Deuxième Pôle Collection Vertavien, et cette fois, avec des autos au compte goutte

Un mois déjà, que ce club se lance dans le grand bain, pour prendre le relais du MIN Nantais. Une vraie réussite, quand on sait qu’à sa première édition, plus de 400 véhicules animaient la fête, on en parlait ici. Pour confirmer, direction la seconde édition du Pôle Collection.

Se lancer dans le bain, aurait été plus approprié pour le titre de ce dernier dimanche, car cette fois, la météo vraiment exécrable du début de matinée, a visiblement favorisé nos spécialistes de la “grâce” matinée. C’est donc au compte goutte, que les plus assidus arrivèrent, et à la joie d’un public, sous parapluie, mais bien présent.

Même si j’ai moi aussi, longuement hésité à ouvrir le garage, j’ai pris la route avec optimisme. Comme on dit, la pluie du matin n’arrête pas le pèlerin. Bon ! Ça n’a pas l’air de fonctionner à tous les coups. Le parapluie fut vraiment, indispensable pour ce deuxième Pôle Collection.


Sur place, la seule petite éclaircie fut trop tardive. Elle n’a même pas éveillé ceux qui écrasaient encore le traversin. Et puis ceux là n’auront pas eu la chance de nos découvertes. Découvertes, dites moi, ce n’est pas franchement le moment de les sortir, eh bien détrompez vous, puisque ce sont plusieurs cabriolets, kit car, side-car, et autre cyclecar, qui avaient fait le dépacement sur ces parkings, comme quoi.

Étanchéité efficace ou pas, les puristes sont bien là, et quand on parle de puristes, les passionnés des autos des années 30 en sont certainement. Les marques autos sont représentées, certes, mais en petit nombre, cette fois.

Faisons un p’tit tour du parking de ce pôle collection. Les autos de prestige sont là, avec en majorité Porsche et Jaguar. A noter plusieurs véhicules du club Rennais PAPA35, le même qui organise la Traversée de Rennes que vous a fait vivre Vincent il y a quelques semaines. Son reportage est là.

Des exclusives inhabituelles pour la suite. On commence avec les petites autos, Lotus, Mazda, qui partagent une certaine philosophie du plaisir de conduite.

Voyons voir les autres. On continue avec quelques belles anglaises bien laquées.

On continue avec les américaines. Les Ford Mustang sont, comme souvent, très bien représentées. Pour représenter les européennes, les allemandes rivalisaient avec les italiennes.

Pour ce qui est des autos françaises, les anciennes côtoyaient les youngtimers, comme souvent sur les rassos. Histoire de se rappeler que notre passion ne s’arrête pas au nombre des années.

La surprise du jour, ce n’est pas un Lomax, mais un Blackjack Avion. Une étrangeté qui tire une partie de sa mécanique de la banque d’organes du chevron.


Un véhicule tout à fait approprié pour la circonstance. Qu’est ce qui dérange une anglaise, en fait.

 

Pas si monotone, finalement, cette matinée pluvieuse. Une édition du Pôle Collection dont on mettra quelques temps à se sécher, mais qui était loin d’être inintéressante.

Avec ce printemps bien engagé, les futures retrouvailles mensuelles vont retrouver leur rythme du MIN d’antan, soyons optimiste.

Marc
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes
Jeune retraité, Marc, un ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie.

Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

3 commentaires sur “Deuxième Pôle Collection Vertavien, et cette fois, avec des autos au compte goutte”

    1. B‌onsoir Marc ,

      Merci de ce retour.

      Pas de problème pour cette coquille qui décrédibilisait un peu l’ article au regard des locaux … Rien de bien grave .

      Votre reportage est très bien rassurez-vous. Dommage que la météo n’ est pas été plus clémente.

      L’ initiative de ce regroupement est une bonne chose puisque le rassemblement au M.I.N. de Nantes n ‘existe plus !
      Juste une remarque d’amateur, concernant l’ animateur ( au micro ) qui propose une panoplie d’articles à la vente ( casquettes, polos, coupe vent, …) :
      Que ce rassemblement soit une opération de merchandising (?) soit ! mais annoncer l’ arrivée d’un Tacot, en fait, une Citroën des années 40 est un peu déplacé pour les oreilles des amateurs présents !…
      On peut aimer sans connaitre mais attention l’ effet Kermesse risque de lasser le public averti !
      Contrairement a un certain nombre de mes amis malheureusement déjà lassés (…) , je sortirai une autre ancienne 😉 le 13 Mai, pour votre article et ses photos .

      Cordialement,

      Jean-Michel DUBOIS ( VERTOU )

      1. Bonjour,

        merci pour vos encouragements toujours bon à prendre et motivants vu le travail nécessaire à l’organisation.

        Pour le “merchandising” il ne s’agit pas de l’objet de l’opération mais d’une nécessité pour financer ce rassemblement (signalétiques, assurances, frais divers), un minimum de fonds est en effet nécessaire même si tout cela paraît gratuit pour le visiteur.
        Pour l’animateur micro en effet nous le freinons pour les prochaines éditions, j’essayerai d’intervenir moi-même parfois sur le sujet automobile car d’où il se trouve il ne voit quasiment pas les voitures (d’ou ces approximations ..).

        Bravo en tout cas pour votre enthousiasme, n’hésitez pas à nous dire ce qui va et ce qui reste à améliorer, au plaisir de vous voir le 13 mai sur le prochain rassemblement.

        Cordialement,

        Gilles GREGOIRE – Pole Collection

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.