Les Simca 1000 étaient rassemblées à Bédée

Le SRT et les 1000, ça me parle. J’ai tout de même démarré la conduite avec deux de ces modèles, une 1000 normale puis une « 1000 Spéciale » que j’ai même utilisé en terrain connu, du côté de Poissy, pensez donc. Alors, quand je vois qu’en Bretagne, il y a trois journées ouvertes au SRT et à toute la petite famille, je fonce à leur rencontre.

J’avais choisi Samedi pour tenter voir tout le monde. J’ai voulu les surprendre en pleine balade, histoire de  faire des photos sympas. Surtout que le lieu choisi n’était autre que le « fer à cheval » de la course de côte de St Gouéno (22). Pas de bol, deux véhicules souffrent de la chaleur sur le parcours, ce qui engendre une modification de l’itinéraire, pour rentrer au plus vite.


N’ayant pas de réseau suffisant sur place, je n’ai donc pas pu être averti… Seul dans la pampa, et voyant l’heure tourner, j’ai pris la direction du campement, pour enfin retrouver mes 1000, encore bouillantes de leur périple breton.

La balade du jour avait pour but, de visiter une savonnerie à Langueux (22), en périphérie de St Brieuc. Une savonnerie, me direz vous… qu’est ce qui convient mieux à ces chères caisses ? Charles, et son humour…avait certainement organisé la visite (qui ne manque pas d’intérêt, d’ailleurs) histoire de faire mousser les invités… mais finalement, c’est moi qui en a fait les frais.

Bref, un long et bon week-end du 14 juillet, sous un soleil de plomb et dans un lieu qui aurait mérité accueillir une plus grande famille. A la Ferme Auberge du Blavon, lieu de villégiature, près du Lac du même nom, on ne manque pas de places, ni de formules très différentes pour dormir convenablement. De plus, la table du soir, adaptée au régime local. Nous sommes en Bretagne, il ne manquent pas de spécialités pour faire monter dans les tours.

Des biens belles visites, pour cette deuxième édition. La famille Simca s’est déplacée des contrées avoisinantes, Normandie, Touraine, Charente et Vendée et quelques… locaux accompagnateurs.

Le p’tit bémol, c’est que, même pas 20 voitures forment l’assemblée. Des amis rencontrés ici et là et notamment à Flagey-Échezeaux (RDV SRT Dijon 21). L’organisation est quelque peu déçue du succès rencontré. Une cinquantaine d’autos auraient satisfaits nos amis du SRT Ouest, mais c’est ainsi.

La fête aurait pu être plus belle, Dommage, dans cette région si appropriée, à de magnifiques plans d’excursions. Que nous réserve le SRT pour 2018 ? Attendons pour voir.

Grand Merci à Philippe, qui m’a fournit la plupart des photos.

      

Vous aimez ? Partagez !

Marc
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes

Jeune retraité, Marc avait du temps pour prendre des photos et aller à la rencontre des passionnés de l’ouest de la France, tant que sa Renault 8 est en restauration.

Il a rejoint News d’Anciennes au tout début 2016.


Laisser un commentaire