On en a pris plein les yeux pour les 20 ans des Belles Mécaniques d’Autrefois à Avessac

En ce dimanche de Pâques, je quittait les terres bretonnes pour fêter les 20 ans de l’association des Belles Mécaniques d’Autrefois. C’est dans la commune d’Avessac, à la limite entre la Loire-Atlantique et l’Île-et-Vilaine, non loin de Redon que je me suis rendu, convié par le père d’un ami, membre du club. 

Arrivé vers 10 heures sur la place du village remplie d’anciennes, je suis accueilli par le président du club qui me présente ce-dernier. Les Belles Mécaniques d’Autrefois est un club multi-marques d’une quarantaine d’adhérents originaires de plusieurs communes, environnantes telles que Blain, Le Gâvre, Guémené, Avessac ou Redon.

L’élégance et l’insouciance de l’avant-guerre

Jetons maintenant un petit coup d’œil aux modèles exposés. Parmi les autos présentes, on retrouvait des véhicules de styles et d’époques variés. Pour les caisses carrées, nos trois constructeurs français actuels étaient bien représentés par de splendides caisses carrées  avec une Citroën Rosalie, une Renault Monaquatre ou une Peugeot 301. En prime, une Citroën 11 CV d’avant guerre à malle plate avec ses jantes pilotes, ses capots à volets habillée elle aussi d’une robe bicolore.


Des nuances de rouges pour prendre le soleil

Malgré un ciel plutôt couvert et des températures encore basses, plusieurs membres du club avaient sorti leur cabriolet, comme cette Peugeot 204, ou cette Renault Floride, d’un rouge rappelant la Caravelle que Benjamin avait dans son road-trip. Autre philosophie de cabriolet et seule anglaise présente au rassemblement, une superbe MG A MK2 de 1962. Une modèle sportif animée par un moteur 4 cylindres 1622 cm3 de 86 ch et allégé par des portes et capots en aluminium. Après un petit tour en passager, j’ai retrouvé toutes les sensations que peuvent apporter une sportive anglaise : élégance, légèreté et efficacité.

Des youngtimers pétillantes !

Encore peu reconnues par certains collectionneurs, les youngtimers exposées avaient de quoi séduire les plus réticents à cette nouvelle génération d’anciennes avec des modèles emblématiques (R5 Alpine Turbo, BMW 2002…) et superbement conservés ou restaurés.

Terrot, Motobécane et Alfa Romeo en renfort pour la fête

Pour son anniversaire, les belles Mécaniques d’Autrefois avaient invité le club GTV Passion et l’AMPV (l’Authentique Motocyclette d’Île-et-Vilaine). Ces derniers partagent régulièrement sorties et rallyes avec les Belles Mécaniques d’Autrefois.


 

Après l’exposition et un repas, le club est parti à la découverte de la commune d’Avessac avec le Château du Pordor, la visite d’un atelier de restauration de poupées et de jouets anciens et une promenade de 35 km autour du village.

Avec 32 autos et 8 motos, cet anniversaire fût un rassemblement intimiste mais très convivial. J’y ai découvert les Belles Mécaniques d’Autrefois, un club certes restreint mais soudé et passionné par toutes les anciennes.

 

Vincent on Facebook
Vincent
Rédacteur à News d'Anciennes
Etudiant et passionné d'automobiles , il commence en 2011 en écrivant "Auto d'Antan", une revue amateur sur les voitures anciennes.
Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2016 .
Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.

Laisser un commentaire