Automobilia et Voitures Anciennes au programme de la Vente Stanislas Machoïr de ce week-end

Pour sa dernière vente d’automobiles de l’année, la maison Stanislas Machoïr a concocté un catalogue énorme en ce qui concerne l’automobilia et plus resserré pour les véhicules. Mais quelques lots sont à surveiller.

La vente aura lieu ce dimanche 2 décembre au Château de Lasserre à Montastruc-La-Conseillère, à l’étude de la maison de vente.

266 lots d’automobilia !

C’est en fait rare d’en voir autant ! Et on trouve tous les pans de l’automobilia réunis dans cette vente. Les incontournables plaques émaillées seront de la partie, les affiches, peintures d’artistes également. Toujours côté papier, des cartes Michelin des années 1910 et des brochures d’époque sont au catalogue. Mascottes et bouchons de radiateur seront aussi proposés, tout comme quelques miniatures et pièces rares pour les anciennes.

Un catalogue vaste que vous consultez ici.

Des automobiles pour tous les goûts

Côté automobiles, la vente Stanislas Machoïr propose 25 lots. Une petite vente mais avec des autos de tous les pedigrees. Côté française, le catalogue est large, allant des populaires Renault 4 TL (est. 2 – 3000 €), et Citroën Dyane à livrée Caban (est. 3000 – 5000 €) pour monter jusqu’à une R8 Gordini 1300 estimée elle entre 50 et 60.000 €.

Pour plus de prestige on trouvera deux Ferrari. D’abord une Testarossa de 1989 estimée entre 90 et 110.000 € et une 308 GTBI de 1982 peu kilométrée et estimée entre 65 et 75.000 €. Côté anglaises, il y en a quelques unes, mais on notera surtout une Bentley Mark VI de 1949 qui ne nécessitera que peu de soins et qui est estimée entre 20 et 30.000 €.

Si vous vous attachez aux anciens propriétaires, le catalogue comprend deux autos ayant appartenu au Prince Rainier III de Monaco, d’abord une Citroën 5HP de 1925 estimée entre 12 et 18.000 € et ensuite une Ford AF de 1930 estimée entre 18 et 23.000 €. Toutes deux sont en très bon état.

On terminera avec quelques autos déjà proposées lors de la vente de Toulouse. Ce sont d’abord deux DeTomaso, le Master de la Guara (est. 30-40.000 €), et ensuite la Longchamps (même estimation, mais elle roule, elle). Pour finir on retrouve également la Renault Rodeo 5 Teilhol (est. 2-3000 €).

Photos : Stanislas Machoïr (désolé pour la qualité de certaines…)

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.