Vente RM Sotheby's de Londres

La Vente RM Sotheby’s de Londres approche avec un catalogue à l’Italienne

Alors que la vente de Monterey approche, c’est la semaine prochaine et on en parle ici, la maison prépare sa vente de Londres pour début Septembre. Sa 12e vente annuelle de voitures européennes,avec des voitures italiennes remarquables.

Salon Automédon 2018

La vente RM Sotheby’s de Londres 2018

Rendez-vous à Battersea Park pour cette vente. Les expos se tiendront les Mardi et Mercredi 4 et 5 Septembre, les enchères commenceront le Mercredi en fin d’après-midi. 105 lots seront proposés, dont 8 lots automobilia et 8 autos pouvant accrocher le million de livres sous le marteau.

Les stars de la vente

La grosse estimation

C’est l’année des DB4 GT. En plus des autos déjà vues chez Bonhams à Goodwood et de la DP215 qui sera à Monterrey, il y en aura une à la vente RM Sotheby’s de Londres. Celle-ci est une star de cinéma, mais pas de James Bond à l’écran. Le film c’est ici “The Wrong Arm of the Law” connu en France comme “Jules de Londres” avec Peter Sellers au casting. Cette belle auto a été la propriété de l’acteur et reçut alors un moteur 4 litres. Elle est estimée entre 3 et 3.4 millions de livres.


Les autres millionnaires :

Evidemment parmi les millionnaires potentielles de la vente de RM Sotheby’s de Londres on trouve des Ferrari anciennes. On commence avec une rare Ferrrari 275 GTB réalisée avec une carrosserie en alu. Une auto en parfait état, matching number, parfaitement restaurée entre 2 et 2.2 millions de livres.
Plus ancienne, une 212 Europa Coupé, carrossée par Pininfarina. Une auto connue pour avoir servi à des pubs pour Ferrari et restaurée en état concours. Elle est estimée entre 810.000 et 1 million de livres.

Mais les Ferrari ne seront pas les seules italiennes puisqu’on trouvera aussi une Lamborghini Miura P400 S. C’est l’ancienne voiture de Rod Stewart, la star du rock. Elle aussi parfaitement restaurée, elle est estimée entre 1.2 et 1.4 million de livres.

Deux allemandes seront de la partie. On commence avec une évidence : une Mercedes 300 SL. Toujours estimée au dessus du million, quelle que soit la devise. Ce coupé de 1955 a pourtant reçu les disques de freinage par la suite. Propriété de la même famille depuis 60 ans, elle est en super état et estimée entre 950.000 et 1.25 million de livres.
L’autre est une Porsche. Une des trois 964 Carrera RS 3.8 litres construites avec le volant à droite. Avec 20.000 km au compteur, elle est estimée entre 800.000 et 1 million de livres.

Pour les suivantes, on tape dans la supercar moderne. On trouvera à Battersea Park une Porsche 918 avec 900 km au compteur et une Ferrari Enzo parfaitement remise en état avec 6100 km au compteur. Presque neuves en somme, elles sont estimées respectivement entre 1.11 et 1.2 million de livres et 1.85 et 2 millions de livres.

La weird and wonderful collection

Première collection qui sera mise aux enchères à la vente RM Sotheby’s de Londres, la Weird & Wonderful collection. Des autos très variées, rares, parfois bizarres. On ne notera quelques unes en particulier. Dans le genre “weird” :

  • Une Lada Niva ex Paris-Dakar 1979 estimée entre 50 et 75.000 £
  • Une minuscule Acoma Mini Comtesse de 1975 estimée entre 5 et 10.000 £
  • Une étude de style, l’Espera Genesis, conçue par Sbarro en 2008 et estimée entre 15.000 et 20.000 £

Sans être bizarres, on retrouve des petites voitures qui ne sont pas si courantes :

  • Une Fiat 500 Jolly de 1968 estimée entre 35 et 50.000 £
  • Une des 13 Talbot Ten construites, une auto rare donc, estimée entre 20.000 et 30.000 £
  • Une autre Fiat, une 600D Multipla de 1963 estimée entre 25 et 35.000 £

Enfin, la partie wonderful est constituée de très belles autos, c’est logique. Parmi celles-ci :

  • Une Lamborghini Murcielago estimée entre 100 et 150.000 £
  • La seule Delage CO 4½ carrossée par Salamanca, une auto de 1920 estimée entre 120 et 150.000 £
  • Une sublime Maserati 3500 GTi coupé, la dernière des 4 autos carrossées par Frua. Elle est estimée entre 450.000 et 500.000 £

Une belle collection de Maserati

Une collection de six superbes Maserati anciennes sera dispersée lors de la vente RM Sotheby’s de Londres.

La plus ancienne est aussi la plus chère. Une millionnaire potentielle de plus, une Maserati 5000 GT de 1962. C’est la 5e des 22 autos construites par Allemano. Une rareté estimée entre 1 et 1.2 millions de livres.

Les 5 autres nous font revivre les années 70 de Maserati, période Citroën ou pas :

  • On commence en 1970 avec une Ghibli SS 4.9 litres estimée entre 200 et 240.000 £
  • En 1971 on en retrouve une seconde, avec volant à droite, estimée entre 220 et 260.000 £
  • Une troisième Ghibli SS 4.9 litres, de 1971, un rare Spyder, un des 4 avec conduite à droite, estimé entre 850.000 et 1.15 million de livres £
  • Toujours en 1972, plus sportive, une Bora 4.7 litres, une des 42 en conduite à droite, estimée entre 125 et 175.000 £
  • Enfin, en 1974, la seconde et dernière Maserati Quattroporte carrossée par Frua, estimée entre 150 et 200.000 £

Des autos originales à suivre

Plusieurs autos rares et/ou originales sont à suivre dans cette vente RM Sotheby’s de Londres. On commence avec une des 15 Porsche 924 GTS Clubsport. Une auto de 1982 estimée entre 220 et 260.000 £. Elle côtoie notamment une des 190 Porsche 993 GT2. Une auto de 1996 estimée entre 725 et 850.000 £.

Une voiture unique ensuite, une Abarth 2200, carrossée par Allemano pour Anthony Crook, concessionnaire anglais de la marque et exposée à Earl’s Court en 1961. Elle est la seule en conduite à droite et estimée entre 105 et 120.000 £.
On retrouve ici une autre Maserati. Une Barchetta de 1992, utilisée dans un trophée monomodèle et estimée entre 225 et 250.000 £.

Plus sportive encore, une Gebhardt 88C2. Une auto unique, motorisée par un moteur Audi qui est prête à courir sur les événements réservés aux Groupe C.
Enfin, une Alfa Romeo GTC. La version cabriolet du célèbre Bertone, une des 99 à volant à droite. Elle est estimée entre 60 et 85.000 £.


Les françaises

Hormis la Delage, on trouve deux françaises au catalogue de la vente RM Sotheby’s de Londres. La première est une Delahaye 135M Cabriolet carrossée par Franay. Une beauté estimée entre 300 et 400.000 £.
La seconde est une des autos de la collection “Weird & Wonderful”. Impossible de dire dans quelle catégorie a été classée cette Peugeot Quadrilette de 1921. Un quadricycle estimé entre 15 et 20.000 £

Tout le catalogue est à voir ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.