Rallye de Saintonge 2019, Cosworth avec Gormandise

Saintes, sous préfecture de la Charente-Maritime, voit, dans les années 80, l’écurie Goulbenèze présidée par Christian Robin devenir l’ASA Saintonge désormais dirigée par Jacky Couturier et l’organisation du 1er rallye de Saintonge en plein mois de juillet pour attirer un maximum de concurrents car, à cette époque, il n’y avait aucun rallye et juillet et août.

Trente ans plus tard, ce vendredi 19 juillet, le Parc des Expositions saintais accueille les vérifs pour les 110 engagés en “moderne” et les 18 en VHC. 31ème édition du rallye dont 11 pour les “anciennes” et comme l’écrivait Elvis dans son article du 18 juillet, ici aussi, l’épreuve VHC prend de plus en plus d’ampleur. Las, les “grand’mères” ne seront que 17 au départ après le forfait de la Ford Escort de Philippe Ancelin.

Revue des troupes maintenant. Les 6 cylindres sont à l’honneur : Bastien Girard (Alfa GTV6), Pierrick Chauvel et Christine Lapeyronnie (Porsche 911 SC), Patrice Rault (BMW 3.25i) Geoffroy Desmereau (Ford Capri 2600 RS) et les BMW 323i de Christian Longe et de Mickaël Couteau : régal pour les tympans.

Discrète malgré son jaune pétant, la R5 Alpine du régional Jean Luc Giraudeau a été refaite, pièce par pièce, boulon par boulon à l’identique de la n° 12 de Guy Fréquelin et de la n° 19 de Jean Ragnotti du rallye de Monte Carlo 1978. Seul, le réservoir n’est pas copie conforme.

En route sur le Rallye de Saintonge :

La Saintonge est un pays de plaine et les 2 épreuves spéciales (12 et 14 km) seront très rapides. Samedi matin, peu avant 9 heures, après les averses orageuses de la nuit, l’Alfa GTV6 n°202 de Bastien et Jean-Luc Girard s’élance dans l’ES1 et en profite pour faire le meilleur temps malgré des endroits encore très humides tandis que la Capri n° 207 de Desmereau voit à peine la ligne de départ (mécanique). Dans l’ES2, longuement interrompue suite à la sortie de route spectaculaire mais heureusement sans gravité de la Peugeot 207 S2000 de Michel Boëtti, c’est le futur vainqueur David Castera (Sierra Cosworth n° 204) qui fait le scratch tandis que l’Alfa des Girard (n°202) garde le maillot jaune pour 11″8.

L’Alfa disparait (mécanique) dans l’ES3 et Johann Hayet (Delta Intégrale n°208) assène 16″5 à Castera et se retrouve en tête pour un peu plus de 5″. Dans la 4, la Sierra s’impose facilement et revient à 2″8 de la Lancia. Tout le reste (jusqu’à l’ES8 car le 9 est annulée à cause d’un afflux de spectateurs qui rendait la sécurité impossible à assurer) est dégusté par les cousins Castera (Arnaud, le navigateur, fut un excellent coéquipier dans les épreuves de navigation et régularité), Johann Hayet ayant été trahi par sa mécanique après l’ES5. A noter la perf de Jean Philippe Le Cam (Opel Kadett GTE n°217) qui prend la médaille d’argent.

Le classement final du Rallye de Saintonge :

1-David et Arnaud Castéra (Sierra Cosworth n° 204) 
2-Jean Philippe Le Cam, Sébastien Sullam (Opel Kadett GTE n° 217) à 3’54” 
3-Patrice Rault, Marie Girard (BMW 3.25i n° 206) à 4’30” 
4-Michel Hayet, Clara Hayet (Delta Integrale n° 203) à 4’35” 
5-Pascal et Mathieu Phelippeau (R5 GT Turbo n° 210) à 5’12” 
6-Christian et Céline Longe (BMX 3.23i n° 212) et Michel Béziat, Jerry Gauguin (Sierra Cosworth n° 216) à 6’37” 
8-Jean Luc Giraudeau, Vincent Micheau (R5 Alpine n° 214) à 7’34” 
9-Christine Lapeyronnie, Lorine Besson (Porsche 911 SC n° 211) à 8’32” 
10-Christophe Clément, Christophe Daviaud (Ford Escort n° 209) à 10’13” 
11-Nicolas et Jean-Claude Bérard (205 GTI n° 213) à 11’02” 
12-Michel et Mickaël Couteau (BMW 3.23i n° 215) à 13’52”

Patrice Gâcon on Email
Patrice Gâcon
Rédacteur-photographe à News d'Anciennes
Patrice a découvert le Sport Automobile lors du passage du Tour de France automobile à Royan. Il devient ensuite navigateur en rallye avant de raccrocher le casque et devenir commissaire.
François Baudin, grand photographe de rallye, l'initie à la photo et il va par la suite être correspondant à Echappement, Auto-Passion, Rallyes Magazine, Nitro...
Depuis 2008 il a repris la navigation sur des rallyes historiques dans l'Ouest et organise deux rallyes : le Carto'Cagouille et Haute Saintonge Classic

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.