L’incroyable vente Leggenda e Passione, les Ferrari de RM Sotheby’s

C’est certainement une des ventes les plus attendues de l’année pour les fans du cheval cabré. RM Sotheby’s profitera des 70 ans de Ferrari pour tenir une superbe vente à Maranello. Appelée Leggenda e Passione, elle regroupe des machines superbes.

Ferrari + Ventes aux enchères = estimations folles. C’est la base. Ici, on trouve un catalogue avec pas moins de 21 autos estimées au dessus du million d’euros ! C’est la moitié des autos présentées dans la vente qui est concernée. Alors on va se contenter de vous présenter 10 millionnaires. Le reste du catalogue, vous le trouverez ici. F40, F50, 288 GTO, tout y est, ne manquent peut-être que les mythiques GTO et Tour de France pour être parfait.

Les Ferrari 250 GT au sommet des estimations de la vente Leggenda e Passione

Les trois plus grosses estimation du catalogue Leggenda e Passione sont trois Ferrari 250 GT. Pas si étonnant me direz-vous, et le pedigree des autos confirme.

La plus chère est une Ferrari 250 GT SWB Berlinetta Competizione de 1960. Sur les 74 autos construites en châssis court, c’est l’une des 46 à recevoir une carrosserie aluminium. Entretenue par des spécialistes, présentée en superbe état avec tous les certificats qui vont/payent bien, elle est estimée entre 8.5 et 10 millions d’euros. Sachant que RM Sotheby’s en a vendu une il y a trois semaines pour 8.305.000 $ !

Suit une Ferrari 250 GT LWB California Spider de 1959. Elle aussi en parfait état, elle est estimée entre 7.5 et 9.5 millions d’euros. Elle aurait eu un châssis court, cette estimation aurait doublé ! En tout cas une superbe auto !

Dernière 250 GT, un cabriolet Serie I de 1958 signé Pininfarina. Il n’y a eu que 40 autos de ce type construite et celle-ci est présentée en parfait état. Elle est donc estimée entre 4.7 et 5.5 millions d’euros.

Des Ferrari taillées pour la piste

La vente Leggenda e Passione présente quelques belles Ferrari qui ont leur place sur circuit.

La plus ancienne et peut-être la plus désirable est une 750 Monza. Une auto dont le palmarès se situe du côté de Cuba, du Vénézuela et un peu en Italie quand même ! Restaurée en 2013 elle est forcément certifiée comme il faut et estimée entre 3.4 et 3.8 millions d’euros.

Ensuite on trouve une Ferrari 348 GTC/LM, une auto qui a couru les 24h du Mans 1994. Son équipage espagnol a pu s’appuyer sur des trains roulants de F40 LM, suite à la préparation de l’auto réalisée par Michelotto, pour terminer 11e au général et 4e de sa classe ! Elle est estimée entre 390.000 et 450.000 €.

On termine par le dernier prototype Ferrari à avoir foulé la piste mancelle, c’est la 333SP. Ce modèle de 1994 a été livré aux USA et n’a… jamais couru. Entièrement reconditionnée par Michelotto en 2016, c’est une superbe auto estimée entre 2.8 et 3.3 millions.

Les plus connues de la vente

Les deux autos les plus connues de la vente Leggenda e Passione n’ont rien à voir. La première c’est une sortie de grange qui a fait le tour du net ces dernières semaine, une Ferrari 365 GTB/4 Daytona Berlinetta “Alloy” de 1969, connue de tous les amateurs, remisée depuis des années mais jamais à vendre… jusque maintenant. Elle est estimée entre 1.4 et 1.7 million d’euros.

L’autre n’est autre que le prototype de la Ferrari LaFerrari. L’auto servit à la présentation du modèle en 2013 et n’était pas ressortie des ateliers de Maranello depuis. Si elle part se (re)cacher dans un musée privée, ce sera pour un prix tournant entre 1.1 et 1.3 millions d’euros.

Les autos les moins chères de la vente Leggenda e Passione

Plus cher que ces deux autos, on trouvera une maquette de soufflerie, et une montre Hublot. Mais ces autos déjà inabordable pour le commun des mortels sont les plus basses estimations du catalogue.

On trouve donc une “récente” Ferrari 348 TS de 1991, mais qui est certainement la 348 la plus neuve existante : elle n’a parcouru que 337 km ! Elle est estimée entre 125.000 et 150.000 €.
La seconde auto la moins chère a au moins pour elle un V12. C’est une 400i de 1983, elle aussi peu kilométrée, 3267 seulement, mais surtout c’est une auto qui appartient à Keith Richards. Elle est estimée entre 125.000 et 175.000 €.


Photos : RM Sotheby’s

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire