Morceaux d’Art du Samedi : Carlo Demand

Tout comme Geo Ham que nous avions évoqué il y a quelques semaines, c’est à relire ici, nous nous intéressons aujourd’hui à un dessinateur qui a marqué le 20e siècle. C’est Carlo Demand.

Né en Allemagne en 1921, d’un père Français et d’une mère Allemande, Carlo Demand s’intéresse très tôt à l’art et à la mécanique. Ses premiers carnets de croquis sont remplis alors qu’il n’a que 6 ans ! Inspiré par son entourage qui possède quelques morceaux de choix de la mécanique d’avant guerre, il est poussé par ses parents à poursuivre dans cette voie.

En 1937 le voilà qui entre à l’Académie d’Art Staedel à Francfort. Il commence alors à publier ses dessins dans différents magazines et journaux. Sa première publication est un dessin au fusain, d’une Mercedes W-154 dans un journal de Francfort en 1938.

Enrôlé dans l’armée allemande en 1943, il déserte et rejoint finalement l’armée française. En 1946 il est démobilisé et rejoint Francfort. Après la guerre Carlo Demand va travailler pour l’US Army dans différents médias, relayant notamment les événements sportifs et motorisés. Dans on temps libre il travaille également en freelance, pour la pub notamment.
Il continue cette activité freelance et s’y consacre complètement à partir de 1972, travaillant pour des magazines du monde entier jusqu’à sa retraite en 1991. Il déménage alors aux USA. Sans produire de nouveaux dessins, il va se faire connaître en publiant des recueils de ses œuvres. Avant son décès en Janvier 2000 il va devenir un des membres fondateurs de la Automobile Fine Arts Society et exposera ses œuvres de nombreuses fois à Pebble Beach.

Ses œuvres originales sont désormais recherchées, et on comprend pourquoi ! Partagées entre dessin au fusain et gouaches en couleur, les œuvres de Carlo Demand sont variées, mais les autos de l’avant-guerre sont restées ses préférées.


Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.