HVMC Motors proposera un beau catalogue avec l’Art de Vivre la Course

Alors que les résultats de la dernière vente de HVMC Motors ne sont pas encore disponibles (dommage le catalogue était très sympa), déjà une nouvelle vente se profile. Appelée “l’Art de Vivre la Course”. La particularité de cette vente, c’est que les lots ont été sélectionnés par un expert renommé : Jean-Pierre Jarrier.

La vente aura lieu ce dimanche 23 Juillet à l’Hôtel des Ventes de Monaco. Une belle vente assurément, où la course et la passions sont mêlés.

Automobilia variée pour la vente l’Art de Vivre la Course

L’automobilia proposée pour la vente HVMC Motors l’Art de Vivre la Course se divise en trois parties. Une première, classique, réunissant des affiches, des tableaux mais aussi des combinaisons de pilote ou des roues de F1.

Ensuite, une sélection faite par Sylvie Jarrier regroupe quelques tableaux de Poucette ou encore d’Annie Richard. Autres pièces remarquables de cette partie automobilia, des maquette aérodynamiques, utilisées en soufflerie. On retrouve ainsi une Benetton B198 à l’échelle 1/2, une Audi R8 de 2000 à 40%, et quelques autres.

L’Art de Vivre la Course très présent dans la sélection de Jean-Pierre Jarrier

Le plus beau lot proposé par HVMC Motors lors de cette vente est sans contestation possible une Porsche 907 de 1967. Une superbe auto, ex-usine, qui a couru dans les plus grandes courses entre 1967 et 1970. Sa carrière a recommencé en 2006 en course historique et c’est désormais une auto recherchée pour la compétition historique, de Le Mans Classic à l’Historic Tour. Elle est estimée entre 2.8 et 3.2 millions d’euros.

Autre morceau de choix, une Formule 1. C’est une AGS, écurie française du début des années 90, courant avec un fiable et réputé V8 Cosworth 3.5L. L’auto a couru en 1991 avec Gabielle Tarquini au volant et elle ne nécessite qu’une révision moteur. Une bonne opportunité pour prendre la route. Elle est estimée entre 160.000 et 200.000 €.


On trouvera dans cette vente deux protos modernes, une Norma F20 et une Osella PA21, toutes d’après 2000. Dans les protos anciens, on trouvera notamment un proto Chevron B21. Une barquette construite en 1972 pour le championnat 2 litres. Sortant de la collection de Jean Claude Andruet, l’auto est estimée entre 220.000 et 250.000 €.
L’autre est une Lola T290. Elle aussi sortant de la collection de Jean Claude Andruet, c’est une ancienne voiture de la Scuderia Filipinetti. Elle est estimée entre 240.000 et 260.000 €.

Trois 911 sont aussi présentes dans le catalogue de l’Art de Vivre la Course. Les trois autos sont des sportives affûtées. On commence avec une 911 Gr4 entretenue chez Alméras, prête à prendre la route pour toutes les courses historiques. L’auto suit la tendance actuelle des 911, elle est estimée entre 160.000 et 180.000 €.
On trouve ensuite deux 993. La première, la blanche, est une GT2. Elle fut d’abord construite en Carrera Cup avant d’être transformée en GT2 en 1997. L’auto est estimée entre 130.000 et 160.000 €. L’autre, la noire, est restée une 993 Cup, complètement d’origine, qui n’a parcouru que 30km depuis sa sortie d’usine ! Son estimation est quand même haute, entre 300.000 et 350.000 €.

On terminera par trois françaises, sportives comme le reste du catalogue. La première, on l’a déjà vue au Grande Heures Automobiles, c’est une Citroën AX de Superproduction. Imaginez une AX à moteur 1300, à la carrosserie hypertrophiée et avec 480 à 500 ch sous le capot selon les versions ! C’est une auto exceptionnelle, logiquement sélectionnée par Jean-Pierre Jarrier pour l’Art de Vivre la Course vu qu’il l’a piloté pour sa première victoire. Elle est estimée entre 180.000 et 220.000 €.

Ensuite on trouve un proto CG MC. Construite à 5 exemplaires, cette version de la CG troque son moteur de Simca 1000 Rallye pour un moteur 2L Chrysler, préparé par JRD, comme les autos des coupes Simca-Shell. Une auto performante, rare et superbe, estimée entre 280.000 et 320.000 € !

On terminera l’examen de ce catalogue avec une Alpine A110 1600 S. Préparée pour les rallyes africains, en historique, où elle a été pilotée notamment par Gérard Brianti et Erik Comas, l’auto est unique. Elle a été estimée entre 130.000 et 150.000 €.

L’intégralité du catalogue est à voir ici, en espérant pouvoir, cette fois-ci, vous annoncer des résultats…

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire