Les Outils à Avoir dans son Auto… sans remplir le coffre !

Les anciennes sont un plaisir quand elles roulent. Mais ces autos sont parfois capricieuses et il faut alors avoir le nécessaire pour réparer… et tout simplement rentrer. Tout ça, dans la voiture. Si vous n’avez pas encore votre trousse, voici quelques exemples.

Changer une roue : cric et étoile évidemment

C’est certainement l’intervention la plus bête… et à laquelle on pense le moins. Il suffit de regarder les équipements proposés pour changer une roue sur la plupart des autos pour se dire qu’il faut bien plus. Certains crics sont à la limite du solide, certaines clés pas pratiques du tout.
Alors pensez à emmener le nécessaire. Un cric hydraulique sur roulette, voir un cric bouteille, se trouvent pour une quarantaine d’euros. On ne parle pas de matériel pro, mais de quoi changer rapidement une roue au bord de la route.

Pour desserrer la roue, la clé à avoir c’est la classique croix. En plus d’avoir 4 embouts qui s’adaptent à la plupart des écrous, elle permet, en appuyant sur une des branches, d’avoir le couple nécessaire au desserrage. N’attendez pas de vous être faits avoir pour vous équiper.

Pour le reste : faites simple et malin

Une fois le changement de roue dépassé, les pannes peuvent être nombreuses. Alors qu’est ce qu’on fait ? On emporte la trousse à outil complète ? L’intégrale des clés ? Non bien sûr il y a plus simple.

On peut tout faire tenir dans une petite mallette avec quelques outils “magiques”.

Majoritairement on aura besoin de dévisser. Evidemment on parle ici des tournevis et des clés. Mais les embouts sont nombreux : plat, cruciforme, six-pans, allen, torx, on peut théoriquement avoir besoin de tout. Si en plus on ajoute des clés en pouce, c’est l’enfer.
Trois outils sont nécessaires tout simplement. En plus ça tient dans la boîte à gant ou un autre rangement du genre qu’on a à l’avant. Dedans vous mettez un tournevis sans fin et son porte-embout, un cliquet coudé qui sera lui aussi très utile et vous complétez avec des douilles et des embouts qui correspondent au type de vis de l’auto.

Ça ne sert à rien de tout emmener. Des clés de 18, on ne s’en sert pas tous les jours. Renseignez vous sur votre auto et prenez les douilles les plus courantes (10 à 13 généralement). Idem, c’est inutile d’avoir des embouts torx… si la voiture n’en a pas. A moins que vous ne soyez le mécano du groupe de pote, évidemment !

Quelques fournitures utiles

Évident ou pas, quelques fournitures dont vous aurez peut-être besoin :

  • Un bidon de 5L d’huile
  • Du liquide de frein
  • Une grande bouteille d’eau
  • Un mètre de durite
  • Du fil de fer
  • Quelques colliers de serrage, métalliques et plastiques
  • Du scotch tissu et électrique
  • Les inévitables câbles de batterie

En bonus, pensez à avoir un jerrican de 5L d’essence. Les jauges ne sont pas toujours très en forme ni très fiables !

Bonus : faites que ce soit beau

Certes toutes les autos n’emmenaient pas de trousse à outils à leur sortie de concession. Mais quand on peut, il faut le faire ! Elles ne sont pas toutes simples à trouver, mais si besoin vous pouvez refaire la votre. Dedans, vous pouvez mettre les outils d’origine, certes, ça fait beau. Mais pour le côté pratique, mettez les outils récents dont on parle plus haut. Et hop, c’est pratique et ça a du cachet.

Photos ci-dessous : la Trousse Jaguar de Jérôme, dont on a essayé l’auto, c’est dans cet article. Plus de photos ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

5 commentaires sur “Les Outils à Avoir dans son Auto… sans remplir le coffre !”

  1. bonsoir,
    En plus de la trousse d’origine, n’oubliez pas le tire-bouchon/décapsuleur.
    Avec une ancienne bien entretenue, c’est ce qui sert le plus, foi(e) de vieux briscard!

  2. Bonjour,
    Plus sérieusement, j’emporte en plus des outils cités par Benjamin un multimètre, des ampoules et quelques fusibles.
    Sans oublier une revue technique, genre RTA, Hayne’s ou manuel d’atelier. Si vous faites appel à un dépanneur ou à un garagiste, la recherche de panne ne lui en sera que simplifiée.

  3. Bon article, simplicité et pratique ! D’accord pour emmener aussi de quoi ouvrir les bouteilles à ne surtout pas oublier pour faire passer ses nerfs “quand ça veut aller” !!!

  4. Bonjour,
    Justement j’ai regardé il y a quelque temps mais je n’avais pas trouvé d’articles comme celui-ci. Très bon article !!!
    Personnellement je rajoute quelques fusibles et quelques pièces d’allumage (oui j’ai une jaguar 🙂 ).
    Je suis bien d’accord qu’il faut adapter la caisse à outils en fonction de l’auto qu’on roule.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.