The Chantilly Sale 2019

Cabrios et beaux coupés pour la vente Bonhams The Chantilly Sale 2019

Chantilly Arts et Elegance revient cette année au calendrier. Comme lors des précédentes éditions, Bonhams y organisera une vente aux enchères. On a jeté un œil au catalogue de The Chantilly Sale 2019.

The Chantilly Sale 2019

La vente en elle même aura lieu le dimanche 30 Juin, en plein pendant la journée publique de Chantilly Arts et Elegance donc. Pour ce qui est des expositions, elles se tiendront le vendredi après-midi, le samedi toute la journée et donc le dimanche jusque 13h. 41 Lots seront proposés.

Les stars de la vente

Les millionnaires

Deux autos du catalogue de The Chantilly Sale 2019 ont des estimations qui pourraient leur faire franchir le cap du million d’euros.

La première est une BMW 507 de 1959. Une auto qu’on ne présente plus (surtout qu’on l’a fait ici) et qui a été partiellement restaurée. Elle est estimée entre 1.8 et 2.2 millions d’euros.

La deuxième est une Gordini T15S, l’une des deux barquettes à 4 cylindres existante. Une auto qui a couru de 1949 à 1952 lors de nombreuses courses avant d’être transformée en barquette. Dans cette configuration elle sera engagée deux fois aux 24h du Mans (pour autant d’abandons) et signera de belles performances dans d’autres courses. Elle est estimée entre 700 et 1 million d’euros.

A ne pas rater

Sur les 41 lots de The Chantilly Sale 2019 la plupart sont plus qu’intéressantes ! Difficile de faire un choix.

Côté françaises on pourra noter la présence d’un cabriolet DS de 1962 réalisé par Chapron et estimé entre 170 et 200.000 €. On retrouvera également une Peugeot 402 Eclipse, l’une des trois connues en configuration 2 places. C’est une auto à restaurer, mais elle est tout de même estimée entre 100 et 150.000 €.

On continue avec deux belles allemandes. Deux Carrera RS rouges de générations différentes. Sans aileron, c’est une 964 de 1991, estimée entre 140 et 180.000 €. Avec l’aileron c’est une 993 de 1995 et l’estimation atteint cette fois la fourchette 230-300.000 €.

Une américaine est également à surveiller, c’est une Cobra 427 de 1966 en très bon état. Elle est estimée entre 850.000 et 950.000 €.

De belles italiennes

On a beau être en France, il faut avouer que The Chantilly Sale 2019 présentera beaucoup d’italiennes plus qu’intéressantes.

On commence avec une Alfa Romeo 1900C Super Sprint de 1955. Une auto parfaitement restaurée et estimée entre 200 et 300.000 €.
Toujours chez Alfa, on retrouve une 6C 2500 Sport Cabriolet de 1947. C’est une Extralusso dessinée par Michelotti pour Pininfarina. Une ligne étonnante sur une 6C. Elle est estimée entre 250 et 300.000 €.

On continue avec deux Maserati. La plus ancienne est une belle Sebring Serie 1 de 1964. Sa restauration date un peu et elle nécessite une remise en route. Elle est estimée entre 60 et 90.000 €.
L’autre est une Ghibli 4.7 litres de 1971, restaurée avec des pièces d’origine et peu kilométrée. Son estimation est comprise entre 160 et 220.000 €.

On termine avec une rareté, une Intermeccanica Indra de 1973. C’est la 25e… sur les 27 produites ! Jamais restaurée ni modifiée, elle est estimée entre 60 et 90.000 €.

Pour retrouver tous les lots de la vente, c’est par ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.