Metalyck, une touche de relief et de brillant sur des peintures

On vous a parlé de la galerie des artistes de Rétromobile, c’est par ici. Mais pour trouver le stand Metalyck, il fallait aller dans le hall 3, au milieu des pièces et à côté des autos “à moins de 25.000 €”. Là on a eu un coup de cœur !

C’est Yannick qui est derrière le projet Metalyck. Le principe est simple : sur une peinture d’une belle voiture ancienne, il ne va pas représenter les chromes avec ses pinceaux. Non, il va ajouter des formes sculptées dans l’étain pour ajouter relief et brillance à ses œuvres.

Pourquoi l’étain, une partie de la réponse est présente sur son stand.

En fait je suis bijoutier-joallier à la base.

Je crée des bijoux fantaisie, plus classiques, qui sont distribués un peu partout. C’est mon activité principale.

En fait Metalyck est arrivé après.

D’ailleurs les bijoux exposés sur le stand n’ont rien à voir avec mes autres créations.

Le père de Yannick était bijoutier, et passionné d’automobile. Vivant à la campagne il y avait de la place pour stocker des anciennes. C’est ainsi que lui et ses frères, mordus d’autos eux aussi, grandissent au milieu des Traction, Renault 8 et autres DS.

En fait à l’école de bijouterie on ne nous apprend pas que la bijouterie mais on reçoit aussi des bases de dessin et de peinture. Il y a dix ans je me suis replongé dans la peinture.

Plus tard, il y a moins de deux ans, je sais plus pourquoi, mais je ramène un morceau d’étain à la maison et ça a été le déclic. Je pouvais donner de la profondeur à la peinture. Je peignais surtout des paysages et les premiers ajouts se sont fait sur ces sujets. Un jour j’ai représenté un paysage cubain avec une américaine. Et ce fut un autre déclic. J’ai ajouté les chromes sur l’auto et c’était le début de Metalyck.

Toutes les réalisations de Metalyck sont réalisées sur commande. Le propriétaire vient voir Yannick avec son idée. Et lui se charge de réaliser les œuvres.

En plus ça permet vraiment de bien faire vivre ma passion pour l’automobile. J’échange beaucoup avec le propriétaire de la voiture, je personnalise au maximum l’oeuvre. Et à la fin ça me permet souvent de venir voir l’auto en question.

Et quand les autos n’ont pas de chromes ?

Dans ces cas là je réalise, toujours en étain, les parties en relief. Ça peut être les rétroviseurs d’une Viper ou les essuie-glace d’une 4L. Après le les peints de la bonne couleur.

Enfin, la bijouterie a rattrapé ces peintures.

Un jour j’ai réalisé une 15-6 et j’ai trouvé le logo sympa. Du coup je me suis dit que je pourrais créer un bijou avec et j’ai commencé à créer une petite gamme.

Ce sont désormais une trentaine d’œuvres qui ont été réalisées par Metalyck. Si vous voulez la vôtre, il vous suffit d’aller sur son site pour voir ses créations et trouver ses coordonnées. C’est par ici : metalyck.e-monsite.com

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

2 commentaires sur “Metalyck, une touche de relief et de brillant sur des peintures”

  1. Découverte intéressante ! Je n’ose pas demander les prix. Dommage qu’on ne puisse pas simplement “liker” un article, car on n’a pas forcément quelque chose de pertinent à écrire …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.