Bonhams réussit sa vente Les Grandes Marques à Monaco grâce à ses lots d’exception

Le Grand Prix de Monaco Historique était le rendez-vous du week-end. Evidemment pour le spectacle en piste, mais aussi pour le monde des enchères avec deux ventes. On vous présente les résultats de la première, celle de Bonhams, appelée Les Grandes Marques à Monaco.

La vente Les Grandes Marques à Monaco

La vente se tenait Vendredi, dans le cadre du Grand Prix de Monaco Historique, dont on vous reparle très bientôt. La Villa la Vigie était le lieu d’exposition des 66 lots. Avec 52 lots vendus ce sont 80% des objets et autos mises en vente qui partent. Ce qui n’empêche pas la maison anglaise de récolter au final 13.600.000 €.

Les stars de la vente

La grosse estimation ne se vend pas

La plus grosse estimation de la vente Les Grandes Marques à Monaco, était une Ferrari 625 TF de 1953. Estimée entre 4.5 et 6.5 millions d’euros, son pedigree n’a pas suffit et elle se fait voler la vedette. Pas vraiment étonnant en même temps. C’est la McLaren MP4/8A de 1993 qui est la voiture la plus chère sous le marteau. Son estimation était restée secrète, le fait est que c’est elle qui était en couverture du catalogue… et que son prix de vente approche l’estimation de la Ferrari : 4.197.500 €.


Senna fait vendre… plus qu’Alboreto en tout cas.

Deux autres F1 étaient présentes au catalogue des Grandes Marques à Monaco. Une autre auto ex-Senna était présente, la Toleman-Hart de ses débuts et de ses premiers coups d’éclats. Une auto méconnue mais historique, estimée entre 750.000 et 1 million d’euros. Elle dépasse facilement cette estimation et part pour 1.610.000 €.
Enfin la Ferrari, F1/87, pilotée par Alboreto, n’avait pas un grand palmarès. Elle était estimée entre 650 et 850.000 € mais elle est restée dans l’ombre des voitures du grand Senna.

Une autre auto dépasse le million, la seconde cale devant la barre

Deux autres autos de la vente Les Grandes Marques à Monaco pouvaient dépasser le million. La Mercedes 300 SL Roadster de 1957 est ce qu’on appelle une valeur sûre, une auto dont l’estimation dépasse le million et qui se vend presque tout le temps. Estimée entre 950.000 et 1.150.000 €, elle part même au dessus à 1.219.000 €.

La Bentley 8 litres de 1931 quand à elle devait voir une bataille entre acheteur pour dépasser le million. Estimée entre 800.000 et 1.000.000 €, elle reste en dessous de son estimation basse en se vendant 741.000 €.

Quand l’originalité paye, c’est le prix fort !

On avait noté deux Jaguar originales proposées lors de cette vente. La première était l’une des 67 Lynx Eventer produites. Ce break de chasse sur base XJS était estimée entre 75 et 95.000 € mais n’a pas rencontré d’acheteur.
L’autre était la seule Xk140 carrossée par Michelotti. Vraiment spéciale puisqu’elle embarquait aussi un moteur de Type C. Elle est estimée entre 20 et 50.000 €, à cause de son état, son originalité a logiquement fait s’envoler le prix de vente : 356.500 € !


Les françaises : deux extrèmes

Deux françaises étaient inscrites au catalogue Les Grandes Marques à Monaco. La Delahaye 135M Cabriolet Chapron de 1951 voyait son estimation affichée entre 250 et 350.000 € et elle part en plein dedans à 310.500 €.

La seconde tapait fort. Une 2CV Sahara en superbe état… estimé entre 80 et 100.000 €. Quand même ! Un peu haut toutefois puisqu’elle se vend, cher, mais à 69.000 €. On ne dira pas “seulement”.

Une affaire ?

La Xk140 Michelotti était la bonne affaire de ce catalogue… papier. Dans les faits, aucune auto ne se vend à un vrai prix d’ami, même si quelques autos partent pour des prix fort convenables, ou contenus. Tous les résultats sont visibles ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “Bonhams réussit sa vente Les Grandes Marques à Monaco grâce à ses lots d’exception”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.