Un week-end 100% 106 Rallye !

Cette année avait lieu en Ardèche le second rassemblement de la Team 106 Rallye. Entre les balades sur des routes aux décors magnifiques et des discussions passionnées, c’est une nouvelle fois un week-end parfait qui a réuni une cinquantaine de fans de cet archétype de la youngtimer sauce bombinette.

Petit rappel sur le modèle ou plutôt Les Modèles !

La 106 Rallye première génération arrive en concession en 1993, elle est la descendante de la 205 Rallye. La philosophie est la même que pour la 205, alléger au maximum la 106 et lui greffer un moteur rageur. La 106 garde le moteur de son aînée mais avec l’injection au lieu des carburateurs Weber.

Seulement trois couleurs de disponibles, le blanc, le rouge et le noir, à cela vient s’ajouter une déco, que l’on retrouvait sur la 905 aux 24H du Mans. A l’intérieur on retrouve une moquette et les ceintures rouges et une sellerie spécifique noire et rouge. En 1996, Peugeot lance le restyling de la 106, la version rallye évolue également, son moteur passe de 1,3 litres à 1,6. L’intérieur change aussi avec l’adoption d’une moquette bleue ainsi que le fond des compteurs. Là encore trois couleurs de carrosserie sont disponibles, le blanc, le noir et le bleu.

Comme toutes les séries limitées, et encore plus les versions sportives, la 106 Rallye fait son entrée dans le club des autos collectionnées et recherchées depuis quelques temps. Elle aurait toute sa place dans une nouvelle mouture de notre Dossier Youngtimers : Que faut-il acheter maintenant ?


Plus blanc que blanc !

Pour ce rassemblement national vingt-deux 106 Rallye étaient réunies. Cinq phase 2, toutes blanches, contre dix-sept phase 1, une noire, cinq rouges et donc onze blanches, soit plus du double par rapport à l’année dernière. A première vue on pourrait penser que toutes les 106 étaient identiques, mais à y regarder de plus près pas du tout.

Chacun ajoute sa petite touche ou un détail personnel pour rendre sa voiture unique. Cela passe par un volant personnalisé, le changement des jantes, l’ajout d’un pare-soleil, d’un béquet d’époque jusqu’à l’intérieur de compet’ avec siège baquet et arceau. Certaines 106 sont dans leur jus d’autres sortent de restauration, mais toutes ont leur charme.

En balade !

Le rassemblement national permet aussi de découvrir une région et les routes d’Ardèche sont sublimes et vont parfaitement à ces petites bombinettes agiles. Avant chaque départ Olivier, alias Moon sur le forum, nous expliquait dans les grandes lignes le parcours et quelques règles de bonne conduite pour un convoi de plus vingt voitures. Nous sommes passés par le Belvédère de la Tour Brison, le village de Balazuc et plein de coins sympas !

Très peu d’ennuis mécaniques, à part une courroie d’alternateur qui a décidé de partir visiter l’Ardèche hors de son moteur et une durite d’essence qu’il a fallu rendre étanche. Grâce à l’entraide et la bonne ambiance les réparations n’auront pris que quelques minutes (3 minutes et 8 secondes pour la réparation de la 106 Rallye sans courroie). Toutes les 106 Rallye ont bien fonctionné et malgré les fortes chaleurs n’ont pas chauffé.

Pour terminer un grand merci à Olivier pour l’organisation sans faille de ce rassemblement, merci à nos hôtes, le camping des Acacias à Rosières, pour leur accueil et merci à tous les participants passionnés par les 106 Rallye !

L’adresse du Forum de passionné et pour tout savoir sur les 106 Rallye !

Thierry on FacebookThierry on FlickrThierry on InstagramThierry on Linkedin
Thierry
Passionné de voitures anciennes, au volant de sa 106 Rallye, il sillonne les routes de Rhône Alpes. Son appareil photo n'est jamais loin pour immortaliser les belles mécaniques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.