Rasso Mensuel Des Kustom Broz, Un Petit Gout d’Amérique Dans Le 77 !

J’ai toujours cru que les rasso étaient le dimanche matin, comme la messe. Mais comme celle-ci, il y en a aussi le samedi soir, j’ai pu le vérifier en allant à celui des Kustom Broz. Comme chaque premier samedi soir du mois, leur rasso se joue à Réau en Seine et Marne, et il possède plusieurs particularités. Déjà il n’est ouvert qu’ aux autos et motos américaines, seules les VW ont le droit de faire exception. La seconde, c’est le soir donc avec une bonne partie en nocturne. La dernière c’est que ça se passe sur un parking de resto, donc si y des grosses américaines et à manger, obligé pour moi d’aller voir ça !

Les US en Seine et Marne

Bon, Réau comme ça, ça ne dit pas grand-chose à personne ! Sauf que, cela se situe à un jet de pierre de Melun Villaroche, là on connait. C’est là que la Locomotion en Fête a élue domicile depuis deux ans, on pourra relire mon article sur l’édition 2018 ici. Comme je l’indiquais plus haut, l’asso des Kustom Broz privatise carrément le parking pour les participants. Les visiteurs se garant à l’arrache à l’extérieur du site. Un bon point, car je n’aurais pas de Fiat qui pollueras mes photos. Autre trèèès bon point, le restau est ouvert aussi pour la soirée. On peut y manger pour 15€, je vous conseille le menu trucker et son hamburger et bien sûr y boire, avec modération cela va sans dire… Canicule ou pas…

Bref, ça change quand même du parking du Prixfranc et du café dégeu… quand y’en a ! Le rendez-vous du rasso Kustom Broz est fixé pour 19h et les premières autos arrivent. Pas de doute c’est bien un rasso US, car les Cadillac DeVille pointent leurs grands capots. Une Chrysler New Yorker dans un beau noir mat. Une rare Chevrolet 210 Handyman en coupé break, juste magnifique. La toujours très classe, Gran Torino de mon ami Pascal Hutch, arrive également. C’est dans celle-ci, que j’avais fait la Traversée de Paris en été 2017, on relit ça ici. Chevrolet était fort bien représenté avec cette Monte-Carlo de 72.

Burn baby, burn baby !

C’est un incontournable des rasso US, on burn un peu, voir un peu beaucoup ! Ce soir ce sera une Pontiac GTO qui fera chauffer la gomme. J’vais pas vous mentir, moi j’adore ! Un hot-rod sur base inconnue mais avec une carrosserie de Citroën C4 , s’essaya également à l’exercice, avec au choix un peu moins de réussite, ou d’envie de changer ses pneus.

Puisque qu’on parle d’eux, ce rasso des Kustom Boyz, avait son lot de beaux hot-rod, voitures assez rares dans nos rassos. On eu droit a des modèles bien sympas. Ces autos incarnent totalement l’esprit de la culture américaine des voitures. Une jolie paire de rod basé sur des Ford 31 pour le violet et 32 pour le rouge, nous firent donc un petit coucou. Deux autres, dont un magnifique blanc, dont je n’ai pas reconnu la base, et un superbe vert étaient également de la fête ce samedi soir, moi qui aime les rods, je fut bien servi.

Mes deux coups de cœur du Kustom Broz

Pour mon premier, ce sera la fabuleuse Plymouth Roadrunner, un muscle car comme je les aime. Aussi rapide que le fameux personnage de dessin animé Bip-Bip, dont elle tire son nom. Cette auto est juste magnifique et de n’importe ou on l’on se trouve à la regarder. L’exemplaire de ce soir avec sa peinture cuivrée et son petit liseré était magnifique.

Le second est un custom digne des meilleurs préparateurs US, c’est à la fois un ovni de par son extravagance et une des plus belles voitures que j’ai vues. Basé sur une Nash Statesman de 1951, c’est une œuvre d’art sur roues. Tout est beau et bien proportionné sur cette auto. Féline et racée à la fois, cette voiture, dont le moindre détail est pensé pour être beau, possède un charme enivrant. Je crois qu’il faut juste se taire et regarder !

Les VW et autres curiosités

Ben les VW étaient en vacances, à part le Split de mon ami Johnny, celui avec lequel on a fait la Traversée de Paris y’a pas trois semaine, et que si vous avez raté l’article, vous allez direct ici ! Sinon, par grand choses d’autres, mais cela s’explique par les congés d’été et le Bug Show que l’ami Laurent nous conte ici. On trouvait juste une Cox Jean, surprise à la nuit tombée !

Mais une petite curiosité était aussi présente avec une belle série de vélos, même si ici le terme n’est peut-être pas bien choisis. Mais en tout cas de superbes exemple de vélos américains comme on aimerait en avoir, et qui seront bien représentés à L’US Motor Show à Montlhéry début Septembre.

Le Kustom Broz c’était top !

Un rasso comme je n’en n’avais encore pas fait, avec une ambiance au top, des voitures de folies. Même si de l’aveu des participants, le nombre de voitures était plus réduit que les autres fois, les vacances étant passées par là. De même lors des autres rendez-vous un groupe joue live.

J’ai particulièrement aimé le concept de privatiser un restau et son parking, je trouve que cela donne une super convivialité. Le rasso est bien sûr ouvert a tout le monde. En tout cas, ce qui est sûr c’est que je reviendrai pour voir encore plus de belles américaines en mangeant des burgers ! Inutile de prendre l’avion les USA sont en Seine et Marne !

Merci à mon copain Olivier Houllier pour son aide précieuse.

La totalité des photos de ce samedi soir est ici… et la page de ce groupe est là.

 

 

 

 

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

1 commentaire sur “Rasso Mensuel Des Kustom Broz, Un Petit Gout d’Amérique Dans Le 77 !”

  1. Sympa ton article Bertrand, l’idée du rasso et de la possibilité se restaurer sur place me plaît et puis ça peut faire une soirée sympa un samedi soir.

    Concernant le rod sur base C4, il me rappelle les pages de Nitro, France Custom ou Chrome et flammes dans les années 80. A cette époque ou les avant guerre n’était pas encore chérie comme maintenant, il y a eu beaucoup de Rods à la sauce US sur base de françaises. LSA aujourd’hui disparu et basé à Sens (89), proposait un kit de hot rod dit Hy Vo, sur base de traction. Il est probable que cette C4 date de cette époque. En sais tu plus ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.