Bris de glace, soyez attentifs !

La couverture bris de glace est un élément important de n’importe quelle assurance. Mais pour nos anciennes, elle devient presque fondamentale, tant les pièces sont difficiles à trouver, et à des prix parfois rédhibitoires. News d’Anciennes fait le tour du sujet.

La disponibilité des pièces : chères, rares ou inexistantes

Pourquoi regarder attentivement le bris de glace ? Et bien la pièce est une des raisons essentielles. Nos anciennes n’ont pas toutes été logées à la même enseigne quand il a fallu garder les stocks pour les entretenir. C’est pourquoi certaines autos n’auront pas de problème à trouver un pare brise alors que d’autres auront plus de mal ! On se concentre sur le pare-brise car c’est la pièce la plus chère et une des plus exposées.

Pour une Simca Aronde, une marque pour laquelle trouver une pièce abordable relève de toute façon du miracle, c’est de 400 € qu’il faudra s’alléger. Pour une 4L, déjà plus répandue, les pare brise vont de 100 à 200 €, et sur une 2CV, on trouve même des pièces en dessous des 100 €.

Pour se donner un ordre d’idée, un pare brise de Scenic se trouve à partir de 200 € !

Pensez à lire votre contrat

Voilà une remarque qui semble évidente, mais beaucoup d’entre nous ont tendance à s’épargner la lecture des petites lignes. C’est une étape fondamentale, car d’une compagnie (voire d’une police) à l’autre, les conditions de couverture diffèrent.

On trouve quoi dans le bris de glace ?

Dans les contrats les plus basiques, cela se limite au seul pare-brise. Toutefois les contrats les plus courants prennent en charge, le pare-brise, les vitres latérales et la lunette arrière.

Les couvertures plus larges prennent également en compte les optiques avant, ainsi que les antibrouillard/longue portée, tant que ceux-ci étaient installés d’origine sur le véhicule, ou encore la vitre du toit ouvrant. Il ne faut pas hésiter à se tourner vers les plus grosses compagnies d’assurance auto comme Groupama par exemple, vous aurez plus de chance d’y trouver les options dont vous avez besoin.

En ce qui concerne les optiques additionnelles, ou en post-montage, il vous faudra les déclarer comme équipement supplémentaire si vous voulez les voir intégrées dans votre couverture.



Mais comme dit plus haut, tout ceci dépend de votre contrat d’assurance !

Assurance normale ou assurance collection ?

Il n’y a aucune différence de couverture entre les deux, en théorie (là encore, lisez votre contrat). La différence principale entre les deux tient plus du fait du faible kilométrage parcouru, et donc de la sinistralité moindre. C’est pour cela que les tarifs sont plus faibles.

Cependant, dans un cas comme dans l’autre, même si cela n’influe pas sur le bonus/malus (a fortiori en assurance collection, hors barèmes), une multiplication de bris de glace sur une période courte peut amener votre compagnie à dénoncer votre contrat. N’oublions pas non plus que certains vitrages d’autos de collection sont bien plus onéreux que les mêmes sur des modernes… qui en plus sont en stock !

Bref vous l’aurez compris, ces petites lignes auxquelles nous prêtons peu attention peuvent avoir un sens radicalement différent d’un cas à un autre, alors restez vigilants !

Couverture : les collègues de Benjamin du forum Simca1100.net

Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas.
En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

1 commentaire sur “Bris de glace, soyez attentifs !”

Laisser un commentaire