françaises. L’une d’elle n’a pas de prix. C’est une Delahaye 135 MS de 1947 carrossée par Figoni et Falaschi avec une carrosserie appelée “Narval”. Elles n’ont été que 7 et en 2015 l’une d’elles a été proposée par Rick Cole et avait atteint 4.5 millions… d’enchères sans être vendue ! À suivre donc !

Autre Delahaye, une 135M de 1947, carrossée par Guilloré. Une auto qui possède un solide palmarès… en concours d’élégance. Elle est estimée entre 1.5 et 2 millions de dollars !

On termine les françaises avec une Talbot-Lago T120 Roadster, une auto unique carrossée par Brandone estimée entre 900.000 et 1.2 million de dollars.

Ensuite on trouve deux autos liées à Caroll Shelby. La première est logiquement une Cobra, l’avant-dernière auto construite et la toute dernière vendue. CSX2588 est estimée entre 900.000 et 1.2 million de dollars.
L’autre, c’est une Allard J2. Quel est le rapport ? Et bien c’est sur cette auto que Caroll Shelby a piloté pour la première fois en course en SCCA ! Elle est estimée entre 800.000 et 1.2 million de dollars.

Autres anciennes à plus d’un million (on trouvera aussi quelques supercars récentes), une Auburn 851 SC Speedster Boattail de 1935 restaurée en état concours (est. 1.2-1.4 million) et une Ferrari 275 GTS (est. 1.1-1.4 million).

Et le reste du catalogue ?

C’est une avalanche de voitures à vendre. Bien sûr on retrouve une concentration de voitures exceptionnelles moindre que pour les autres ventes. Mais on a le choix.

Quelques exemples ? On retrouvera 33 Corvette, de la C1 en état concours à la C6, 14 Mustang, 4 autres Cobra, et plein d’américaines de tous ages.

Si vous recherchez une française, on a pas tout évoqué ! On retrouvera ainsi deux SM US. Une seule révèle son estimation, la bleue, entre 75 et 100.000 $.
Une autre Delahaye est au catalogue, une 135 de 1947 dont il faudra reprendre la restauration (est. 25-50.000 $).
Enfin on ajoute deux Talbot Lago. La bleue, la T150-C de 1939 est estimée entre 400 et 500.000 $. On ne connaît pas l’estimation de la noire, une T26 Grand Sport carrossée par Saoutchik. Néanmoins les dernières ventes indiquent qu’il faut placer le curseur entre 800 et 1 million de dollars !

Si vous voulez vous perdre dans le catalogue, c’est par ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.