TBR Auto

TBR Auto, visite chez un spécialiste des populaires état concours

Après on vous en parle plus de notre Alfa Romeo Spider Jaune (enfin on essayera). Pendant son essai, que vous retrouvez ici, on a éte obligé de rouler ! Mince alors ! Pour ne pas tourner en rond, on a pris la direction de Thoiry. Pas pour un safari au parc animalier, mais pour découvrir TBR Auto.

Un parcours étonnant

TBR Auto, c’est l’idée de Thierry Brebion et de sa femme Elodie. Thierry Brebion est un de ces nombreux mécanos qui s’est finalement tourné vers sa passion. Sauf que lui n’a pas un parcours qui nous ramène vers la concession Panhard familiale.

Thierry Brebion a commencé sa carrière dans le bureau d’études d’un constructeur auto. Mais il voulait mettre les mains dedans alors il se dirige vers de la mécanique en concession. Là encore, il finit par vouloir autre chose. A la troisième tentative, c’est la bonne, il rentre chez Peugeot Sport ! Ce désir de sport, c’est en courant en rallyes en Peugeot 104, préparée de main de maître, qu’il l’a acquis. L’équipe est alors dédiée à la 905. Il devient chef d’équipe motoriste et va rester en place quand le lion se lance comme motoriste de F1, même si Jean Todt, le grand monsieur de l’aventure mancelle est parti chez Ferrari avec quelques ingénieurs au cerveau bien foutu.
Thierry Brebion travaillera alors avec McLaren, Jordan puis Prost. “On avait un moteur très performant. Dommage que les châssis n’aient pas toujours suivi.” A la fin de l’aventure Peugeot F1, il continue chez Asiatech. Et quand cette nouvelle aventure se termine, il retourne travailler en concession.

Mais Thierry Brebion a toujours été passionné d’automobiles au sens large. En Février 2005 il lance TBR Auto. “Je n’aurais pas du partir d’une feuille blanche. On avait rien. Pas de locaux, pas d’outils pas de machines. On a acheté 5 autos qu’on a refaites et ça été notre grand départ“.
Le petit local est revendu et TBR Auto doit déménager dans les locaux qu’on visite aujourd’hui. La société a pris de l’ampleur, vendant jusque 110 voitures sur une même année !

Les populaires comme oeuvre

On essaye de travailler le mieux possible, rendre les autos belles et saines. Mais comme on ne travaille pas sur des Ferrari ou des Jaguar, on ne peut pas partir de 0. On achète donc des autos très saines et on limite les travaux de carrosserie. Avec le coût de la main d’oeuvre, on est obligé de faire de bien mais vite ! Le prix des autos n’est pas en rapport avec le prix de gros travaux

Voilà comment fonctionne TBR Auto. Des autos en bon état qui deviennent des bêtes de concours. Des autos populaires surtout. Cette qualité de restauration est en fait rare pour des autos de ce prix, même si elles sont dans le haut de gamme des populaires.

Dans les locaux de TBR Auto on ne croise qu’une Jaguar. Une auto en gardiennage, l’autre activité développée par les Brebion. Sinon ce sont des Traction et des deuches pour les chevrons, des Peugeot 104, 404, 504 et même 304, des Renault 4CV, 6, Ondine ou une étonnante 4L qu’on retrouve.

Mention spéciale pour deux autos. La première est une magnifique Aronde P60 bicolore, superbe et d’une propreté clinique. La seconde, on espère vous en reparler, c’est une Renault 12 immatriculée en Octobre 1969. Un mois après la présentation de l’auto ! Malheureusement pour vous, elle est déjà vendue !

De superbes autos en tout cas. Si vous souhaitez trouver la populaire qui vous sied, et que vous n’êtes pas un mécano, ni un peintre, on vous conseille de vous rendre chez TBR Auto. Et en plus on est bien accueilli !

Plus d’infos : www.tbrauto.biz

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

4 commentaires sur “TBR Auto, visite chez un spécialiste des populaires état concours”

    1. Au delà du fait que nous n’ayons pas le matériel pour réaliser de bonnes vidéos, il y a peu de chance que ces sujets, très statiques, se retrouvent rapidement en vidéo sur News d’Anciennes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.